Rennes. Un meeting du Front National menacé samedi 8 février ?

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

04/02/2014 – 14H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le Front National organise, samedi 8 février, à 20h30 salle de la Cité, une réunion publique afin de soutenir et de présenter Gérard de Mellon, tête de liste aux élections municipales sous l’étiquette Rennes Bleu Marine.

Un meeting qui fait déjà couler beaucoup d’encre, certains collectifs d’extrême gauche (Collectif Antifasciste Rennais (CAR) et Collectif Rennes Autonome contre l’extrême droite (CRACED) estimant que le centre-ville de Rennes leur appartient et que le Front National n a pas le droit de cité dans la capitale bretonne. Un Front National qui, fort de ses 6800 voix acquises en faveur de Marine Le Pen lors de la dernière élection présidentielle (6,8% des voix) est donné en nette progression lors des prochaines échéances électorales rennaises.

Le CRACED appelle en effet ni plus ni moins à la fermeture du local de campagne du FN situé boulevard de la Liberté, à Rennes (et qui sera inauguré samedi) ainsi qu’à l’annulation par la municipalité socialiste (qui gère la Salle de la Cité) de la location de salle.
Une salle de la Cité pourtant déjà mise à disposition par la municipalité pour les groupes d’extrême gauche, qui ont organisé plusieurs « fest-noz antifasciste » ces dernières années en son sein.

Du côté du FN, Gilles Pennelle, responsable départemental, déclare : « Nous sommes partout chez nous et cette réunion s’inscrit dans le cadre démocratique de la campagne municipale ». Il en appelle également aux forces de l’ordre afin d’assurer la sécurité des manifestants et des participants, puisque les « antifas » annoncent une contre manifestation à 18h30, avec une finalité évidente : se rendre de la place des lices à la salle de la cité, située quelques dizaines de mètres plus haut, et provoquer des incidents.

En mai 2013, lors d’un rassemblement prévu d’un groupe de droite radicale en hommage à un militant décédé, ces mêmes antifascistes avaient pu, en toute impunité, patrouiller à une centaine d’individus dans le centre-ville historique de Rennes, pourtant équipé en vidéo-surveillance et lyncher un homme suspecté de ne pas partager leurs idées. Comme d’habitude, aucune interpellation n’avait été effectuée.

Un samedi qui s’annonce donc tendu dans le centre-ville rennais …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

16 Commentaires

  1. Marre de ces nouveaux collabos que sont les gauchistes, soi-disant antifa mais surtout et en réalité, totalement anti-français.

  2. On peut parler de démocratie quand les cerbères d’extrême gauche, nourris et entraînés par Valls annoncent leurs actions coup de poing ( américain ? ) contre des français venus s’informer sur la personnalité de Gérard de Mellon, candidat FN à la Mairie de Rennes. La salle de la Cité à Rennes serait la propriété de l’extrême gauche rennaise !!…
    Ce gouvernement est capable de tout pour se maintenir au pouvoir partout

  3. Pour les Français le train de l’histoire est arrivé à son terminus. Dans l’océan, quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout. Chacun veut son petit morceau. La France est aujourd’hui cet animal mourant.
    Peu à peu le Français de souche se fait remplacer et il est heureux. Il regarde béatement sa nation partir dans le tout à l’égout mais il est content de n’avoir jamais voté pour le FN. Pour lui, autant disparaitre que voter pour le seul parti qui veut lui remonter son pantalon.

  4. Bravo les Bretons , enfin vous vous réveillez !!!!! Il était temps car le temps presse bientôt nous ne serons plus chez nous. c’est un pied noir qui vous le dit .Alors continuait comme ça et vous serez reconnu par pas mal de Français qui eux aussi on en mare de ces sauvages qui nous envahissent ….continuez…continuez ……
    Amitiés……

  5. Bretons reveillez vous foutez leur une bonne raclée à ces nazillards de gauche…lamentable qu’ils soient autorisés à venir ennuyer le monde…ou est la démocratie de valls ce sont ses copains ils me semble…ça va mal finir tout ça..Vals et hollande sont des danger pour notre pays…aucun doute!

  6. Ce sont eux les nazis!!! d’ailleurs, s’il fallait encore le prouver, ce sont bien des socialistes (front populaire allemand) qui ont mis hitler au pouvoir!. Et ce sont eux qui maintenant et depuis 35 ans viennent donner des leçons de démocratie, en faisant (sous couvert de racisme) se sentir coupables les FRANCAIS qui défendent leur pays. FRANCAIS REVEILLONS NOUS!! ne laissons pas ces acharnés idéologues européistes prendre le pouvoir! il en va de notre avenir et de celui de nos enfants!.tom.

  7. Où est notre France, enviée de tous, élégante, comment peut-on la laisser envahir ? quel paysage ! on n’est plus chez nous dans la vie au quotidien, on dérange nous les vrais français, c’est aberrant ! Ils ont tous les droits et nous celui de travailler et payer de plus en plus d’impôts pour entretenir ces fainéants, ces mytho et opportunistes. Le comble est qu’il ne faut surtout pas en parler ou se plaindre « ça fait raciste » alors qu’ils sont plus racistes que nous, ils pourraient au moins avoir la décence d’un semblant de reconnaissance mais non ils nous haïssent. Et c’est pas fini ! comme dirait la pub…

  8. Vous êtes sur un site qui s’appelle « Breizh info » et vous vous énervez sur la notion d’identité française. Vous ne revendiquez que cette identité, et, çà tombe « pile poil », le FN est le parti le plus anti breton qui existe. Parlez-leur de réunification de la Bretagne, de langue bretonne et gallo, de culture Armoricaine … Cette culture cherche à survivre face à l’intolérance Jacobine. Et c’est sûrement pas en soutenant le FN qu’on peut s’en sortir. J’espère une Bretagne unie et autonome, ouverte au monde tout en préservant sa culture. Pas un pays recroquevillé sur lui-même et intolérant.

    Un petit conseil. Le site de « Minute » est beaucoup plus conseillé dans votre cas.

    Bien le bonsoir à tous les fachos qui ont répondu avant moi (CONTENTO charlot, YL1941, GARBAGE, abas lefachisme, Bellec, BRU, democratie, tom)

  9. @ Stemor.

    Traiter de fasciste les gens qui ne pensent pas comme toi, c’est bien la mentalité des antifas.
    Tu vas manifester avec eux aussi ? Ce ne sont que des hooligans manipulés par la gauche actuelle.
    La bretagne n’est pas à l’abris de la merde et tu vas vite t’en apercevoir.
    Avec l’idéologie ultra-libérale, bientôt elle n’existera plus sur la carte tout comme la France. Tu ne seras plus breton ou français mais « européen ».
    Si tu aimes ta région, alors choisi la France, pas l’union européenne qui n’est rien d’autre qu’une URSS à la sauce ultra-capitaliste.

  10. il est une tradition en municipalités « socialistes » , d’organiser des manifestations anti-FN et de tout faire pour que certains jeunes empêchent les participants de rejoindre les lieux de réunions,mais nous sommes encore en démocratie et nous ne devons pas nous laisser impressionner, les maires sont responsables et c’est au maire de mettre en place un service d’ordre ,à Rouen , ville socialiste oû Monsieur Gilles Pennelle était précédement , le FN ,le MNR ont eu affaire à ces mêmes groupes de provocateurs,les forces de l’ordre ont su nous protéger et les réunions se sont bien déroulées. Espérons qu’à Rennes il en sera de même !

  11. dommage que les jeunes « identitaires » ne soient pas aussi mobilisés. Le nombre fait la force.

    L’extrême gauche a toujours été forte sur Rennes

  12. Je trouve cela un peu déplorable dans un démocratie des les empêcher de se rassembler. C’est comme interdire à un ado de fumer, il le fera dans le dos de ses parents. C’est dans des conditions de frustrations que le plus grand nombre les rejoindra.
    Je trouve, de mon côté, que le FN , notamment Marine Le Pen, que son bilan à Hénin-Beaumont avec un deuxième mandat avorté montre bien que ce parti ne saura faire que nous mettre davantage dans la merde, surtout les générations futures.

    Quand on voit que dans sa commune, le chômage est passé de 23% au début de son mandat (Catégorie 1 à l’époque qui correspond aux catégories A et B) à 45% (catégorie A seule depuis le changement sous Sarkozy), une ville qui avait une quarantaine de millions d’€ de dette à l’arrivée de Mme Le Pen qui est passée (cette dette) à 148 millions d’€, faisant au passage de cette commune de plus de 10 000 habitants la commune du genre la plus endettée de France, des investissements divisés au moins par deux, des transports en commun disparus, des crèches et écoles publiques disparues, des services hospitaliers totalement fermés, une voirie qui s’est bien dégradée, avec moins d’entretien, des enquêtes pour emplois fictifs (ce n’est pas le seul parti à le faire, je le sais), etc… etc… Je crois qu’on peut dire que son bilan est clair : elle a fait pire que les autres, bien pire. Et depuis que le Maire PS la remplace, de nouveaux investissements sont arrivés et le chômage recule. Mais c’est un Maire et non un élu des grandes classes politiques (Députés, Sénateurs, etc…) qui a fait ça avec son équipe locale.

    Donc pour les Municipales, ils ne sont pas vraiment le parti à suivre…

    Néanmoins, on ne devrait aucunement les interdire à se rassembler, tant qu’il y a la Police pour éviter les débordements bien connus au sein du parti (on parle bien d’extrémistes qui dans les couloirs disent toujours que les camps de concentration n’ont pas existé, et qu’il faudrait éliminer tous les homos, opposants politiques, Roms, juifs, étrangers, etc… mais pas devant la caméra).

    Un père de la nation démocratique française a dit un jour :  » Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire.  »
    Donc il est bon de respecter la Démocratie et accepter qu’ils se réunissent pour parler entre eux. Le fait de les refuser va encore augmenter le nombre de leurs électeurs parce qu’ils seront marginalisés, et ceux qui le sont peuvent ensuite les rejoindre car aussi repoussés.

    C’est du contre-productif que de leur interdire une réunion, du contre-démocratique mais surtout du contre-productif car vous prouvez que leur combat est bien un bon en refusant de voir que certains se réfugient là-dedans plutôt que de tenter de leur faire comprendre les choses autrement. Il y en a qui peuvent passer dans un autre parti si on ne les empêche pas de comprendre par eux-mêmes l’absurdité de ce parti qui ne défendra en rien les intérêts d’une municipalité, et derrière, d’une nation.

    Laissons-leur le choix de voir leurs erreurs. Les frustrer ne fera que crédibiliser leur combat ! Laissez-les se casser la gueule d’eux-mêmes, ils sont bel et bien capables de se décrédibiliser d’eux-mêmes, et c’est seulement ainsi que des gens ne feront plus partie de leur regroupement.

    • C’est pas possible de laisser Durand dire autant de conneries.
      Ni le FN ni Marine le Pen n’ont jamais été aux affaires à Henin Beaumont !!!
      Parole de Chti !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Dans la tête de l’extrême gauche. Un débat avec Usul, Daniele Obono et le Bouseux magazine

Faut-il débattre avec l'extrême droite ? Tel est le thème d'un débat intéressant organisé par la chaine Débats d'idées, avec pour invités les militants...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une bande, à Saint-Jacques-de-la-Lande en Ille-et-Vilaine...

Tyrannie sanitaire et refus de vaccination. L’épouse d’un pompier d’Ille-et-Vilaine annonce le licenciement probable de son mari

Le journal Média Presse Info a reçu le message d’une épouse dont le mari, pompier professionnel à Rennes, refuse de céder à la dictature...

Aux frontières du grotesque : Antifa le jeu

Les groupes antifas continuent de descendre dans les limbes du ridicule. Etant donné que le combat contre « l'extrême-droite » est perdue autant dans les cœurs...