Roc’h Tredudon. Ai’ta! commémore les 40 ans de l’attentat pour la langue bretonne

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

14/02/2014 – 09H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le collectif Ai’ta a tenu mercredi soir une conférence de presse « clandestine » (voir ci-dessous) dans un bar du centre-ville rennais. Armés de fusils en plastique et de cagoules, le collectif a réclamé, sous l’étiquette « ARB », un « Audiovisuel Résolument Bilingue ».

Dans le même temps, à Roc’h Tredudon dans le Finistère, des inscriptions « Brezhoneg ofisiel » ou encore « 1974-2014 : BOUM ! » ont été retrouvées à proximité de l’antenne relais qui avait été mis à terre voilà 40 ans par le Front de Libération de la Bretagne. Une invitation à une grande Boum sur les mêmes lieux, le 8 juin prochain, a également été lancée par le mouvement Breton, « jusqu’à la victoire, pour la télé en Breton ».

Des militants du collectif ont également tenu à « plastiquer » symboliquement les lieux, histoire de rappeler que le combat pour la place langue bretonne dans la vie quotidienne des Bretons s’est fait aussi dans la contestation, la colère et les méthodes radicales.

Ai’ta ! est un groupe de désobéissance civique, qui manifeste de manière pacifique pour l’emploi du Breton dans la vie quotidienne.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Encore une attaque à l’arme blanche aujourd’hui à Nantes

A Nantes, vendredi, c'est attentat ? Un homme armé d'un tournevis a attaqué peu avant midi plusieurs passants cours Franklin-Roosevelt au Bouffay, en blessant...

Gwengamp 5/5

Votet eo bet dilun dremenet ! Emezellet he deus kêr Wengamp da « vBreizh 5/5 » evit souten adunvanidigezh ar vro. Panelloù Breizh 5/5 a vo staliet...

Ster ur stourm

Lakaomp un eostad a wanag liv ar vroadelouriezh vrezhon da ziwanañ Tud eeunik-kenañ, bugeligoù bras heñvel ouzh ar pobloù trevadennet a zo eus ar Vrezhoned....

Irlande du Nord. Une bombe découverte sous la voiture d’une policière

Une jeune femme, officier de la Police d'Irlande du Nord, a été prise pour cible dans une tentative d'attentat à la bombe à Dungiven...