Lorient. 6 mois de prison avec sursis pour un Bonnet rouge

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

17/02/2014 – 08H00 Lorient (Breizh-info.com) – Suite à la manifestation des Bonnets rouges samedi à Brec’h, un jeune homme de 21 ans, sans antécédents judiciaires, a été condamné hier après midi à 6 mois de prison avec sursis et 140 heures de travaux d’intérêt général par le tribunal de Lorient. Une décision qui tranche avec l’absence de poursuites dont ont bénéficié les « antifas » rennais.
Le jeune Breton avait choisi la procédure de « plaider coupable », qui offre la possibilité d’une peine allégée en échange d’une reconnaissance des faits reprochés  – en l’occurence, violences contre agent dépositaire de la force publique et attroupement armé après demande de dispersion de la part des forces de l’ordre.
Il était accusé d’avoir participé aux violences ayant émaillé le rassemblement des Bonnets rouges, samedi dernier, sous le portique de Brec’h (56).
Durant l’après-midi , plusieurs dizaines de Bonnets rouges s’étaient spontanément rendus à Auray afin de soutenir le jeune militant embastillé ; ces derniers l’ont également accueilli et pris en charge à sa sortie du tribunal, hier après-midi.
La semaine dernière, lorsque des centaines de militants antifascistes cagoulés et armés  s’en étaient pris violemment aux forces de l’ordre, brûlant des voitures et brisant des vitrines à Rennes , les 4 individus interpellés dans la soirée avaient été mis en liberté sans poursuites dès le lendemain. Les leaders de cette ligue  ultra violente, bien que connus et identifiés à Rennes, n’ont pas non plus, à ce jour, été inquiétés.
Commentaire entendu à la sortie du tribunal de Lorient : « Selon que vous serez Bonnet rouge ou antifa, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir« . Monsieur de la Fontaine est toujours d’actualité.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

Articles liés

Débat. Avons-Nous Perdu Le Goût Des Libertés ?

Dans ce live signé Zone Libre, Paul Fortune et Ludwig analyseront le recul des libertés personnelles et publiques au travers de différents points d'actualité....

Ligue 1. Le Stade Rennais décroche l’Europe, Lorient et le Stade Brestois se sauvent, le FC Nantes condamné aux barrages

On jouait la dernière journée de championnat de France de Ligue 1 version 2020-2021 ce week-end. Fortune diverses pour les clubs bretons, avec le...

Nantes. Il agresse un surveillant pour obtenir son transfert vers une prison plus « accueillante » en stupéfiants et téléphones

Le 20 mai dernier vers 11h30, un détenu s’en est pris à l’agent pénitentiaire qui l’accompagnait au retour de promenade ; il lui a donné...

Le Stade Rennais rate l’Europe, victoires de Lorient et de Nantes, nul pour Brest

On jouait la 37ème journée de Ligue 1 ce week-end. Le Stade Rennais, battu à Monaco (2-1) ne jouera pas l'Europe la saison prochaine....