Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes. Du rififi à Malakoff

21/02/2014 – 08H00 Nantes (breizh-info.com) – Scène de western mardi dernier dans le quartier (très) « sensible » de Malakoff à Nantes, où un individu a ouvert le feu avec un fusil en direction d’un kebab, blessant deux personnes. Nantes marcherait-elle sur les traces de Marseille ? On peut se poser la question.

Il était 13h30, mardi, lorsqu’un homme armé d’un fusil, le visage découvert, a surgi sur la place centrale du quartier Malakoff et a ouvert le feu en direction du kebab, blessant deux personnes qui s’y trouvaient. Avant de repartir tranquillement à pied.

« Ca n’est plus possible ! », « C’est incroyable ! Où va-t-on ? »,  « Ca craint. Les « tensions » montant dans le quartier, ça devait arriver. » Les réactions des habitants du quartier  oscillent entre stupéfaction, indignation et fatalisme.

Semble-t-il reconnu par plusieurs témoins de la scène, un « jeune » de 22 ans, a été interpellé mercredi matin. Déjà sous surveillance électronique, l’individu avait brisé son bracelet et circulait librement. Placé en garde à vue, il a été relâché hier. Le parquet de Nantes a indiqué qu’il ne sera pas mis en examen, l’arme n’ayant pas été retrouvée, les victimes ne l’ayant pas désigné et les témoins – l’omertà règne dans les cités – s’étant prudemment abstenus. Il sera cependant poursuivi pour « évasion ».

Rénové à grands frais  par la municipalité Ayrault – « L’ensemble de ces réalisations s’inscrit dans une logique de cohésion sociale au service du vivre – ensemble », soulignait Nantes métropole avec ce vocabulaire inimitable tiré de la novlangue chère au PS – Malakoff connait en réalité une délinquance endémique. Après le centre socio-culturel  détruit par un incendie criminel en août 2010, c’est le centre commercial qui était parti en fumée en février 2011.

Suite à cet incendie, la préfecture de Loire-Atlantique avait déclaré à l’époque – Nicolas Sarkozy occupait l’Elysée – qu’elle « poursuivrait son action pour garantir la tranquillité publique à laquelle aspirent les habitants de ce quartier comme tous nos concitoyens ». Et la municipalité socialiste avait expliqué de son côté que « Malakoff a pâti de la même évolution que toutes les cités HLM construites autour des années soixante : le bâti a vieilli, la population s’est fragilisée ».

Aujourd’hui, Madame Rolland assume l’héritage – elle n’est jamais à court d’explications pour excuser la délinquance dans les « quartiers ». Mais les faits sont têtus : le bâti a rajeuni et la délinquance continue de prospérer. Quant à la préfecture, elle poursuit son action pour la « tranquillité publique ». Avec le succès que l’on sait. Plus réaliste, un ancien policier confie : « A Nantes, on sent que ça se durcit. Ca défouraille vite et dur », (Ouest France, 19/02/2014). L’an passé, la ville a connu en effet plusieurs fusillades. Et 2014 commence mal. Marseille, on vous dit.

Photo : Zhu/Flick (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

BREST

Un détenu de Brest condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre de son codétenu

Découvrir l'article

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

Maltraitance animale : L214 dénonce des “cruautés” dans un abattoir et réclame la fin de l’abattage halal et casher

Découvrir l'article

Justice, NANTES

Trois jeunes mis en examen pour meurtre à Sainte-Pazanne (44)

Découvrir l'article

Sociétal

Inquiétude grandissante face à l’insécurité en France : un baromètre alarmant

Découvrir l'article

NANTES

Séquestration et tortures à Nantes. Sounounou, 26 ans, quatrième suspect écroué avec un profil inquiétant

Découvrir l'article

Dinan

Violences à Dinan : deux hommes condamnés à de la prison ferme

Découvrir l'article

NANTES

Manque de policiers municipaux à Nantes : la ville organise un concours de recrutement

Découvrir l'article

RENNES

Venus des quartiers de Nantes (et d’Afrique), ils sont condamnés pour deux fusillades à Rennes sur fond de trafic de drogue

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky