Nantes. Du rififi à Malakoff

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

21/02/2014 – 08H00 Nantes (breizh-info.com) – Scène de western mardi dernier dans le quartier (très) « sensible » de Malakoff à Nantes, où un individu a ouvert le feu avec un fusil en direction d’un kebab, blessant deux personnes. Nantes marcherait-elle sur les traces de Marseille ? On peut se poser la question.

Il était 13h30, mardi, lorsqu’un homme armé d’un fusil, le visage découvert, a surgi sur la place centrale du quartier Malakoff et a ouvert le feu en direction du kebab, blessant deux personnes qui s’y trouvaient. Avant de repartir tranquillement à pied.

« Ca n’est plus possible ! », « C’est incroyable ! Où va-t-on ? »,  « Ca craint. Les « tensions » montant dans le quartier, ça devait arriver. » Les réactions des habitants du quartier  oscillent entre stupéfaction, indignation et fatalisme.

Semble-t-il reconnu par plusieurs témoins de la scène, un « jeune » de 22 ans, a été interpellé mercredi matin. Déjà sous surveillance électronique, l’individu avait brisé son bracelet et circulait librement. Placé en garde à vue, il a été relâché hier. Le parquet de Nantes a indiqué qu’il ne sera pas mis en examen, l’arme n’ayant pas été retrouvée, les victimes ne l’ayant pas désigné et les témoins – l’omertà règne dans les cités – s’étant prudemment abstenus. Il sera cependant poursuivi pour « évasion ».

Rénové à grands frais  par la municipalité Ayrault – « L’ensemble de ces réalisations s’inscrit dans une logique de cohésion sociale au service du vivre – ensemble », soulignait Nantes métropole avec ce vocabulaire inimitable tiré de la novlangue chère au PS – Malakoff connait en réalité une délinquance endémique. Après le centre socio-culturel  détruit par un incendie criminel en août 2010, c’est le centre commercial qui était parti en fumée en février 2011.

Suite à cet incendie, la préfecture de Loire-Atlantique avait déclaré à l’époque – Nicolas Sarkozy occupait l’Elysée – qu’elle « poursuivrait son action pour garantir la tranquillité publique à laquelle aspirent les habitants de ce quartier comme tous nos concitoyens ». Et la municipalité socialiste avait expliqué de son côté que « Malakoff a pâti de la même évolution que toutes les cités HLM construites autour des années soixante : le bâti a vieilli, la population s’est fragilisée ».

Aujourd’hui, Madame Rolland assume l’héritage – elle n’est jamais à court d’explications pour excuser la délinquance dans les « quartiers ». Mais les faits sont têtus : le bâti a rajeuni et la délinquance continue de prospérer. Quant à la préfecture, elle poursuit son action pour la « tranquillité publique ». Avec le succès que l’on sait. Plus réaliste, un ancien policier confie : « A Nantes, on sent que ça se durcit. Ca défouraille vite et dur », (Ouest France, 19/02/2014). L’an passé, la ville a connu en effet plusieurs fusillades. Et 2014 commence mal. Marseille, on vous dit.

Photo : Zhu/Flick (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...

Nantes : la police sévit contre les rodéos et les voleurs de colliers

Ce 9 juillet vers 1h30, trois individus ont agressé deux jeunes et arraché un collier que l'un d'eux portait. Intervenue rapidement, la police arrive...