16/03/2014 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – On croyait les discours anti-PS et anti-UMP réservés à Julien Durand, porte-parole de l’ACIPA (association des anti-aéroports de Notre Dame des Landes). Il semble que ce positionnement concerne d’autres dirigeants du mouvement.
On a pu le vérifier le jour de la manifestation de Nantes (samedi 22 février), lors des prises de parole qui ont suivi la fin du défilé. Place de la petite Hollande, debout sur une remorque, Dominique Fresneau, l’un des paysans de NDDL, ne tourne pas autour du pot : « que l’Etat trouve une porte de sortie honorable ou dérobée, mais qu’il trouve une porte de sortie, sinon la résistance lui en trouvera une ».

Il espère ne pas avoir à remobiliser les amis pour faire face à une nouvelle attaque de « Vinci et de ses alliés UMP et PS« .
La conclusion est un avertissement à …. Laurence Garnier, tête de liste UMP à Nantes : « Elle dit que nettoyer la ZAD ne devrait prendre que 48 heures. Qu’elle vienne. » (Presse Océan, dimanche 23 février 2014).
S’emparer de la mairie de Nantes ressemble fort à mission impossible pour Laurence Garnier. « Nettoyer la ZAD » apparait tout à fait hors de portée pour la même personne. Elle gagnerait à cultiver des ambitions plus modestes.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

2 Commentaires

Comments are closed.