Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

En mars, le chômage a encore progressé en Bretagne réunie

29/04/2014 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – Fin mars 2014 le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A en Bretagne réunie s’élevait à 207 089 –  soit 145 380 en région administrative Bretagne et 61 709 en Loire Atlantique. Une progression supérieure à 1% par rapport au mois précédent. Pas vraiment de quoi inquiéter le nouveau ministre du Travail François Rebsamen qui estime en effet que la tendance du chômage est à la baisse.

Par départements, le nombre de chômeurs de catégorie A a progressé en mars de 0,9% dans les Côtes-d’Armor, de 0,3% dans le Finistère,  de1,8% en Ille-et-Vilaine, de 1,1% dans le  Morbihan et de 1,3% en Loire Atlantique.

Fin mars 2014, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi dans les catégories A, B et C s’établissait à 232 760 dans la région administrative Bretagne. Ce nombre augmente par rapport à fin février 2014 (+1 770 soit +0,8%). Sur un an, la variation est de +10 670 soit +4,8%. A ce chiffre il faut ajouter les 103 730 chômeurs des catégories A, B et C de Loire-Atlantique, soit une progression de 0,7% sur un mois et de 6,9% sur un an. Au total la Bretagne réunie compte donc  336 390 demandeurs d’emploi dans les trois premières catégories de demandeurs d’emploi.

François Rebsamen a estimé le 24 avril dernier sur LCI que le chômage allait baisser «certains mois» au cours de l’année 2014 car «nous sommes sur une tendance baissière». «Le chômage des jeunes a reculé» a déclaré le ministre du Travail qui estime que «le point noir reste le chômage des seniors». Se démarquant de son prédécesseur, il a affirmé également qu’ « il y aura, non pas une inversion de la courbe du chômage – je n’ai rien contre ceux qui disaient cela et Michel Sapin est un ami (sic) – mais on va diminuer le nombre de chômeurs».

Contestant le principe de la communication mensuelle des chiffres du chômage, le nouveau locataire de la rue de Grenelle a affirmé qu’il faut «sortir de cette mythologie» instituée par «ce chiffre mensuel» de demandeurs d’emploi «qui a quelque chose d’assez erratique». Un commentaire « certifié par les autorités statistiques » donnant la tendance trimestrielle serait selon lui bien suffisant. Et sans aucun doute bien plus reposant.

Crédit photo : Clément Bucco-Lechat/Wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Histoire

Les chasseurs-cueilleurs bretons du Mésolithique : une résistance au mélange avec les fermiers du néolithique ?

Découvrir l'article

Sociétal

Bretagne administrative. Un nombre de naissances historiquement bas en 2023

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Les saints guérisseurs de Bretagne : un héritage précieux à découvrir

Découvrir l'article

Environnement

Tempête Ciarán, quelles perspectives pour nos massifs forestiers en Bretagne ?

Découvrir l'article

Lamballe

Bretagne : Retour du train entre Dinan et Lamballe en 2024 après un an de travaux

Découvrir l'article

Economie, Social

L’emploi saisonnier en Bretagne porté par le tourisme

Découvrir l'article

A La Une, Economie

1,928 milliard d’euros : le Budget de la Région Bretagne pour l’année 2024

Découvrir l'article

Environnement

Maraîchage bio et gaspillage : « Aujourd’hui, tout doit être standardisé »

Découvrir l'article

Environnement, Le Mag'

La plage des Poulains à Belle-ile en mer : un joyau breton classé parmi les plus belles plages du monde

Découvrir l'article

Economie

La vente en ligne représente une part toujours plus importante pour les commerces bretons

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍