Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ete 1914 : pourquoi le suicide de l’Europe ? Hors-Série de la NRH

Le huitième numéro hors-série de La Nouvelle Revue d’Histoire est en kiosque. Il est consacré au déclenchement de la première guerre mondiale à l’été 1914.

NRH_HS

Editorial de Philippe Conrad.

Un siècle s’est écoulé et les Européens sont aujourd’hui en mesure d’évaluer l’ampleur de la catastrophe survenue en août 1914, quand toutes les grandes puissances du continent se sont engagées dans un conflit suicidaire, porteur du « sombre xxe siècle ». Patiemment édifiée au fil du temps long, « la part la plus précieuse de l’univers terrestre » qu’évoquait Valéry est sortie ruinée et impuissante de la « guerre de Trente Ans » engendrée par l’attentat de Sarajevo.

Alors que les États européens dominaient le monde à l’aube du siècle dernier, ils ont vu le centre de gravité de la planète se déplacer outre-Atlantique avant que ne se dessine un « nouvel ordre mondial » américanocentré, puis « multipolaire ». La prise de conscience de ce processus mortifère constitue sans doute l’un des véritables enjeux des célébrations du centenaire de la Grande Guerre et la question des origines de celle-ci est fatalement reposée.

Les vainqueurs de 1918 ne s’interrogeaient guère à ce sujet. Ils l’avaient emporté dans ce qu’ils considéraient comme « la guerre du droit ». La « culpabilité » allemande, affirmée par le fameux article 231 du traité de Versailles, ne faisait pour eux aucun doute, suscitant ainsi chez les vaincus une volonté de revanche porteuse du pire. Mais il serait anachronique de s’indigner aujourd’hui des représentations qui s’imposèrent alors dans l’esprit des peuples, épuisés par les efforts et les sacrifices inouïs qu’ils avaient dû consentir.

Dès les années de l’entre-deux-guerres, un Pierre Renouvin s’efforçait de porter un regard historique dépassionné sur les causes de la catastrophe. Après lui, certains invoquèrent des déterminismes inéluctables : l’engrenage des alliances, la course aux armements ou les rivalités impérialistes furent successivement avancés… La recherche universitaire a ensuite retenu une approche « anthropologique » du conflit, en privilégiant les témoignages des combattants, les représentations de la violence « consentie ou contrainte » ou l’imaginaire de la guerre tel qu’il s’est construit chez les civils de l’arrière… Les conditions dans lesquelles le conflit avait pu se déclencher n’étaient pas remises en cause et la distinction classique entre les « forces profondes » – mises en lumière par Pierre Renouvin et Jean-Baptiste Duroselle – et le déroulement de la crise de juillet 1914 conservait toute sa pertinence. L’impuissance de l’Internationale socialiste en ce moment précis était mise sur le compte de l’assassinat de Jaurès. La mobilisation générale russe, combinée avec les impératifs stratégiques définis par le plan Schlieffen, suffisaient pour expliquer la course vers l’abîme.

La question a pourtant été réexaminée avec profit depuis plusieurs années et l’historiographie anglo-saxonne s’est montrée sur ce terrain particulièrement innovante. Pour ne citer qu’eux, Steve McMeekin est revenu sur la part de responsabilité qu’il convient d’attribuer à la Russie dans la marche à la guerre, Christopher Clark a repris dans ses Somnambules tout le dossier en privilégiant l’étude des individus placés aux postes de décision, alors que Margaret MacMillan nous propose une relecture stimulante des crises qui ont préparé l’affrontement général.

C’est une synthèse de ces nouvelles approches que nous proposons aujourd’hui aux lecteurs de la Nouvelle Revue d’Histoire. Ils en tireront le sentiment que rien n’était écrit à l’été 1914 et que la part du hasard, comme celle des faiblesses, des insuffisances ou de l’aveuglement de certains des acteurs principaux se sont révélées décisives. Certes, les conditions d’un conflit d’envergure existaient bien, mais ce qui revient à l’imprévu demeure. Prêts à livrer une guerre perçue comme défensive, les peuples ne la souhaitaient pas mais la poursuite de la lutte, l’acharnement des combats et l’ampleur des sacrifices consentis les ont maintenus mobilisés pendant plus de quatre ans. Comprendre, avec le recul dont nous disposons désormais, ce qui est arrivé en 1914 apparaît comme une condition nécessaire à la prise de conscience d’une Europe aujourd’hui menacée de sortir de l’histoire. Ce retour sur ce qui est survenu il y a un siècle commande ainsi notre perception d’un avenir qui naîtra peut-être de notre lucidité et de notre volonté.

Au sommaire de ce numéro :

Éditorial : L’Eté tragique de 1914
Par Philippe Conrad

France-Allemagne, un antagonismeinsurmontable
Par Philippe Conrad

La Grande Guerre estelle née des réalités économiques?
Par Pascal Cauchon

Les impérialismes coloniaux fauteurs de guerre
Par RémyPorte

Une guerre née de l’engrenage des alliances ?
Par RémyPorte

La course aux armements en Europe de 1880 à 1914
Par OlivieLahaie

La Royal Navy face au défi allemand
Par MartinMotte

Les états-majors ont-ils poussé à la guerre?
Par le généralAndré Bach

Sarajevo. L’attentat du 28 juin 1914
Par FrédériLe Moal

Le gouvernement de Vienne face à la crise
Par Max Schiavon

Poincaré en Russie
Par PhilippConrad

La Serbie en juillet 1914
PaAlexiTroude

Guillaume Il et l’Europe d’avant 1914
PaHenrBogdan

Les hésitations britanniques face à la crise européenne
Par Gérard Hocmard

Août 1914L’échec du pacifisme socialiste
PaMaurice Martin

Été 1914. La papauté faceà la guerre .
Par .Martin Benoist

Exposition : 1914, 100 affiches pour un centenaire
ParVirginie Tanlay

La mémoire de la Grande Guerre
Entretieavec J. – P. Tubergue
Propos recueillis par VTanlay

La Grande Guerre dans les livres
ParJean Kappe!

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

pêche électrique

Economie, Environnement, LORIENT, Sociétal

Surpêche. 20 % des poissons débarqués en France seraient concernés [Vidéo]

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Local, Patrimoine, PLOËRMEL

La Chapelle-Caro : le futur pôle culturel aura un nom… hors-sol !

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Rani Lakshmi Bai, superbe bande dessinée sur la résistance indienne à l’Empire britannique

Histoire, Sociétal

Hommage à Manouchian : le débunkage – Le Nouvel I-Média

Brest

BREST, Ensauvagement, Immigration, Local, Société

Brest : Rekourañs, ar c’hoñversanted a son ar vatailh !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Histoire, International

Elections Européennes. Une brève histoire du Luxembourg

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, International

Il était une fois en Irlande du nord. Un grand reportage signé Arte

Découvrir l'article

Ancenis, Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Local

Loire-Atlantique : Un livre raconte l’histoire de la mystérieuse commune de Freigné, entre Bretagne et Anjou

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Une brève histoire de la Lettonie

Découvrir l'article

A La Une, Culture & Patrimoine, Histoire

11 novembre. La Première guerre mondiale en synthèse [+ Bibliographie non exhaustive sur la Grande guerre]

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

L’Iris Blanc. Un album d’Astérix de nouveau décevant ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Sociétal

La Bretagne, l’histoire d’une terre de légendes, avec Joël Cornette

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Pétain et De Gaulle, vérités et contre-vérités

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Et si vous veniez plonger dans l’Histoire à Suscinio, au domaine des Ducs de Bretagne ?

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Colloque de l’Institut Iliade. S’inspirer de modèles forts pour reprendre le fil de notre destin

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍