Ebola. L’Hôpital de Rennes accueillera les malades dans l’Ouest

13/08/2014 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le CHU de Rennes fera partie des neuf hôpitaux français qui ont accueilleront les malades infectés par le virus Ebola – ou supposés l’être – si l’épidémie arrive sur le sol français, rapporte Le Parisien – Aujourd’hui en France. Sont aussi mobilisés l’hôpital militaire Bégin à Vincennes, les hôpitaux Necker et Bichat à Paris, le CHRU de Lille, les CHU de Bordeaux et de Strasbourg, l’hôpital nord de Marseille et celui de la Croix Rousse à Lyon.

Selon le quotidien, ces hôpitaux disposent tous « d’un service de maladies infectieuses, d’un service de réanimation doté de chambres d’isolement, d’un service de médecine nucléaire, d’un laboratoire garantissant le confinement total des agents infectieux manipulés » mais aussi celle d’une aire permettant l’atterrissage d’un hélicoptère. » Contre Ebola, il n’existe pour l’heure pas de traitement efficace, quand bien même un vaccin a été testé avec succès aux Etats-Unis ; il pourrait être mis sur le marché en 2015. L’isolement le plus total est la seule solution pour éviter la propagation de la maladie – très contagieuse – et le taux de mortalité dépasse 60%.

Des mesures de surveillance sanitaire ont été mises en place dans les aéroports pour les passagers à destination et à l’arrivée des pays infectés ou des zones proches ; si les aéroports de Rennes et de Brest, centrés sur l’Europe, semblent hors de cause, à Nantes l’aéroport est vraiment international et nul doute que les vols vers et en provenance de Dakar seront surveillés comme le lait sur le feu. Le Sénégal n’est pas encore officiellement touché mais est limitrophe de pays qui le sont.

A ce jour, le virus a fait 1 000 victimes en Afrique de l’Ouest, à savoir : 495 en Guinée (351 confirmés, 133 probables et 11 suspectés) dont 363 décès, 516 au Liberia (143 confirmés, 252 probables et 121 suspectés) dont 282 décès, 691 au Sierra Leone (576 confirmés, 49 probables et 66 suspectés) dont 286 décès, et 9 au Nigeria (0 confirmé, 2 probables et 7 suspectés) dont 1 décès. Et cela ne concerne que les seuls cas déclarés aux autorités et soignés.

Ebola bientôt en Europe ?

Un cas suspect a été détecté au Rwanda ces dernières heures – il s’agit d’un étudiant allemand qui avait passé plusieurs jours au Liberia peu avant. S’il est rapatrié en Europe, la maladie risque d’y débarquer avec lui. Rappelons que l’Espagne a refusé de rapatrier une de ses missionnaires en poste au Liberia et touchée par la maladie ; elle y est morte.

Pour l’heure, presque aucune compagnie aérienne européenne n’a stoppé ses vols vers les pays concernés, au contraire de la Côte d’Ivoire . L’UE a débloqué 8 millions d’euros pour aider l’organisation de soins et des mesures d’isolement et de prévention. Plusieurs pays africains ont par ailleurs annoncé qu’ils fermeraient leurs frontières ou les rendraient moins perméables que d’habitude : il s’agit notamment de la Zambie et de la Guinée (qui a depuis démenti mais a renforcé effectivement le contrôle de sa frontière).

Crédit photo : flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !