26/09/2014 – 08H30 Carquefou (Breizh-info.com) – Hier et aujourd’hui, dans le monde politique, l’argent occupe une place de choix, bien avant les convictions. Périodiquement, la presse informe le « bon peuple » d’un nouveau scandale. Il y a les petits, il y a les grands. Dans quelle catégorie faire entrer l’affaire de l’Union républicaine du Sénat ?

La combine de l’URS reposait sur un crédit collaborateur que chaque assemblée met à la disposition des députés et des sénateurs. Grâce à ce crédit (7548,18 euros par mois), l’intérêssé peur embaucher assistants parlementaires et secrétaires, dont le salaire sera pris en charge dans la limite du plafond.
Le parlementaire fixe lui-même le salaire de ses collaborateurs. Si bien qu’il peut s’arranger pour ne pas consommer l’intégralité du crédit.
Dans l’affaire de l’URS, gentille association dépendant du groupe UMP du Sénat, il suffisait de prier la questure de bien vouloir verser à ladite association les fonds non consommés par ses adhérents.
Après quoi chaque sénateur, membre de l’association, pouvait récupérer en liquide de préférence, les fonds correspondants à sa part. Ni vu ni connu.
Moyen discret d’améliorer ses revenus, tout en échappant à l’impôt.

Médiapart a révélé quelques-uns des noms de ces heureux bénéficiaires. Ils appartiennent à la fine fleure de la droite sénatoriale : Jean-Claude Gaudin, Roland du Luart, Hubert Falco,, René Gauet, Gérard Longuet …Mais aussi à la base du Palais du Luxembourg, comme Gisèle Gautier (UMP), qui fut sénatrice de Loire-Atlantique de 2001 à 2011. Mais aussi conseillère municipale de Carquefou (1983-1989), maire de Carquefou (1983-2003), conseillère régionale des Pays de la Loire (1992-2003), vice-présidente du conseil régional des Pays de la Loire (1992-1998), vice présidente de la communauté urbaine de Nantes-Metropole (2002-2003)…et adhérente de l’Union républicaine du Sénat…

Entre fin 2009 et début 2012, l »association « Union républicaine du Sénat » a distribué environ 200 000 euros.

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

2 Commentaires

  1. Droite gauche mêmes mécréants , comme si ça ne leur suffisait pas d’avoir mis la France en faillite et en situation d’insécurité chronique .

Comments are closed.