Nathalie Appéré s’acharne contre la réunification bretonne

A LA UNE

15/10/2014 – 18H00 Rennes (Breizh-info.com) – Nathalie Appéré a un rêve : la disparition des identités régionales, au profit de grandes métropoles, Rennes en tête. Son souhait : dévorer petit à petit les communes d’Ille-et-Vilaine et les rallier à Rennes Métropole, agrandissement du réseau tentaculaire du Parti Socialiste oblige.
C’est notamment pourquoi elle s’acharne à oeuvrer contre la réunification bretonne ; interrogée par l’Express, cette dernière réalise un festival , véritable concentré de tous les arguments anti-bretons utilisés ces dernières années :
Rejetant cette  » revendication s’appuie sur une approche culturelle et identitaire qui me gêne » elle enfonce le clou : « Quand je vois ce qu’il se passe en Ecosse, en Flandre ou en Catalogne, je m’inquiète. La défense de l’identité risque de conduire au repli sur soi. « 

Puis tout le traditionnel répertoire y passe : la fierté d’appartenir à une Bretagne où les scores du Front National sont plus faibles qu’ailleurs – avec comme seule explication « l’esprit d’ouverture » qu’auraient les Bretons et sans préciser qu’ils augmentent d’année en année, le danger du repli sur soi : « qui a la légitimité pour dire qui est Breton et qui ne l’est-pas ? »

Avant d’enfin dévoiler le fond de sa pensée : « je plaide avec les maires de Nantes, de Brest et de Saint-Nazaire en faveur d’un rapprochement entre la Bretagne et les Pays de la Loire. » et de néanmoins se défendre et se justifier en arguant de la scolarité de ces deux enfants dans une école bilingue (Div Yezh en l’occurrence).

La boucle est bouclée. Dans cette recherche perpétuelle de négation des identités et d’agrandissements des « fiefs métropolitains », le maire de Rennes semble néanmoins oublier quelque chose : dans les communes d’Ille et Vilaine, la mainmise socialiste n’est plus une évidence. Certaines communes incluses dans Rennes Métropole pourraient d’ailleurs, en cas de basculements électoraux majeurs, décider de se soustraire à Rennes Métropole, dont la politique et la gestion au profit d’une petite minorité est de plus en plus contestée.

Yann Vallerie

Photo :  DR
 [cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pajenn gentañ « L’Avenir » e waloneg da geñver gouelioù ar Waloni

Pegoulz e vo graet kement-all evit hor yezhoù eta ? E Beljia eo L'Avenir ur gazetenn pemdeziek anavezet mat. Nav...

Brest. Disparition en mer d’un plongeur démineur du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique

Le vendredi 17 septembre 2021, à 13h12, une équipe de plongeurs démineurs du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique...

1 COMMENTAIRE

  1. Question idiote : Qui est cette « dame » ? Si elle prône l’intégration de toutes nos différences dans de « grands touts » elle doit être du genre neutre !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés