Renseignement. Ces députés Bretons qui ont voté contre les libertés individuelles

big-brother

18/04/2015 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) –  Dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 avril, 30 députés (sur les 577 que comptent normalement l’Assemblée nationale) ont voté la mise en place de « boites noires » visant à surveiller le trafic sur Internet. Il s’agissait d’un scrutin public sur l’article 2 du projet de loi relatif au renseignement, 1ère lecture. « Si vous voyez un seul article qui remet en cause la liberté publique, dites-le moi. En revanche, il y a des articles qui remettent en cause la vie privéea déclaré Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, sans doute conforté par un récent sondage dans lequel 63% des Français (71% des 65 ans et plus contre 48% des 18-24 ans) se déclaraient favorables à la limitation de leurs libertés individuelles pour lutter contre le terrorisme.

Concernant l’article 2 du projet de loi, l’objectif est d’obliger les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) à « détecter, par un traitement automatique, une succession suspecte de données de connexion ». Concrètement, l’installation de « boîtes noires » permettrait surtout de surveiller les métadonnées : destinataire d’un message, adresse IP d’un site visité, etc.
Le ministre de la Défense  Jean-Yves le Drian a expliqué qu’il « ne s’agissait pas de surveillance de masse mais d’un ciblage, non sur des individus, mais sur des modes de communication caractéristiques des actions terroristes ». Il a pris l’exemple des méthodes cryptées utilisées par l’organisation Etat islamique pour diffuser des vidéos de décapitation.

Outre le fait que la présence d’uniquement 30 députés suscite légitimement des questions sur l’aspect démocratique de cette loi, penchons nous sur les députés bretons qui étaient présents .

François de Rugy, président du groupe écologiste à l’Assemblée nationale et député de Loire-Atlantique, a voté pour ce texte.
Patricia Adam, député PS du Finistère a également voté pour tout comme Marie-Anne Chapdelaine (PS Ille et Vilaine), Jean-Jacques Urvoas (PS Finistère), Gwendal Rouillard (PS Morbihan) et Dominique Raimbourg (PS, Loire-Atlantique).

Sur les 25 votes pour l’adoption de l’article, 6 proviennent donc de députés Bretons.

L’influence du ministre de la Défense et tête de liste pressentie de la gauche aux prochaines élections régionales n’y est sans doute pas anodine . Suite des débats très rapidement à l’Assemblée nationale.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS