Une étude sur le frelon asiatique révèle de nouvelles informations

A LA UNE

20/05/2015 – 07H30 Bretagne (Breizh-info.com) – Nous avions parlé de l’invasion du Vespa velutina, le frelon asiatique, et des ses conséquences sur la population des abeilles et sur la production de miel.

Un article émanant du laboratoire français Evolution, Génôme, Ecologie et Comportement du CNRS et de l’IRD a été publié dans la revue Biological Invasion. L’étude a été financée par la Communauté européenne dans le cadre du programme européen d’aide à l’apiculture. Aperçu la première fois dans le Lot-et-Garonne, le frelon asiatique est maintenant repéré en Allemagne, Portugal, Espagne, Belgique et Italie.

L’étude a porté sur les scénarios d’importation et de développement de ce frelon afin de mieux cerner leurs méthodes de développement et leur comportement reproductif. La combinaison des données génétiques (ADN mitochondrial maternel et séquences ADN satellites) et des données démographiques a abouti à ce qu’un scénario soit retenu préférentiellement.

Un unique événement d’introduction depuis l’Asie aurait donc eu lieu. L’origine de tous les frelons apparus en Europe serait la zone comprise entre les provinces du Jiangsu et du Zhejiang, dans l’agglomération de Shangaï et plus particulièrement la ville de Yixing, une ville reconnue internationalement pour sa production de poteries. Un conteneur de poteries a donc quitté cette zone de production pour le port du Havre en 2001 emportant des spécimens de Vespa velutina. Suite à son introduction dans un écosystème inconnu, la diversité de la population a chuté entre 2001 et 2004 jusqu’à ce que son implantation ait réussi. Génétiquement il a été prouvé qu’il existe plusieurs lignées paternelles ce qui amène les chercheurs à conclure que, contrairement aux habitudes chez les frelons, les femelles sont capables de s’accoupler avec plusieurs mâles. La diversité génétique de l’espèce s’accroît, ce qui renforce ses capacités d’adaptation dans les différents environnements et climats. Les colonies peuvent prospérer et contribuer au succès de l’invasion.

Entre parasites, pesticides agricoles et désormais une espèce prédatrice au comportement inhabituel, les populations d’abeilles auront besoin de toutes les aides pour s’en sortir dans les années à venir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Littérature pour enfants. Madame la Chouette vous propose sa sélection de Noël [Partie 1]

Madame la Chouette est de retour, pour vous proposer sa sélection de Noël afin de gâter vos enfants, petits...

Territoires perdus | Histoire du trafic de drogue Partie 3

Comment, deux siècles durant, les pouvoirs en place ont fait naître et prospérer le commerce des drogues, envers occulté...

Articles liés