Kergrist (56). The Rumjacks invités des fêtes locales les 25 et 26 juillet [interview]

A LA UNE

14/06/2015 – 09H00 Kergrist (Breizh-info.com) – Les 25 et 26 juillet prochain se tiendront les fêtes locales de Kergrist. Organisées par le comité des fêtes de la commune, ces fêtes locales étaient à l’origine un festival de rockabilly qui attirait plusieurs milliers de visiteurs chaque année.
Cette année, un savant mélange de rockabilly et de punk-rock s’invite dans les terres morbihannaises, avec notamment le groupe The Rumjacks le samedi soir, accompagné de Steve Riot, des Gun Saloon (20 euros le concert sur réservation) ou encore des briochins de Rythm ‘n’ Boots un peu plus tôt dans la journée au bar Le Cendrillon.
Le dimanche, rebelote , avec cette fois-ci un concert gratuit qui suivra le traditionnel jarret-frites servi par le comité des fêtes, avant que les Sleepwalkerz, Hot Slap et Thomas Schoeffler ne viennent enflammer la scène musicale.
Entretien avec Gwénael Vassals, président du comité des fêtes.
_
Breizh-info.com : Les fêtes locales de Kergrist sont de retour ! Pouvez vous nous raconter comment ces fêtes sont nées ?
Gwénael Vassals : Oui, elles sont de retour depuis 2014 après un an de pause.  En 2013, il y avait quand même eu des fêtes locales, mais avec de la musique populaire programmée par la mairie. Le comité des fêtes, lui, s’était chargé du jarret-frites le dimanche midi.
Breizh-info.com : Quel est le menu cette année ? Comment avez vous surmonté les difficultés rencontrées notamment en 2013 (annulation du festival) ?
Gwénael Vassals : Le menu cette année se différencie un peu par l’apparition depuis l’année dernière de rock celtique. Le dimanche après midi en clôture des fêtes, et cette année en tête d’affiche du samedi soir, The Rumjack’s. Ce groupe australien débute sa tournée européenne avec seulement deux dates françaises, à Kergrist et à Strasbourg. Pour l’année sans programmation rock’n’roll en 2013, nous avons été déçus bien sûr. Le problème est venu d’un souci administratif, à savoir qu’aucune personne n’a voulu se présenter à la place du trésorier sortant en 2012. Nous avons néanmoins trouvé une personne courant d’année 2013, mais trop tard pour prendre une programmation habituelle orientée rock. La mairie avait pris les devants.
Breizh-info.com : The Rumjacks, c’est un sacré groupe que vous avez décroché.  Parlez nous un peu de ce groupe.
Gwénael Vassals :  The Rumjacks est un groupe australien de punk-rock celtique qui nous vient de Sydney. Formé en 2008 seulement, il se popularise rapidement. Ils sont cinq membres (Frankie McLaughlin, Johnny McKelvey, Anthony Matters, Gabriel Whitbourne, Adam Kenny)
Nous les avons décrochés grâce à nos connaissances (notamment ceux des fondateurs des fêtes locales rock ‘n’roll – les jeunes rockers de Kergrist dans les années 2000). Les Rumjacks avaient initialement prévu leur tournée européenne et n’étaient prévus en France que dans l’extrême Est du pays – c’est chose faite à présent à l’Ouest aussi !
Breizh-info.com : Combien de personnes attendez-vous ? A travers ce festival, quel message tentez vous de faire passer ?
Gwénael Vassals : Nous attendons au maximum un millier de personnes. Pour des question de sécurité, nous ne dépasserons pas ce chiffre. C’est pour cela que nous avons mis en place cette année une possibilité de réservation (par mail > reservation.fetes.locales.[email protected])
Le message cette année serait que les fêtes locales de Kergrist se diversifient dans leur programmation en étant désormais plus punk-rock que rock’n’roll dansant comme ce fut le cas ces dernières années. Mais cela reste une fête locale et non pas un festival comme c’était le cas avant 2013. Nous voulons garder cet esprit familial retrouvé en 2014 et qui a plu a beaucoup de personnes.
Breizh-info.com : Combien de bénévoles s’affaireront cette année ?
Gwénael Vassals : Cette année, il y en aura environ une cinquantaine voire un peu plus.
Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pajenn gentañ « L’Avenir » e waloneg da geñver gouelioù ar Waloni

Pegoulz e vo graet kement-all evit hor yezhoù eta ? E Beljia eo L'Avenir ur gazetenn pemdeziek anavezet mat. Nav...

Brest. Disparition en mer d’un plongeur démineur du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique

Le vendredi 17 septembre 2021, à 13h12, une équipe de plongeurs démineurs du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique...

Articles liés