Saint-Nazaire. Quand une vieille femme aveugle ne peut plus accéder à sa propriété

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

08/07/2015 – 09H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) – Mme S. est une vieille femme, aveugle, qui a hérité d’un immeuble à Saint-Nazaire, en décembre 2013 suite au décès de son père. Elle en possède 1/4 , le reste se partageant entre deux associations caritatives.

Alors que cette dernière souhaiterait – comme une des associations – vendre un des appartements de l’immeuble, afin d’obtenir de quoi s’offrir une fin de vie paisible en maison de retraite, il semblerait qu’une figure bien connue de l’extrême-gauche nazairienne occupant à titre gracieux les lieux du temps de l’ancien propriétaire, fasse du zèle et refuse de quitter les lieux, le tout sans posséder le moindre contrat ou bail de location. Cette figure locale de la vie « alternative nazairienne » n’aurait par ailleurs jamais donné suite, chez le notaire, à sa propre proposition d’acquisition de l’immeuble.

Aidée par une des associations caritatives spécialisée dans le relogement des personnes dans la précarité – ce qui n’est pas le cas, selon les dires des propriétaires, de la figure militante locale – Madame S et sa famille étudient désormais les procédures administratives et judiciaires possible (avant la trêve hivernale qui protège les locataires indélicats) pour récupérer pleinement l’usage de leur bien immobilier.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Crise sanitaire : Saint-Nazaire perd quatre hôtels

Plombée depuis des années par diverses raisons, l'hôtellerie indépendante subit plus lourdement les effets de la crise sociale et sanitaire liée au coronavirus –...

Mouvement contre le BTS et le bac : lycées bloqués à Nantes, police attaquée à Saint-Nazaire

Depuis le début de la semaine, des syndicats lycéens d’extrême-gauche mènent une agitation aussi numériquement faible que violente. A Saint-Nazaire, la police a été...

« Je n’avais pas envie d’appartenir au camp des menteurs et des traitres ». De la France insoumise à « facho »

Ex-sympathisant de La France insoumise, Victor a été déçu par la dérive racialiste de l'extrême-gauche et s'est tourné vers des idées plus ancrées dans...

Saint-Nazaire. L’Italien Fincantieri ne rachètera pas les Chantiers de l’Atlantique.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et son homologue italien ainsi que la commissaire européenne à la concurrence se sont entretenus. Fincantieri, le...