Tribunal de Nantes : du ferme et du sursis pour vols et divers outrages

A LA UNE

19/01/2016 – 18h00 Nantes (Breizh-info.com) – Ce 12 janvier à Nantes, l’audience du tribunal correctionnel était consacrée à de nombreuses affaires traitant principalement de vols et d’outrages.

Habitué des lieux, Christopher B.  passait pour vol avec effraction le 10 février 2014 à Rezé, violences conjugales et usage de stupéfiants en avril 2015 à Vieillevigne. Le tribunal joint les dossiers, renvoie pour le vol et le condamne à six mois dont 4 avec sursis, et mise à l’épreuve pendant deux ans. Il devra s’abstenir de rentrer en contact avec les victimes et les indemniser, mais aussi se soigner. L’audience d’indemnisation des parties civiles étant renvoyée, le tribunal lui prend 2675€ de provision et 600 € de consignation. Il avait déjà été condamné trois fois pour des faits de dégradation volontaires en 2014 et 2015, et une fois pour des violences sur conjoint.

Autre habitué, Moïse B., qui cette fois a outragé sept policiers. Il doit leur payer 300 € à chacun et 60 jours amendes à 6€ (360€) à l’Etat. Djelloul D, déjà connu, passait pour violences volontaire et pour avoir insulté deux policiers qui l’ont arrêté : il paiera 400 et 200 € aux deux agents, et prend 4 mois avec sursis. Philippe S. avait insulté des agents de la TAN lors d’un contrôle, en leur disant « je vais vous flinguer à la kalach ». Après les attentats de janvier, ça fait désordre : 200 euros d’amende. La justice se montrant bonne fille, sa peine ne sera pas inscrite au bulletin 2 de son casier judiciaire – celui que les employeurs peuvent consulter dans le cadre d’un emploi public ou d’un emploi privé auprès de mineurs.

Mohammed H. était jugé pour vol le 16 juillet 2015 à Nantes, et n’est pas venu à son procès : comme les absents ont souvent tort, il a été condamné à 1 mois ferme et 150€ d’amende. Autre voleur, Roman J., issu du Caucase. Il passait pour un vol avec effraction le 22 décembre à La Montagne, une commune au sud-ouest de Nantes près des arsenaux d’Indret (DCNS). Il n’est pas venu et pour cause – il est très activement recherché par les forces de l’ordre dans une autre affaire. Pour celle-ci, ce sera 5 mois avec sursis. Enfin Ismet S., d’origine turque, était jugé pour avoir outragé plusieurs policiers : il n’est pas venu, et comme il était déjà très défavorablement connu, il a été condamné à quatre mois de prison ferme, sans aménagement possible.

Photo : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

Articles liés