21/01/2016 – 08h00 Nantes (Breizh-info.com) – Le pays nantais va s’enrichir d’une nouvelle chapelle. La Fraternité Saint-Pie X (FSSPX) qui tient le collège de la Placelière, situé au cœur du Vignoble à Château-Thébaud, va en effet construire une vraie chapelle en dur. Actuellement, c’est un oratoire de fortune installé dans le réfectoire qui sert de chapelle aux 130 élèves et aux paroissiens traditionnalistes situés dans les communes alentour – une messe, en latin naturellement, y est dite chaque jour à 7 h 20, ou 11 h le samedi.

Une chapelle avait déjà existé par le passé dans le manoir de la Placelière. Ce dernier – une folie nantaise – avait été construit en 1747-48 par l’armateur nantais Guillaume Grou. La bénédiction de la chapelle Sainte-Anne de La Placelière, par l’abbé Bourgeois, prieur de Saint Crespin, a lieu le 26 juillet 1748, les gradins et les reliques de l’ancienne chapelle ayant été transférés à l’église Saint-Vincent de Château-Thébaud, dès 1746. Ici, entre 1750 et la Révolution, se déroulèrent les riches mariages d’armateurs, en particulier ceux des trois filles de Luc O’Shiell, qui épousèrent chacune des personnalités du monde maritime nantais. L’ensemble du manoir et de ses bâtiments est incendié pendant les guerres de Vendée, puis reconstruit à partir de 1808. Le manoir devient à partir de 1919 une maison de retraite, puis un hôpital de personnes âgées après 1951 ; un bâtiment moderne est alors construit près du manoir.

Le domaine – le manoir et un parc de 11 hectares, avec communs et étang – est vendu en 2009 par le CHU de Nantes à l’association Louis-Martin, proche de la FSSPX. Un établissement scolaire pour garçons – école primaire, collège avec internat – y ouvre en 2012. Il complète l’offre scolaire de l’enseignement traditionnel catholique hors contrat puisqu’une école de fille, le cours Saint-Albert le Grand, existe déjà depuis 2011 au domaine du Rafflay, à Château-Thébaud aussi. Les dominicaines enseignantes de Brignoles y assurent l’éducation de plus de 150 élèves.

Les travaux de la chapelle de la Placelière ont démarré cette semaine avec la démolition de 220 mètres carrés de communs, situés à l’est du château de la Placelière ; les pans sud et est de cette cour de ferme ne seront pas détruits. Les bâtiments rasés seront remplacés par une chapelle de plan rectangulaire, avec une nef et des bas-côtés. La façade de la nef sera en pierre apparentes, celles des bas-côtés seront enduites. Longue de 39 mètres, large de 16 et haute de 11, la chapelle n’aura pas de clocher ; une cloche se balancera néanmoins dans une arche en façade, dans le comble. Cette chapelle, dont le style respecte celui des chapelles bretonnes – il est même prévu un porche au sud – sera couverte en ardoises. Elle devrait être achevée pour Noël prochain.

Photo : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.