Carlos Nunez en concert le 22 mars à Nantes et le 17 mars à Rennes avec Celtic Legends

A LA UNE

26/01/2016 – 07H30 Nantes (Breizh-info.com) – Carlos Nunez et Celtic Legends se produiront le 22 mars prochain, au Zenith de Nantes, pour un concert exceptionnel. L’Irlande et la Bretagne espagnole (la Galice) se rencontreront donc en ce début du printemps, pour un rendez-vous à ne pas rater dans le cadre d’une tournée qu’ils réalisent ensemble. Ils auront au préalable joué à Rennes, au Liberté, le 17 mars.

De l’InterceItique de Lorient à I’Heritage des Celtes, Carlos Nunez a joué aux côtés des meilleurs musiciens bretons, certains légendaires comme Alan Stivell, Gilles Servat et bien entendu Dan Ar Braz, ou les Chieftains.  Ayant vendu 1 million de disques, Carlos s’est établi en tant qu’artiste majeur de la musique internationale . La chaîne anglaise BBC le considère  comme « l’un des musiciens les plus excitants et les plus sérieux du monde !»

Véritable fenêtre ouverte sur un peuple et sa culture, le spectacle Celtic legends est un condensé de traditions séculaires, alliage subtil de danse et de musique, ponctué de chansons  racontant leur histoire.  Sur scène tout est énergie, jeunesse, fougue. Des chorégraphies époustouflantes épousant parfaitement les rythmes frénétiques de la musique traditionnelle interprétée sur le uilleann pipes, le bodhran, le fiddle, le penny whistle….. Tout en force et volupté, Celtic legends vous emmène en Irlande pour un spectacle de deux heures qui a parcouru le monde durant 13 ans, plus de 2 000 représentations et 2 millions et demi de spectateurs.

Tickets à partir de 36 € en vente ici et ici pour Rennes.

 

 

 

Photo : wikimedia commons (cc) 
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

1 COMMENTAIRE

  1. Parler de « Bretagne espagnole » pour une région qui n’a objectivement RIEN de celtique, c’est perpétuer un mythe et une escroquerie culturelle. La Galice n’a jamais parlé de langue celtique (ou tout au moins il n’y a AUCUNE trace archéologique de l’emploi d’une langue celtique en Galice ou en Asturies). On ne trouve nulle part dans ces deux régions de trace de la maison traditionnelle de l’habitat celtique des périodes de Hallstadt et La Tène, période durant lauqelle les celtes peuplaient la plus grande partie de l’Europe. En effet, la maison celtique est de plan rectangulaire quand la maison asturiano galicienne est ronde, typique d’une civilisation qu’on appelle « castreixa » et qui plonge ses racines (comme la civilisation basque) dans la période pré-indoreuropéenne. Le mythe de la celticité de la Galice est tardif, et s’est développé quand le Festival Interceltique de Lorient, en perte de vitesse, a vu l’intérêt qu’il y avait à faire passer la gaita pour un instrument celtique, drainant un nouveau public à qui on a vendu un mythe ethnique pas cher.
    Il est curieux de constater que cette mythologie s’est appliquée aux deux provinces espagnoles (et peut-être d’Europe) les moins celtisées….

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés