Rennes. Un Centrafricain de 20 ans agresse et vole une vingtaine de personnes

A LA UNE

MAJ 29/01/2016 12h00 : l’individu a été condamné à 3 ans de prison ferme ce jeudi soir.

29/01/2016 – 07h45 Rennes (Breizh-info.com) – Un Centrafricain de 20 ans a été interpellé à Rennes ce mardi 26 janvier. Il est suspecté d’avoir agressé et dépouillé une vingtaine de personne. De violentes agressions avec pour objectif de voler téléphone portable et argent. L’homme agissait tôt le matin ou tard le soir, continuant de frapper y compris à terre. Les faits se sont déroulés depuis le 30 décembre dernier, aux alentours du Pont de Nantes, à proximité du Commissariat de la Tour d’Auvergne.

Placé en garde à vue, l’individu pourrait passer en comparution immédiate. Peu de chance toutefois qu’il soit expulsé vers la Centrafrique après avoir purgé sa peine,  les juges ne prononçant que rarement cette peine supplémentaire inscrite dans le droit français. La « double-peine » qui consiste à qu’un délinquant étranger soit expulsé vers son pays d’origine après avoir purgé sa peine originelle, a en effet été largement réformée par Nicolas Sarkozy et son gouvernement de droite en 2003. Déjà peu appliquée par les tribunaux, celle-ci écarte désormais les étrangers arrivés en France avant 13 ans, ou résidant en France depuis plus de 20 ans.
A l’heure actuelle, seul le Front national propose le rétablissement de la double-peine intégrale pour les étrangers auteurs d’un crime ou d’un délit. Bruno Le Maire, des Républicains, voulait qu’elle s’applique aux étrangers coupables d’actes de terrorisme ou à ceux classés « fiche S », ce dernier cas étant plus problématique en terme de libertés individuelles, de nombreux individus étant amenés, au cours de leur vie, à être classé temporairement « fiche S » en raison de leurs activités politiques, syndicales ou militantes . A gauche, toutes les associations et autres ligues de vertu sont vent debout contre la double peine, estimant sans doute anormal qu’un étranger n’entrant pas dans le contrat social de la Nation soit traité différemment qu’un citoyen de ce pays.
Photo : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

8 Commentaires

  1. C’est pas de sa faute , il avait faim….
    Et puis ses victimes n’avaient qu’à pas être provoquantes , non plus.
    Un petit stage de réinsertion et ce jeune homme retournera dans le droit chemin , c’est sûr.

  2. et c’est pas fini ca ne fait que commencer, il ne fallait pas ouvrir les frontière, pour moi l’etat est complice de c’est agression

  3. une fois libéré, devra-il acquitter de l’impôt sur le revenu ? après tout, il ne s’agissait jamais que de sa profession :D

  4. Les Bretons votent en masse pour la gauche et ce depuis toujours ! Ils me font bien rire avec leur bonnet rouge . Qu’ils se le garent dans le cul le pompon   Ce sont des indépendantistes de la Bretagne , lol . Comme l’autre qui a mis la gifle à Valls . Je suis d’origine Bretonne , je précise mais j’ai arrêté d’être conne , ca rime . Mdr :D

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés