Chômage. En Bretagne comme en France la situation ne s’améliore pas

A LA UNE

30/01/2016 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – « Ce résultat du mois de décembre traduit notamment les effets de la baisse d’activité enregistrée par plusieurs secteurs dans le contexte que nous avons connu en novembre et décembre ». Dans un communiqué passablement laconique, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, a commenté brièvement les chiffres du chômage pour décembre 2015. Il est vrai qu’en Bretagne comme dans le reste de l’Hexagone la situation de l’emploi ne s’améliore pas.

Dans l’ensemble des cinq départements bretons le nombre des demandeurs d’emploi de catégorie A est passé de 222 246 en novembre à 222 512 soit une progression de 0,11% par rapport au mois précédent. En un an celui-ci a augmenté de 2,69%.

La situation n’est pas meilleure si l’on ajoute aux chômeurs n’exerçant aucune activité les demandeurs d’emploi qui exercent une activité réduite courte, d’au plus 78 heures au cours du mois (catégorie B) ou une activité réduite longue, de plus de 78 heures au cours du mois (catégorie C). Pour ces trois catégories, on a enregistré en effet 379 865 personnes au mois de décembre contre 377 324 en novembre (+0,67%) et 357 553 personnes en décembre 2014 (+6,24%).

Pour les 5 catégorie (A,B,C,D,E) on comptait 431 415 inscrits à Pôle emploi dans les 5 départements de la Bretagne historique contre 407 878 un an plus tôt, soit une augmentation de 5,77%.

Par département, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a varié en décembre 2015 par rapport à novembre 2015 entre -0,5% et +1,0%. S’il a diminué dans les Côtes-d’Armor (-0,2%) et en Loire-Atlantique (-0,2%,) il reste stable en Ille-et-Vilaine mais augmente dans le Finistère (+0,7%) et dans le Morbihan (+0,4%).

Selon les chiffres communiqués par le ministère du Travail, en région administrative Bretagne, en décembre 2015, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A est stable pour les hommes (+ 1,6 % sur trois mois et + 2,0 %sur un an) et progresse de 0,5 % pour les femmes (+ 2,1 % sur trois mois et + 4,3 % sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente de 1,4% pour les moins de 25 ans (+ 3,4% sur trois mois et –1,6 % sur un an), reste stable pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+1,4% sur trois mois et +2,1 % sur un an) et progresse de 0,2 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+ 2,0 % sur trois mois et + 9,0 % sur un an).

En Bretagne (B4), fin décembre 2015, la durée du chômage continue de s’allonger : le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B et C depuis un an ou plus augmente de1,1 % (+2,7 % sur trois mois et +13,2 % sur un an) et celui des inscrits depuis moins d’un an augmente de 0,6 % (+0,4 % sur trois mois et +1,6 % sur un an).

Comme en Bretagne historique, en France métropolitaine le nombre de chômeurs de catégorie A a augmenté en décembre. Au 31 décembre, il s’établissait à 3.590 600 inscrits, soit une progression de 89.900. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C s’établit à 5 475 700. Au total, fin décembre 2015, soit une hausse de 0,6 % sur un mois et de 5,0 % sur un an.

En France métropolitaine, le nombre de personnes à la recherche d’un emploi depuis au moins un an (dans les catégories A, B et C) a progressé de 0,8 % en un mois et de 9,5 % en un an pour atteindre 2 466 000 personnes, soit 45 % des inscrits. Un record.

Si l’on prend en compte l’ancienneté moyenne au chômage, celle-ci est actuellement de 570 jours, soit 31 jours en plus qu’il y a un an. Pas vraiment de quoi pavoiser.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

3 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés