page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paul Gauguin en bande dessinée

Le peintre Paul Gauguin (1848-1903), considéré comme le chef de file de l’École de Pont-Aven, a fait l’objet de nombreuses bandes dessinées. Trois viennent de lui être consacrées en ce printemps 2016.

C’est en 1886 que Gauguin effectue son premier séjour  à Pont-Aven, petit bourg situé entre Quimper et Lorient. L’auberge Gloanec héberge ainsi Gauguin, Émile Bernard, Paul Sérusier… En avril 1887, il s’embarque pour le Panama puis pour la Martinique. De retour en France, il revient début 1888 à Pont-Aven. Puis Gauguin rejoint Vincent van Gogh à Arles. Ils vivent deux mois dans la même maison, passant leur temps à peindre. Enfin Gauguin s’installe à Tahiti puis dans l’archipel des Marquises.

La plupart des bandes dessinées évoquent ainsi les voyages lointains de Gauguin. Les unes se déroulent à Tahiti (Gauguin, Deux voyages à Tahiti, par Li-An et Laurence Croix, Editions Vents d’ouest, 2010, 15,50 € ; Luc Leroi plutôt plus tard, par Jean-C. Denis, Editions Futuropolis, 2016, 16,50 €), les autres aux Marquises (Gauguin : loin de la route, par Le Roy et Gaultier, Lombard, 2013, 19,99 €; Gauguin l’autre monde, par Fabrizio Dori, éditions Sarbacane, 2016, 22,50 €). Un album traite de la rencontre entre Gauguin et Van Gogh (Gauguin et Van Gogh, par Matena, Le Lombard 1990).

Dans Paysage au chien rouge, le regretté Bruno Le Floc’h (Au bord du monde, Trois éclats blancs…) nous offre une œuvre fantaisiste riche en références picturales. Il imagine que Gauguin, lors de son séjour à Pont-Aven, est chargé par un trafiquant d’art de maquiller le tableau l’Origine du monde de Courbet en peignant dessus un Paysage au chien rouge. Ce scénario, surprenant mais bien mené, bénéficie d’un magnifique graphisme. Les couleurs ardentes de Le Floc’h rappellent celles du grand Gaugin (Editions Ouest-France, 14 €).

Mais le meilleur album est sans doute Gauguin, sorti dans la prestigieuse série Les grands peintres chez Glénat. Elle est réalisée par Patrick Weber (scénario) et Nicoby (dessin). Ce duo amateur d’îles bretonnes avait déjà réalisé Ouessantines et Belle-Île en Père. Alors qu’ils souhaitaient lier la vie de Gauguin à une île bretonne, ils ont finalement décidé d’évoquer le voyage du peintre à Arles (Bouches-du-Rhône).

gauguin planche

L’histoire se déroule en novembre 1888. Fourbu, Paul Gauguin arrive au petit matin, par le train, à Arles, dans le sud-est de la France. Il s’arrête dans un bar pour demander l’adresse de Van Gogh qui lui répond : « la maison jaune du fada » ! Gauguin est accueilli les bras ouverts par son ami hollandais. Cela fait des semaines que Van Gogh rêve d’une cohabitation et l’implore de venir le rejoindre dans l’espoir d’unir leurs talents. Van Gogh lui fait découvrir les merveilles d’Arles et bien sûr la magie des couleurs chaudes du Sud. Mais au cours de ces deux mois, des tensions apparaissent. Les deux peintres en arrivent à se détester. Alors que Van Gogh souhaite un travail commun, Gauguin réalise des œuvres personnelles : Autoportrait au Christ jaune et Van Gogh peignant des tournesols

Le scénariste Patrick Weber dresse le portrait de Gauguin à une étape charnière de sa vie, entre sa période bretonne et l’évasion tahitienne. Son récit est bien construit. Il montre comment Gauguin comprend que la peinture à deux est difficile. Van Gogh en effet se révèle souvent hystérique, si bien que les deux peintres passent leur temps à se quereller.

Le dessin particulier du rennais Nicoby, tout en légèreté, évoque des croquis. Les chaudes couleurs de Kness mettent en valeur la luminosité du Midi. L’album s’achève par un cahier pédagogique précisant la biographie de Gauguin.

 Krislol Séhec

Gauguin, Editions Glénat, 14,50 euros.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky