Jeux Olympiques Rio 2016 : une course cycliste masculine d’exception

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

08/08/2016 – 08H20 Rio de Janeiro (Breizh-info.com)  – Le Flamand Greg Van Avermaet est devenu champion olympique samedi à Rio de Janeiro devant Jakob Fuglsang et Rafal Majka. Cette victoire est intervenue après une course épique de 237,5 km, sous une chaleur toute brésilienne…

Nul doute que ceux qui avaient été, cette année encore, déçus par l’attitude des coureurs durant le Tour de France 2016, auront été ravis de suivre cette compétition qui restera dans les annales. Une course qui aura récompensé les attaquants de toujours, les puncheurs, les offensifs.

Durant les 150 premiers kilomètres, un groupe de 6 coureurs s’est échappé, avec notamment Kwiatovski (Pologne) ou la révélation du Tour 2016, Pantano (Colombie). La course fût déjà en partie animée, sur les passages pavés notamment, où dans le peloton, la sélection anglaise (avec notamment Froome et Yates) effectua un premier écrémage (sur 144 coureurs partants, seuls 63 termineront la course, plus deux hors délai).

Puis, ce fût au tour des 100 derniers kilomètres et de l’entrée sur le circuit montagneux : la montée de la Vista Chinesa à grimper et à descendre trois fois se transforma en juge de course, impitoyable. Le groupe d’échappée finit par se faire reprendre, puis ce fût au tour de l’Italie, avec De Marchi, de faire sauter le peloton, afin d’amener Aru et Nibali dans les meilleurs positions.

L’équipe italienne fit une course stratégique remarquable, et Nibali aborda la dernière descente échappé, avec Majka notamment et Henao. Malheureusement pour le Colombien et l’Italien, une double chute mit fin à tous leurs espoirs de médaille, tandis que Majka, au courage, fondait vers la ligne d’arrivée.

Mais dans une course de 237 km le courage ne suffit pas et le malheureux se trouva incapable d’accélérer dans les derniers kilomètres, puis fût rattrapé et mangé par Van Avermaet et Fuglsang, face à qui il n’arrive pas à disputer le sprint, réglé par le Flamand.

En 4ème position, revenu du Diable Vauvert, le prometteur Julian Alaphilippe, qui réussit dans la dernière ascension à lâcher y compris Froome pour revenir comme une flèche sur ceux qui le précédaient. Sans une chute dans la dernière descente, il aurait à coup sûr pris le podium.

Du côté des Français, Alexis Vuillermoz finit 23ème et Romain Bardet termine 24ème. Le Breton Warren Barguil – malade – a dû abandonner en cours de route.

Plusieurs conclusions par rapport à cette course – sans doute une plus belle à regarder parmi toutes les épreuves cyclistes de ces dernières années :

  • Les courses difficiles sur une journée sont désormais bien souvent plus intéressantes que les grands tours où tout est calculé
  • La course en équipe nationale – avec des équipes de 5 maximum – change totalement la donne. Par exemple on a pu observer hier l’isolement d’un Froome, qui n’aurait pas été possible avec son équipe Sky. Ce type de course semble par ailleurs transcender les coureurs.
  • Certains critiquent une forme de dangerosité voire même de trop grosse difficulté du parcours. Mais ces coureurs cyclistes professionnels ne sont-ils pas rémunérés pour répondre à de tels défis ?
  • Les attaquants du Tour ont à nouveau été mis en valeur durant cette course – ce qui ne fût pas le cas des prétendus leaders (hormis Nibali et son traditionnel esprit offensif) , qui à force de rester planqués ont fini par échouer totalement.

Une belle leçon pour les organisateurs du Tour de France. Ceux-ci seraient bien inspirés, en effet, dans les prochaines années, d’effectuer les changements nécessaires afin de redonner un peu d’intérêt à une course qui, aussi bien sportivement qu’en terme de spectacle, en présente chaque année un peu moins…

Classement Jeux Olympiques course cycliste sur route Homme :
1 VAN AVERMAET Greg BEL les 237,5 km en 6h10’05 »
2 FUGLSANG Jakob DEN
3 MAJKA Rafal POL 5
4 ALAPHILIPPE Julian FRA 22
5 RODRIGUEZ OLIVER Joaquim ESP
6 ARU Fabio ITA
7 MEINTJES Louis RSA
8 ZEITS Andrey KAZ 25
9 KANGERT Tanel EST 1:47
10 COSTA Rui POR 2:29
11 THOMAS Geraint GBR
12 FROOME Christopher GBR 2:58
13 MARTIN Daniel IRL
14 BUCHMANN Emanuel GER
15 YATES Adam GBR 3:03
16 BOOKWALTER Brent USA 3:31
17 MOLLEMA Bauke NED
18 DURASEK Kristijan CRO
19 REICHENBACH Sebastien SUI
20 SCHLECK Frank LUX
21 CHAVES RUBIO Jhoan Esteban COL 3:34
22 PAUWELS Serge BEL 6:12
23 VUILLERMOZ Alexis FRA
24 BARDET Romain FRA
25 CLARKE Simon AUS
26 ROGLIC Primoz SLO 9:38
27 ARASHIRO Yukiya JPN
28 IMPEY Daryl RSA
29 ROCHE Nicolas IRL
30 VALVERDE BELMONTE Alejandro ESP
31 CHERNETSKI Sergei RUS
32 JUUL JENSEN Christopher DEN
33 BENNETT George NZL 11:49
34 CANCELLARA Fabian SUI
35 NAVARDAUSKAS Ramunas LTU 12:18
36 CARDOSO Andre POR
37 SEPULVEDA Eduardo ARG
38 KOCHETKOV Pavel RUS
39 KRUIJSWIJK Steven NED
40 CARUSO Damiano ITA
41 GRIVKO Andriy UKR 13:18
42 GILBERT Philippe BEL
43 TEKLEHAIMANOT Daniel ERI 19:20
44 PREIDLER Georg AUT 19:37
45 TYBOR Patrik SVK 20:00
46 SARAMOTINS Aleksejs LAT
47 AIT EL ABDIA Anass MAR
48 NORDHAUG Lars Petter NOR
49 SIUTSOU Kanstantsin BLR
50 LAENGEN Vegard Stake NOR
51 TAMOURIDIS Ioannis GRE
52 POLANC Jan SLO
53 MENDES Jose POR
54 AMADOR BIKKAZAKOVA Andrey CRC
55 WOODS Michael CAN
56 GOLAS Michal POL
57 SPILAK Simon SLO
58 VAKOC Petr CZE
59 SKUJINS Toms LAT
60 SORENSEN Chris Anker DEN
61 KOZHATAYEV Bakhtiyar KAZ
62 KWIATKOWSKI Michal POL
63 DE MARCHI Alessandro ITA 20:05

Hors-délais :
64 FISCHER Murilo Antonio BRA 6:41:52
65 KONOVALOVAS Ignatas LTU 6:41:52

Abandons :
CASTROVIEJO NICOLAS Jonathan ESP
ERVITI OLLO Imanol ESP
IZAGUIRRE INSAUSTI Jon ESP
HENAO MONTOYA Sergio Luis COL
LOPEZ MORENO Miguel Angel COL
PANTANO GOMEZ Jarlinson COL
URAN URAN Rigoberto COL
BARGUIL Warren FRA
CUMMINGS Stephen GBR
STANNARD Ian GBR
DENNIS Rohan AUS
BOWDEN Scott AUS
PORTE Richie AUS
DE PLUS Laurens BEL
WELLENS Tim BEL
DUMOULIN Tom NED
POELS Wout NED
NIBALI Vincenzo ITA
ROSA Diego ITA
ALBASINI Michael SUI
MORABITO Steve SUI
GESCHKE Simon GER
LEVY Maximilian GER
MARTIN Tony GER
BOASSON HAGEN Edvald NOR
BYSTROM Sven Erik NOR
BODNAR Maciej POL
BARTA Jan CZE
KONIG Leopold CZE
STYBAR Zdenek CZE
KOSTYUK Denys UKR
KHRIPTA Andrii UKR
MOHORIC Matej SLO
MIZBANI IRANAGH Ghader IRI
MOAZAMI GODARZI Arvin IRI
POURSEYEDIGOLAKHOUR Mirsamad IRI
OLIVEIRA Nelson POR
MANSOURI Abderrahmane ALG
REGUIGUI Youcef ALG
DENIFL Stefan AUT
HADDI Soufiane MAR
LAHSAINI Mouhssine MAR
PHINNEY Taylor USA
TAARAMAE Rein EST
WILLIAMS Zac NZL
DUCHESNE Antoine CAN
HOULE Hugo CAN
KIRYIENKA Vasil BLR
UCHIMA Kohei JPN
KIM Okcheol KOR
SEO Joonyong KOR
MONSALVE Yonathan VEN
UBETO APONTE Miguel VEN
KVASINA Matija CRO
DIAZ Daniel ARG
RICHEZE Maximiliano Ariel ARG
CHEUNG King Lok HKG
RODRIGUEZ Jose Luis CHI
NIYONSHUTI Adrien RWA
AVERIN Maksym AZE
TVETCOV Serghei ROU
LEMUS DAVILA Luis Enrique MEX
BALKAN Onur TUR
ORKEN Ahmet TUR
DA SILVA RAMOS Kleber BRA
NOUISRI Ali TUN
HRISTOV Stefan BUL
RODAS OCHOA Manuel GUA
GUAMA de la CRUZ Bayron ECU
STEVIC Ivan SRB
GRMAY Tsgabu Gebremaryam ETH
MILAN JIMENEZ Diego DOM
CRAVEN Dan NAM
SOLIZ VILCA Oscar BOL
GURI Qendrim KOS
BABILONIA Brian PUR
MIRZA BANIHAMMAD Yousef UAE
PHOUNSAVATH Ariya LAO
KURBATOV Aleksei RUS

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans le détail, nous vous proposons...

Mûr-de-Bretagne dans l’histoire du Tour de France

L’été approche avec son lot d’habitudes bien ancrées. Saison des barbecues, vacances et événements sportifs majeurs avec cet été au programme : Euro de football, Jeux...

Cyclisme. Egan Bernal remporte l’étape 16 du Giro en solitaire

Egan Bernal (Ineos Grenadiers)  a remporté lundi la 16e étape du Giro grâce à une attaque dans la seule difficulté de fin de parcours...

Cyclisme. Andréa Vandrame remporte la douzième étape du Giro

Andrea Vendrame a remporté au sprint la douzième étape du Tour d'Italie, jeudi, à Bagno di Romagna, devant l'Australien Chris Hamilton (DSM) et son compatriote Gianluca...