Antartica, retour à Cancale (bande dessinée).

A LA UNE

Novembre 1909, parti depuis bien longtemps du port de Cancale, le trois-mâts L’Aurore termine la campagne de pêche à la morue au large des côtes norvégiennes. Son capitaine, le belge Knut Larson, envoie une dernière fois ses hommes pêcher sur de petites barques. Mais la brume tombe rapidement… Deux mois plus tard, à Cancale, la belle rousse Maureen Le Bannec, avec sa longue vue, scrute l’horizon en espérant le retour de L’Aurore. C’est la fille de l’armateur, secrètement amoureuse de Knut.

Lorsque L’Aurore arrive enfin à quai, Knut est bien décidé à demander la main de Maureen. Mais un mouvement de grève sur le port se dessine, les marins réclamant davantage d’argent. Le Bosco, maître d’équipage écouté de tous, décide de monter au manoir de l’armateur Le Bannec pour exposer les revendications salariales. Mais une dispute éclate. Le Bannec tue accidentellement Le Bosco et accuse du meurtre Knut. Ne pouvant prouver son innocence, Knut fuit la Bretagne.

Il embarque à bord du navire du capitaine norvégien Roald Amundsen, qui mène une expédition vers le Pôle Sud. Par une suite de circonstances, Maureen, à la poursuite de Knut qu’elle sait innocent, se retrouve embarquée dans le bateau de l’explorateur polaire rival : le britannique Robert F.Scott. Deux navires concurrents filent ainsi vers le pôle sud avec, à leur bord, deux amants qui veulent se retrouver.

antartica planche

Après un voyage éprouvant, les deux capitaines, Admunsen et Scott, préparent le mouillage de leurs navires, mais chacun à un endroit différent. Déterminée à retrouver Knut, Maureen est prête à prendre tous les risques dans une expédition périlleuse. Pendant ce temps, à quelques centaines de kilomètres, l’expédition rivale aborde la banquise. Knut devient un excellent meneur pour la troupe de chiens de traîneau. Mais il est pris dans une tempête de neige…

Dans la bande dessinée Antartica, le scénariste Jean-Claude Bartoll commence par décrire la périlleuse pêche à la morue, puis imagine un drame humain à Cancale, avant de conter la course à l’Antartique entre le norvégien Amundsen et l’anglais Scott. Bartoll s’inspire des carnets des explorateurs Scott et Amundsen. Cette course authentique vers le Pôle Sud sert de trame à un récit en trois tomes. Le scénariste ajoute une romance entre Knut et Maureen, amants perdus dans les terres froides de l’Antarctique.

Dans le dernier tome, les expéditions rivales se préparent. L’espérance de retrouvailles entre Maureen et Knut continue d’entretenir le suspense. Mais Knut rentrera seul à Cancale, en décembre 2012.

Le dessinateur croate Bernard Kölle, par son trait réaliste et précis, nous offre de superbes vues du port de Cancale. Il dresse le portrait de personnages pleins d’héroïsme. Il nous fait ressentir le froid et la tempête. Son dessin bénéficie des belles couleurs de Vladimir Davidenko.

Kristol Séhec

Antartica, t. 1 Jeu de dupes, t. 2 Hivernage, t. 3 908 Sud, Editions Glénat, 13,90 euros chacun.

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Crise Énergétique Mondiale : Comment a-t-on pu se tromper à ce point-là ?

À quelques jours seulement de la COP26, la Chine annonce qu’elle vient de décider de rouvrir ses centrales au...

BHL et BZH contre Zemmour [L’Agora]

Bernard-Henri Lévy n’aime pas Éric Zemmour. Et le reproche le plus terrible qu’il trouve à lui adresser est : « Zemmour...

Articles liés