Séries TV. Narcos (Saison 2) et Braquo (Saison 4) en septembre

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

10/08/2016 – 07H30 France  (Breizh-info.com) La rentrée va être chargée – comme chaque année – en terme de séries avec notamment la sortie de la saison 2 de Narcos, et de la 4ème (et dernière) de Braquo. La multiplication des supports de visionnage de vidéo à la demande entrainent une explosion de la production de séries – avec à boire et à manger.
Parmi la quantité importante – majoritairement en provenance des Etats-Unis – il se trouve quelques pépites à ne pas rater.

Et nous ne pouvons pas manquer d’évoquer la série Narcos – dont nous avions chroniqué l’excellente première saison ici. Créée par José Padilha et Eric Newman, Narcos retrace l’histoire vraie de la montée des cartels de cocaïne à la fin des années 80 en mettant en scène les forces antagonistes qui s’affrontent autour du trafic de drogue (des trafiquants à leurs adversaires politiques, juridiques, militaires…). Au coeur de la série Pablo Escobar.

A la fin de la première saison (attention spoiler) il avait disparu. La seconde saison devrait être consacrée à sa traque. Pablo Escobar, après s’être évadé de la Cathédrale, devra en effet réussir à se cacher de la police, se venger de ceux qui ont profité de son absence et reprendre les affaires alors que le cartel de Cali gagne en importante. Du sang, du suspens, de la violence, sont attendus dans cette deuxième saison.

Rendez-vous donc le 2 septembre, sur Netflix, afin de découvrir les 10 nouveaux épisodes de Narcos.

Autre sortie attendue en septembre, la quatrième et dernière saison de Braquo. Les aventures de Kaplan et son équipe de flics avaient débuté sous la direction (et d’après le scénario) d’Olivier Marchal, dans une première saison particulièrement noire, violente, brillante. Puis ce fût Abdel Raouf Dafri, auteur du scénario de l’excellent « Un Prophète » ou encore de Mesrine, de scénariser les saisons 2 et 3 dirigées par Philippe Haïm puis Frédéric Jardin. Et là, ce fût un flop, il n y a pas d’autres mots. Un flop qui de surcroit commençait à ne plus être du tout crédible, très peu cohérent.
On espère que Xavier Palu fera mieux que ses prédécesseurs  pour les 8 épisodes à venir, qui achèveront la série, que l’on espère retrouver au niveau de l’épisode culte « Max » , issu de la première saison.

La date exacte de sortie sur Canal + n’est pas annoncée mais ça sera pour septembre !

Autre série très attendue – sur Netflix toujours, mais en Octobre – la saison 3 de Black Mirror, qui traite principalement des ravages de l’utilisation à l’extrême de la technologie – devenue une drogue très puissante, surtout dans une société hyperconnectée et mondialisée. Douze nouveaux épisodes arriveront prochainement (alors que les deux premières saisons contenaient 3 épisodes chacune, plus un épisode « spécial Noël »).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Brittany Ferries. L’avenir s’obscurcit encore davantage pour la compagnie bretonne…

Avec un faible nombre de réservations de la part des passagers britanniques pour la période estivale, la saison 2021...

Ur c’homite a-enep an asturianeg ofisiel

« An asturianeg zo ur skopigell ijinet gant pevar beulke hag o deus c'hoant ober o doare da vevañ anezhi »...

Articles liés

Le Divertissement Fabrique T-il Des Idiots ?

Jeux vidéos, Mangas, Séries Netflix... Les divertissements ont envahi la vie de grand nombre d'Occidentaux jusqu'à en devenir l'activité principale. Dans le live, nous...

Négrobsession. Disney+ et Star invitent à « célébrer les héros de la communauté noire »

On imagine le scandale si une chaine de télévision invitait à célébrer les héros de la communauté blanche. Mais quand il s'agit de négrophilie,...

Lefilmchretien.fr : un Netflix chrétien ?

Les idées ne manquent pas, y compris chez ceux qui n'ont pas les moyens financiers astronomiques des multinationales qui prétendent influencer (et donc en...

Effacement des Blancs sur Netflix. Le souverain de Norvège Haakon Sigurdsson joué par une actrice noire

Netflix mène - avec les grands studios de cinéma américain notamment - un travail progressif d'effacement de l'identité blanche et de la civilisation européenne...