L’Écologie ? Quel scandale ! Renaissance du magazine « Le Crapouillot »

le_crapouillot

21/08/2016 – 05H00 France (Breizh-info.com) – Le magazine « Le Crapouillot » est de retour en kiosque, sous la forme d’un magazine trimestriel non conformiste qui mêle enquêtes, informations et opinions.

C’était à l’origine un journal de tranchées, créé en août 1915. D’ailleurs le mot « crapouillot », qui signifie littéralement petit crapaud, désignait dans le vocabulaire des poilus le mortier de tranchée français de 58 mm. Le ton du Crapouillot différait de celui des autres journaux de tranchées, lesquels étaient destinés à distraire plutôt qu’à dépeindre la réalité de la guerre. D’où son incontestable succès, qui lui permettra de perdurer.

Suspendu en septembre 1939, il paraîtra à nouveau en 1948, pour ne disparaître qu’en 1996.

Au sommaire de ce deuxième numéro de 2016, un dossier intitulé « l’Ecologie ? Quel scandale ! ».  A noter que le premier numéro était consacré au terrorisme islamique et reprenait l’esprit insolent des anciennes moutures : « La bien-pensance européenne et sa démagogie ouvrent un boulevard aux fanatiques de tous bords. Les élus politiques, clientélistes, fricotent avec les groupes d’influence ouvertement pro-Frères musulmans, que ce soit le Hamas, ou l’UOIF en France. Sans parler des rapports étroits avec des pays qui pratiquent l’obscurantisme religieux le plus abject et qui sont la source des financements du radicalisme salafiste en France et en Belgique. ».

En vente dans les kiosques, et par abonnement : RIGEL Editions, 4 bis rue de Cronstadt 75 015 Paris. Abonnement de lancement : 27 euros pour quatre numéros.

crapouillot

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Une réponse

  1. L’écologie s’est transformée en une nouvelle religion intégriste: l’écologisme, qui veut imposer sa loi aux citoyens y compris dans leur sphère privée. L’écologisme a infiltré toutes les strates de la société, et veut nous imposer sa vision du monde, qui est essentiellement décroissante et néo-malthusienne. pour « sauver la planète » de problèmes qui n’existent pas dans le monde réel.

    Voici un exemple de dérive de l’écologie en Allemagne, avec collusion entre les promoteurs de l’éoliens et les élus locaux, au détriment des citoyens pris en otages. : http://fr.friends-against-wind.org/films/der-kampf-um-die-windraeder

    En France également, de plus en plus de conflits d’intérêt ont été dénoncés, et l’Etat accorde des avantages exorbitants aux promoteurs de l’éolien et du solaire. Alors que les vrais écolos de terrain, les purs, se battent pour stopper cette folie de l’éolien sur nos territoires.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !