Equitation en Bretagne. La journée du cheval aura lieu le 18 septembre

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

15/09/2016 – 05H25 Bretagne (Breizh-info.com) – Les clubs d’équitation et centres équestres ouvrent leurs portes dimanche 18 septembre à l’occasion de la journée du cheval. Organisée par la Fédération française d’équitation, l’initiative a pour but de faire connaitre l’équitation au plus grand nombre. Pour l’occasion de nombreux clubs accueilleront le public dans les 5 départements bretons.

« Avec deux médailles d’or par équipe et une médaille d’argent individuelle obtenues en Concours complet et en Saut d’obstacles, les cavaliers français ont réalisé cet été à Rio une performance formidable. Parce que beaucoup les ont regardés et encouragés tout au long de ces JO, que leur succès a pu donner des envies d’équitation aux petits et aux grands… Les centres équestres et poney-clubs vous donnent rendez-vous le dimanche 18 septembre ! » expliquent les responsables de la FFE.

L’équitation est une école de la vie en plus d’être une activité sportive. S’occuper des poneys, des chevaux, apprendre les bienfaits de leur contact, tout cela sera gratuit dimanche prochain, en complément de nombreuses démonstrations et animations. Souvent réputée pour coûter chère aux familles, l’Equitation se « démocratise » peu à peu. Nul besoin d’être propriétaire pour pratiquer. Les activités équestres deviennent accessibles au plus grand nombre.

Aujourd’hui, plus de 650 000 français pratiquent l’équitation, ce qui en fait le 3ème sport le plus pratiqué sur le territoire.

La liste des clubs ouvrant leurs portes ce dimanche 18 septembre est disponible ici, département par département.

Photos : DR

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

La Baule, Terre d’Equitation. 30 photos grand format à découvrir dans la station balnéaire.

Paris Match et la Ville de La Baule-Escoublac organisent l'exposition "La Baule, Terre d'Equitation", 30 photos grand format à découvrir dans la célèbre station...

Mutilations d’animaux. Après les chevaux, les vaches ?

Des cas de vaches mutilées ont été à déplorer en Centre-Bretagne tandis que les enquêtes sur les mutilations de chevaux n'ont pas permis d'élucider...

Chevaux mutilés et tués : ils organisent la résistance

Depuis 2018, des attaques barbares de chevaux ont lieu dans toute la France : yeux arrachés, découpe de l'oreille droite, des organes génitaux... les...

Quels barbares mutilent donc les chevaux en France ?

Camille Galic, journaliste pour le journal Présent, nous adresse un papier publié le 8 septembre dernier dans le quotidien. Nous le reproduisons ci-dessous (pour...