Les Symboles bretons : Conférence de Thierry Jigourel à Vannes

A LA UNE

12/10/2016 – 07H30 Vannes (Breizh-info.com) – Depuis plus de 20 ans le festival Celti’Vannes  met en avant la culture bretonne. La ville  propose avec l’aide d’une dizaine d’associations de nombreuses animations où les acteurs bretons d’aujourd’hui sont mis à l’honneur. Ainsi, musique, danses, Fest Noz, spectacles de danse et de marionnettes, conférences … se sont succédés durant une semaine.

Dans ce cadre, la  conférence de Thierry Jigourel, écrivain ,journaliste breton, scénariste de BD, sur la « Symbolique bretonne » a été particulièrement remarquée.

Pour Jigourel, Le symbolisme breton est le plus proche de celui des Gallois et Corniques.

Le druide était le pilier de la société celtique. Tout était symbolique pour les bretons, qui ont eu de  tout temps une vision symbolique du monde.  Ils vivaient dans un univers pétri et habité de symboles dont certains ont fini par devenir dominants,voire omniprésents. Le symbole peut être objet, couleur, marque, son …

Les symboles les plus importants aux  yeux des bretons étaient : le Triskell, le Tribann , la croix celtique et les animaux.

Le  triskell – symbole breton et  au-delà,  celtique et interceltique , par excellence –  est aujourd’hui partout. Il fleurit sur des marques de salaisons , il est le logo de banques, de cafés, d’usines… Après  avoir  été celui  d’une formation indépendantiste bretonne , il  fut, dans les années 70,  largement popularisé par Alan Stivell et les bretons y sont fortement attachés.

En grec il signifie Trois jambes et on le voit sur le drapeau Sicilien et celui de l’ile de Man. Il est pré-celtique. On le voit aussi sur les églises. Il représente l’unité dans la diversité, la triplicité et il tourne (dextrogyre). C’est probablement une roue solaire. Il peut aussi représenter les trois moments de la journée et les trois stades de l’homme (naissance,croissance et mort). C’est le symbole de l’interceltique et on le trouve sur l’aviation de guerre irlandaise

On a retrouvé le Yin et Yang sur un bouclier. L’archéologie prouve qu’ils étaient présents en Armorique (Arc civilisationnel Eurasiatique?). Leur symbolisme reste un mystère chez nous.

  Le Tribann (trois rayons de lumière), symbole du néo-druidisme,se trouve sur les toges, les tombes de bardes et druides et certains bâtiments (à Guerlesquin par exemple). On l’accuse d’être inventé de toutes pièces mais l’archéologie prouverait le contraire.

  La Roue, qui symbolise l’année, les points cardinaux, est associée à Taranis ( dieu du ciel et de l’orage). La roue à carillon dans certaines églises en Bretagne en serait une projection.

  La croix celtique est très présente en Irlande, dans les chrétientés celtiques. Elle est le symbole du syncrétisme  entre christianisme, celtisme et druidisme. Elle est aussi appelée croix irlandaise. Jigourel s’insurge contre sa récupération par des mouvements  d’extrême droite,  tricolores et jacobins, car avant tout elle appartient aux nations celtiques.

 Les animaux ont aussi une grande importance dans la symbolique bretonne comme l’hermine. Désormais, elle identifie la Bretagne après avoir été un symbole ducal, mais on trouve aussi le sanglier, le porc et la vache nourricière.

Le dragon rouge , l’animal  totémique  du roi Arthur  et de son père Uther Pe,  est commun aux Bretons et à leurs frères  gallois ( il est présent sur leur drapeau). Le dragon  n’est pas maléfique. Le christianisme l’a détaché du peuple alors qu’il est cosmique. Il symbolisait le roi comme en Asie où il représente l’empereur.

Le dragon a fait une réapparition   depuis  quelques années  dans les manifestations  bretonnes sur les drapeaux, aux côtés du Gwenn ha du.

Ont été abordés aussi le chaudron (là ou nait le monde) , l’épée(voir Excalibur), la lance celle de Lug,  elle est feu et rayon, et la pierre dressée qui est l’axe de la terre et du territoire.

Une conférence passionnante,un conférencier  ouvert au public mais 1heure 30 ce fut  un peu court pour un sujet aussi vaste !

Pour ceux qui veulent en savoir plus :

Thierry Jigourel : Encyclopédie de l’imaginaire celtique, éditions La Martinière, Paris, 2012

Divi Kervella : Emblèmes et symboles des bretons et des celtes. Editions Coop Breizh

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés