26/10/2016 – 07H00 France (Breizh-info.com) – Voici une nouvelle qui pourrait soulager quelques portefeuilles et fins de mois difficile : la société GEO PLC, dirigée par Christophe Février a lancé cet été l’opération Mes ampoules gratuites avec pour objectif de démocratiser l’utilisation des ampoules LED, via la loi pour la transition énergétique.

Il est possible – pour les foyers les plus modestes – de commander un pack de dix ampoules, en choisissant le type désiré, pour 0 euro (et 0 frais de port). Pour s’assurer de l’éligibilité à la gratuité , le site demande de rentrer son numéro fiscal ainsi que son dernier numéro d’avis d’imposition.

Ceux qui ne rentrent pas dans le dispositif peuvent toutefois s’équiper à prix d’usine (34,99 euros), même s’il est toujours possible de trouver moins cher sur la toile. Date limite de l’offre : le 1er novembre. Les ampoules LED sont prévues pour durer entre 10 et 15 ans.

Dans une annonce effectuée cet été et confirmée en ce mois de janvier 2016, le PDG d’EDF a effectivement fait savoir qu’un plan en faveur de l’éclairage domestique à haut rendement sera lancé. A ce titre, 1 million d’ampoules LED qui permettent une économie de 80% sur la facture d’électricité (au niveau du poste éclairage) seront distribuées dans les communes de moins de 250 000 habitants en 2016 et 2017.

Une fois cette disposition adoptée, certaines entreprises proposent depuis d’offrir des packs d’ampoules LED afin de récupérer les subventions accordées via les CEE (Certificats d’économies d’énergie). Lesquels permettent de réduire l’impact « pollueur payeur » pour certaines sociétés.

Pour ceux qui auraient des doutes, qu’ils n’en aient plus : plusieurs de nos lecteurs ont reçu les ampoules, la plupart du temps plusieurs mois après avoir souscrit en ligne à l’offre. Enfin, certaines inquiétudes sont apparues au sujet d’une dangerosité supposée des ampoules LED, suite à la sortie d’un rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail) à ce sujet mettant en avant deux risques principaux :

– Le risque lié à la lumière bleue, soit l’éclairage bleu pur (bleu roi) soit l’éclairage blanc froid supérieur à 5200°K (degrés Kelvin).
– Le risque lié à l’éblouissement.

Nous vous invitons (ici) à lire une analyse de ce rapport mais aussi ici à propos des risques liés aux ampoules LED qui, toutefois, ne contiennent pas de Mercure, permettent une consommation moindre, et sont écologiques.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine