Urgence Breizh-info.com : contribuez à faire chuter le système médiatique en place !

appel-aux-dons - copie

« A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. ». George Orwell, 1984

Ensemble, faisons entendre une autre voix : la vôtre !

Le Brexit et la victoire de Trump ont été vécus comme des tremblements de terre électoraux par la caste politico-médiatique mondiale. Mais leur succès inespéré n’est pas arrivé par hasard. Les artisans du Brexit et Trump ont en effet bénéficiés de puissants relais médiatiques.

Pour le Brexit, The Sun (1,8 millions de journaux vendus chaque jour) a fait campagne pour la sortie de l’UE. Aux USA : le site Breitbart (37 millions de visiteurs uniques) a participé à la victoire de Trump contre 95 % des médias.

Breizh-Info.com est parmi les médias de Bretagne les mieux classés sur les comparateurs Internet ! Nous faisons partie des 2000 sites les plus consultés cette année en France. Ce sont plus de 15 000 visiteurs uniques qui consultent Breizh-Info chaque jour.  Et l’audience augmente chaque mois.

Breizh-Info s’est donc déjà imposé comme un acteur majeur de l’information régionale et nationale. Grâce à votre aide, nous pourrons gagner une influence aussi importante en France que celle de The Sun et Breitbart au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Face à l’urgence, nous avons besoin de tous.

La situation est urgente. L’Europe, la France et la Bretagne sont en passe d’être submergées par une crise identitaire et migratoire sans précédent. Face à la trahison de nos gouvernants et la propagande politiquement correcte continuelle, Breizh-Info est un outil qui DOIT être développé.

De notre côté, nous faisons tout pour cela :

– Recrutement de nouveaux journalistes
– Augmentation du nombre d’articles journaliers
– Diversification des sujets traités
– Analyses poussées sur des sujets de fond

Voici des exemples récents de l’excellence de notre travail, les exclusivités Breizh-Info :

– L’agression sexuelle commise par un migrant à Arzon,
– L’argumentaire de la CCAS d’EDF pour justifier la mise à disposition de 3 200 places pour les migrants,
– Les activités culturelles anti-chrétiennes et scatologiques imposées à des mineurs par l’académie de Lorient,
– Le contenu du test mortel de Biotrial et un entretien avec un ancien cobaye,
– L’enterrement du terroriste Adel Kermiche, assassin du père Hamel, dans un carré musulman, Etc.

Pour donner un coup d’accélérateur à l’Histoire, c’est à vous d’agir !

Sans vos dons, nos efforts ne serviront à rien. Professionnaliser des jeunes n’est possible que si nous pouvons les rémunérer.
Traiter des sujets de fond demandant des jours d’enquête n’est possible que si nous pouvons récompenser leurs auteurs à mesure de leurs efforts.

Le combat pour notre identité passe NECESSAIREMENT par le combat médiatique.

Vous ne pouvez pas parler de vos idées à votre travail ? Vous ne savez pas comment convaincre votre entourage du bien-fondé de vos idées ?

Participez efficacement au combat pour notre identité. Donnez à Breizh-Info !

Philippe Le Grand, directeur
Yann Vallerie, rédacteur en chef

PS : Chaque don donne droit à une déduction fiscale de 66% (reçu fiscal immédiatement accessible après paiement sur notre serveur sécurisé – et mieux que Paypal)

PS 2 : Vous pouvez également envoyer votre chèque à l’ordre de Breizh Information – BP 201 – 29834 Carhaix-Plouguer

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

13 réponses

  1. Une entreprise viable ne recourt pas à la mendicité pour subsister. Si vous n’êtes pas capables de mettre vos ronds dans des investissements rentables pour créer de la valeur, alors tant pis pour vous.

    1. Affligeant… Faire un don de 10 balles à un site qui fait un vrai travail de journalisme c’est impensable voyons. Il a l’outrecuidance de faire la manche, manant va !
      Les subventions publiques à 6 chiffres qui font vivre les organes de propagande type Libé, là c’est pas un soucis.
      Même arrivé au fond on continue de creuser.

      1. Il est vrai que les subventions à la presse sont scandaleuses. Les journaux ne devraient vivre que du bénéfice de leur vente.

    2. Votre modèle pour la presse, c’est la soumission au regime avec ses subventions (type Ouest France) ou au CAC 40 (type TF1) ?

    3. Lol, des investissement retables… Tu parles des subventions ou du fric versés par les puissants mécènes de la presse ? Si tu crois que les médias du système sont rentables tu dois être au minimum sous informé ou alors un peu bête…

    4. Pauvre pomme, Breizh info n’est pas à la solde du pouvoir, ne vit pas de subventions mais de ses propres moyens pour apporter une information un peu plus fouillée que celle des journaleux.

  2. je suis désolé mais c’est la cas de toute la presse mainstream aujourd’hui , ils vivent a votre dépend reproché a breizh-info de se tourner vers ces lecteurs pour vivre alors que c’est juste le bon sens . Qui paye commande point barre .

  3. Hâte que votre journal disparaisse. Une honte dans le milieu du journalisme, en permanence a critiquer les mairies de droite et leurs décisions, à essayer de détourner la vérité, jamais un texte d’un avis neutre et aujourd’hui aussi minable que notre gouvernement vous nous demandez de l’argent pour survivre.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !