Melrand (56). Un homme tué, son cadavre découpé et brûlé. Un couple en garde à vue.

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

31/01/2017 – 11h Pontivy (Breizh-Info.com) – C’est une histoire particulièrement sordide, un crime glauque sur fond d’alcoolisme, d’addiction à la drogue et de misère sociale. Le petit village de Melrand, situé entre Baud et Pontivy, a été le théâtre d’un drame. Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 janvier, après une dispute mortelle avec un ami, un couple aurait décidé de faire disparaître le corps en le découpant puis en le brûlant. Le couple est en garde à vue à la gendarmerie de Pontivy.

Alcool, drogue et coups de couteau à Melrand

C’est dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 janvier que l’impensable s’est produit. Le couple de Melrand habitait depuis quatre ans seulement sur la commune, selon Charles Boulouard, maire de Melrand. Ce soir là, ils reçoivent un ami habitant à Erdeven, connu récemment en prison à Ploemeur. La soirée bat son plein. Alcool bien sûr, mais aussi drogue. En effet, dans la journée, les trois amis se seraient approvisionnés en drogue à Vannes. La ville dirigée par David Robo est en effet une plaque tournante connue du trafic de drogue dans le Morbihan.

Lors de la soirée, une dispute aurait éclatée. Des coups sont échangés jusqu’à ce qu’un coup de couteau mortel mette un terme tragique à la bagarre. Selon l’homme, c’est sa compagne qui aurait porté les coups mortels mais celle-ci accuse son compagnon.

Ils tentent de faire disparaître le cadavre

L’ami d’Erdeven est décédé, le couple décide alors de camoufler toute trace du méfait. Pour cela, les deux compagnons auraient décidé de découper le cadavre puis tenté de brûler une partie de celui-ci.
Ce matin, Le Télégramme rapporte que, dans le cadre de leurs investigations, les gendarmes ont découvert au domicile du couple à Melrand, « des ossements calcinés dans l’insert de la cheminée, ainsi que le buste d’un homme découpé, dissimulé dans un sac-poubelle retrouvé dans un hangar tout proche du domicile ».

C’est la femme qui est venue prévenir les gendarmes du crime dimanche soir.
L’autopsie est prévue dans la journée, ce qui devrait permettre aux enquêteurs de mieux comprendre ce drame.

Pour l’heure, on peut seulement dire avec certitude que misère sociale, alcool et drogue forment un bien triste cocktail meurtrier.

Nicolas Serrand
Crédit Photo : Jean Jan [CC BY-SA 3.0]
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Un migrant délinquant souhaite « rentrer en Algérie » : le tribunal refuse d’accéder à sa requête…

Pour une fois qu'un migrant souhaite rentrer chez lui ! Ce 25 juillet, un Algérien qui se dit âgé...

Aéroport de Rennes ou de Nantes : lequel choisir ?

Vous êtes en Bretagne et vous projetez un voyage prochainement ? Si vous ne souhaitez pas monter à Paris, deux...

Articles liés

Pablo Escobar : La grande traque

Pablo Escobar a sûrement été l’homme le plus pourchassé au monde. Au début des années 1990, toutes les polices colombiennes, ainsi que la DEA...

Saint-Nazaire : deux hommes jugés pour séquestration et violences volontaires

Filmée par la vidéosurveillance d’une station service de Pornichet le 25 mai dernier, la scène n’est pas anodine ; deux hommes fouillent les abords d’un...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...

Tribunal de Brest. Quand des racailles de banlieue parisienne importaient de la drogue en Bretagne

Le procès qui se tient actuellement au tribunal de Brest en dit long sur les maux que certains ont laissé, et laissent encore, importer...