Rennes. Une agression sexuelle conduit à un rappel à la loi

A LA UNE

Christine Le Bozec a écrit Religion et Révolution par « refus de l’amalgame entre antireligion et anticléricalisme » [Interview]

Christine Le Bozec a longuement enseigné à l’université de Rouen où elle fût un temps doyen de la faculté...

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

15/02/2017 – 12h00 Rennes  (Breizh-Info.com) – Une agression sexuelle qui conduit à un rappel à la loi : voilà ce qui est arrivé le 12 décembre 2016, à Rennes, et qui n’a pour l’instant pas fait réagir des associations « en pointe » dans le combat pour la défense des femmes comme « osez le féminisme » par exemple.

Ce jour là, un individu, un SDF en provenance d’Inde, a embrassé de force et à plusieurs reprises une employée d’un hôtel proche de la gare de Rennes. D’abord sur le cou, puis il a tenté sur les lèvres, avant que la femme ne s’extirpe de cette situation. Placé en garde à vue dans la foulée, l’individu a nié les faits…avant de se voir sanctionné d’un simple rappel à la loi.

Les agressions sexuelles autres que le viol sont des délits. Elles sont définies comme « un acte à caractère sexuel sans pénétration ommis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise ». Il peut s’agir par exemple de baisers, de caresses ou d’attouchements de nature sexuelle. La peine normalement encourue est de 5 ans et de 75 000 € d’amende. Elle est augmentée jusqu’à 7 ou 10 ans lorsque l’agression est commise avec une ou plusieurs circonstances aggravantes mentionnées ci-dessus pour le viol.

Par ailleurs le lendemain, le 13 Décembre,  deux individus ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de prendre la fuite après avoir abandonné sur le voie publique un véhicule signalé volé. Deux de leurs complices ont réussi à s’échapper sans pouvoir être identifiés. La perquisition menée dans le véhicule laissait à penser que ce dernier avait été utilisé pour commettre un vol avec effraction.

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Montreuil-sur-Ille (35). Un blessé grave après une bagarre au couteau

A Montreuil-sur-Ille, petite commune au nord de Rennes, une violente bagarre a éclaté mardi soir, sur le parking du...

Chute du prix de l’or : mais pourquoi les valeurs refuges baissent autant ?

L’or, censé être un actif anti-fragile, se porte bien quand la situation économique se dégrade. Et lorsque la situation...

1 COMMENTAIRE

  1. Le nombre de régions sous tutelle de procureurs débiles et bons à rien ne cesse d’augmenter, reflet des lâches qui nous dirigent…

Il n'est plus possible de commenter cet article.