Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Centre d’Histoire de Bretagne fait peau neuve

02/05/2017 – 07h15 Brest (Breizh-Info.com) – Le Centre d’Histoire de Bretagne/Kreizenn Istor Breizh vient de lancer son nouveau site Internet – qui connait toutefois actuellement quelques ralentissements et difficultés de navigation.

Le Centre d’Histoire de Bretagne/Kreizenn Istor Breizha été fondé au printemps 2012 par des historiens, universitaires, chercheurs, érudits, passionnés par l’histoire de Bretagne.

Le but de l’association est de rassembler toutes les informations disponibles afin d’aider à la connaissance et à la diffusion de l’histoire de Bretagne, en Bretagne et hors de Bretagne et cela pour tous. Le site du CHB-KIB est devenu une importante vitrine et un instrument de travail comprenant, entre autre, une multitude de liens vers d’autres sites.

Le professeur Michael Jones est le président d’honneur du Centre d’Histoire de Bretagne/Kreizenn Istor Breizh.

Cinq ans après sa création, le CHB-KIB publie des ouvrages dans la Collection Découverte de l’Histoire de Bretagne.

On peut notamment retenir les ouvrages suivants :

La chevalerie bretonne au temps de Bertrand du Guesclin, de Frédéric Morvan

Bertrand du Guesclin est un des personnages les plus célèbres non seulement de l’histoire de la Bretagne médiévale, mais encore de l’histoire européenne.

Homme de guerre brillant, faiseur de roi en Espagne, restaurateur de la puissance des Capétiens en France, fidèle à sa duchesse de Bretagne, Jeanne de Penthièvre, piètre financier et homme politique, il appartient à un monde en pleine mutation, celui de la chevalerie bretonne, qui connaît après une phase de relative paix durant un grand XIIIe siècle, la guerre à outrance.

La guerre est la raison de vivre de la chevalerie. Et durant quarante ans, de 1341 à 1381, les opportunités de combattre, de se couvrir de gloire, d’honneur et d’or, sont nombreuses en Bretagne bien sûr, durant la guerre de Succession de Bretagne, guerre civile, où s’affrontent partisans de Jeanne de Penthièvre et partisans de Jean de Montfort, dans le royaume de France aussi, pendant la première phase de la guerre de Cent ans opposant le roi capétien de France au roi Plantagenêt d’Angleterre, mais encore en Espagne, dans le Saint-Empire et en Italie.

Les chevaliers de Bretagne participent aux plus grands évènements militaires du siècle, aux batailles et aux sièges les plus célèbres. Ils en en sont mêmes les acteurs principaux, à tel point que Bertrand du Guesclin, le chef du parti de Jeanne de Penthièvre, devient connétable de France, soit le chef de l’armée du roi Charles V.

Des dizaines de milliers de documents compulsés au sein des archives révèlent un monde en pleine transformation. Alors qu’auparavant n’étaient cités que les chevaliers grands seigneurs et hommes politiques de premier plan, apparaissent dorénavant en pleine lumière l’ensemble du monde des hommes d’armes du duché de Bretagne, les chevaliers bien sûr, mais aussi ceux que l’on devinait seulement, les écuyers, les archers et les simples combattants, à tel point qu’il est possible de reconstituer l’histoire non plus vue du haut, à partir des structures dominées par une élite dirigeante, mais vue du bas, à partir des hommes, de leurs liens entre eux et de leurs actions.

Acheter dans la boutique du Centre d’Histoire de Bretagne

Les débuts de la franc-maçonnerie en Bretagne, de François Labbé

La Bretagne ne fait pas exception : Comme dans les autres provinces, la franc-maçonnerie y connaît un grand succès dès les années 1740 et la bonne société en particulier tient à prendre place sur les colonnes des loges. Malgré quelques timides essais pour donner à la fraternité une spécificité “nationale”, la franc-maçonnerie bretonne sera peu différente de ce qu’elle est ailleurs.

Dans ce livre, François Labbé cherche à montrer ce qu’ont été les premiers temps de l’Ordre des francs-maçons en Bretagne: l’implantation, l’essaimage, les attentes, les luttes d’influence. Il évoque aussi les sociétés paramaçonniques qui en sont plus ou moins directement issues.

François Labbé est agrégé et docteur es lettres. Spécialiste du XVIIIe siècle, il écrit, parmi de nombreux autres livres, le message maçonnique au XVIIIe siècle, et a participé à la réédition des Constitutions d’Anderson. Le CHB-KIB publie régulièrement ses chroniques sur l’histoire littéraire de la Bretagne.

La Bretagne révoltée de 1675 et de 2013, de Joël Cornette

Les bonnets rouges arborés avec fierté par les opposants à l’écotaxe étaient une allusion directe à d’autres bonnets rouges : ceux que leurs lointains ancêtres du temps de Louis XIV avaient voulu, eux aussi, ériger en symbole identitaire.

C’est là une occasion de réfléchir sur le sens d’une revendication qui s’inscrit explicitement dans l’histoire longue d’une province à la singularité forte : la Bretagne, hier bousculée par l’État absolu, aujourd’hui secouée par l’électrochoc de la mondialisation.

Joël Cornette est né à Brest. Ancien élève de l’École Normale de Saint-Cloud et agrégé d’histoire, il est actuellement professeur d’histoire moderne à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Une partie de ses recherches, depuis sa maîtrise centrée sur les cahiers de doléances de la sénéchaussée de Ploërmel à la veille de la Révolution, est consacrée à l’histoire de la Bretagne, plus particulièrement entre le xvie et le xviiie siècle. Une part importante de ses activités concerne la diffusion du savoir et de la recherche historiques dans le cadre d’un travail de direction éditoriale (Belin, Champ Vallon).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

65% des habitants de Bretagne craignent d’être cambriolés cet été – comment se prémunir contre les cambriolages ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Patrimoine

Qui fût Alan Barbetorte, dont la sculpture sera inaugurée le jour de la commémoration de la bataille de Saint Aubin du Cormier, le 28 juillet 2024 ?

Découvrir l'article

Local, Social

Les communes rurales bretonnes attirent de nouveaux habitants : un dynamisme toutefois freiné

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Les conséquences de la révolution française et du 14 juillet 1789 en Bretagne

Découvrir l'article

Economie

Bretagne administrative : Une économie régionale toujours dynamique au premier trimestre 2024

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine, QUIMPER

Quimper. Un dimanche breton pour clôturer le Festival de Cornouaille 2024

Découvrir l'article

Economie, Local

Carquefou (44). La Chambre régionale des comptes évoque « Une situation financière confortable mais un pilotage défaillant des investissements »

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Législatives : pourquoi le RN ne pouvait pas gagner et pourquoi il va finir par gagner [L’Agora]

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

10 châteaux à visiter en Bretagne cet été

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

La conspiration de Pontcallec : une révolte bretonne contre le pouvoir central

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky