Sécheresse. Nouvelles restrictions dans les Côtes d’Armor

sécheresse

11/05/2017 – 05H00 Saint-Brieuc  (Breizh-info.com) –  Fait assez rare pour être souligné, le manque de pluie dans les Côtes d’Armor inquiète depuis quelques mois et la sécheresse commence à se faire sentir. La préfecture du département vient de mettre en place de nouvelles restrictions concernant l’eau.

Une année particulièrement sèche

Ainsi, le déficit pluviométrique depuis avril 2016 serait de l’ordre de 320 mm, soit une valeur inférieure de 36% par rapport à une année normale. Selon le communiqué de presse de la préfecture des Côtes d’Armor, « les mesures prises dès janvier ont permis de reconstituer les stocks d’eau dans les principales retenues départementales. Toutefois, les pluies de cet hiver n’ont pas permis de recharger les nappes d’eau souterraines, qui présentent un niveau historiquement bas pour un mois de mai ».

Quant aux rivières et cours d’eau du département, les débits de ces derniers sont « les plus bas jamais observés et sont très largement inférieurs aux années de référence dites « sèches » comme 1976, 1990, 2003 ou encore 2011 ».

Et même si les réserves actuelles sont encore largement suffisantes pour faire face aux besoins en eaux des mois à venir, la préfecture des Côtes d’Armor a estimé « nécessaire d’anticiper une éventuelle prolongation de la sécheresse ».

Des premières restrictions déjà en vigueur

Au mois de janvier dernier donc, le préfet des côtes d’Armor avait déjà mis en place une première série de mesures de gestion dans le but d’optimiser les stocks d’eau potable du département. Ces mesures étaient les suivantes :

– réduction des débits réservés afin de préserver la ressource.

– réglementation de la gestion des ouvrages en liaison avec les milieux aquatiques.

– interdiction de vidanges des plans d’eau.

– interdiction de lavage des véhicules, façades, toitures, voiries.

– fermeture des fontaines publiques.

– interdiction de manoeuvrer les vannes pouvant influencer le réseau hydrographique.

– restrictions d’utilisation de l’eau.

– limitation au strict nécessaire des prélèvements d’eau pour la gestion des ouvrages de sécurité incendie et de l’entretien des ouvrages d’eau potable.

– coordination des prélèvements destinés à l’alimentation en eau potable afin d’équilibrer les stocks disponibles dans les retenues.

Le comité sécheresse et les nouvelles mesures

La fin de l’hiver, peu pluvieuse, n’ayant pas arrangé la situation, de nouvelles restrictions ont été décidées par la préfecture des Côtes d’Armor mardi 9 mai lors de la réunion d’un « Comité sécheresse ».

Ces mesures se déclinent comme telles :

– interdiction de vider et remplir les piscines familiales à usage privé. Seule la première mise en eau est autorisée.

– interdiction d’arroser les pelouses, massifs floraux ou arbustifs, publics ou privés, les potagers familiaux entre 8 h et 20 h.

– interdiction d’arroser les terrains de sport (stades, golf…) entre 8 h et 20 h.

– interdiction d’irrigation agricole entre 8 h et 20 h, sauf utilisation d’effluents issus d’une installation classée dans le respect de l’autorisation préfectorale.

Bien que la situation soit préoccupante, elle vient tordre le coup aux idées reçues sur la pluviométrie en Bretagne. Et nous rappelle par la même occasion que notre climat océanique traditionnellement humide n’est pas si désagréable que cela. Bien au contraire…

Crédit photo : Pixabay
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !