Face à Marseille, avec 5 blessés, le FC Nantes méritait mieux

FC Nantes OM Marseille Beaujoire

13/08/2017 – 08h50 Nantes (Breizh-Info.com) – C’était le grand retour à la Ligue 1 Conforama pour les spectateurs de La Beaujoire. Mais la Brigade Loire a beau avoir donné de la voix autant qu’elle a pu, ce sont les Marseillais qui se sont imposés.

Une défaite sévère marquée par les blessures de cinq ( !) joueurs du FC Nantes et une prestation XXL de Tatarusanu, le portier nantais. Malgré le scénario incroyable, le FC Nantes n’a pas démérité et méritait mieux qu’une défaite 0-1.

FC Nantes OM Marseille Beaujoire
La Tribune Loire, ravie de retrouver la L1

Cinq blessures dont trois en moins de 25 minutes.

Le fait principal de cette rencontre, ce n’est pas tant la défaite contre l’Olympique de Marseille. C’est avant tout les blessures de cinq joueurs de l’effectif. Quand Valentin Rongier sort sur civière à la 12e minute, c’est peu de dire que La Beaujoire a serré les dents en applaudissant la sortie de son milieu fétiche. En effet, Valentin Rongier est très clairement le joueur de l’effectif breton avec le plus de capacités et son absence sera dure à gérer. Pour un joueur touché aux adducteurs par le passé, la peur d’une rechute était dans toutes les têtes. « Heureusement », il ne s’agit que d’une épaule déboitée selon les premières informations.
A la 20e minute, c’est Yacine Bammou qui sortait après avoir ressenti une vilaine pointe à la cuisse. Et l’attaquant nantais a été suivi de près par Alexander Kacaniklic qui est sorti blessé, lui aussi à la cuisse, à la 25e minute.
Pire, en fin de match Djidji a dû jouer strappé à la cuisse et Diego Carlos a été obligé de joué strappé à l’épaule gauche ! Un scénario incroyable…

Trois blessés en moins de 25 minutes, un enchaînement dantesque avec lequel Claudio Ranieri a dû composer : « C’est la première fois de ma carrière que je dois faire trois changements sur blessure en première mi-temps, a-t-il déclaré après la rencontre. L’équipe a montré du caractère face à une équipe qui se battra pour l’Europe. »
Du caractère, il y en a eu malgré les approximations techniques redondantes de Touré ou de Lima et même, étonnant vu son niveau de l’année dernière, de Thomasson.

Tatarusanu, gardien héroïque

FC Nantes OM Marseille Beaujoire

Mais ce match, c’était surtout l’occasion de voir l’une des (trop) rares recrues du mercato : Ciprian Tatarusanu. Son  nom est complexe a prononcer mais l’on peut déjà vous parier que tous les supporteurs nantais vont vite apprendre à la prononcer parfaitement ! Auteur de quatre superbes arrêts durant la première période, le gardien roumain a envoyé un signal clair à toute la Ligue 1 Conforama : cela va être compliqué de marquer des buts au FC Nantes cette saison.
Une parade impeccable sur un premier tir puis deux superbes envolées pour éviter deux lucarnes, un dernier arrêt pour repousser efficacement une balle vicieuse au ras du sol sur un corner… Le portier titulaire a impressioné.

Une victoire de l’OM dure à avaler

Même si le gardien nantais a réussi des parades de grande classe, le score apparaît finalement flatteur pour l’OM. Les joueurs du FC Nantes ont en effet tenu la dragée haute aux Marseillais, lavant quelque peu l’affront lillois.

FC Nantes OM Marseille Beaujoire

Malgré tout, la faiblesse technique de certains joueurs de l’effectif a empêché le FC Nantes de marquer ce but qui lui aurait permis d’accrocher un point bien mérité, notamment vu le scénario improbable de la rencontre. En fin de match, Sala a notamment touché la barre et les occasions se sont multipliées.

Malgré la défaite, Nantes peut souffler. L’envie était là. Ne reste plus qu’à concrétiser et, enfin, gagner des points.

NF

Crédit photo : Breizh-Info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS