Les positions du pape François en faveur de l’invasion migratoire : un crime contre l’Europe [Tribune libre]

pape_francois

Les points de vue exposés ici n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Tandis que les églises se vident en Europe de l’Ouest,le pape François, qui représente les catholiques, poursuit jour après jour son travail de destruction de la civilisation européenne.

Ainsi, selon le pape Argentin, qui adressait son message du 21 août, en ce jour du « migrant et du réfugié », ce dernier déclara niaisement : “Le principe de la centralité de la personne humaine (…) nous oblige à toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale

Dans son viseur, les propos des dirigeants – notamment polonais – mettant en garde contre une poursuite de l’immigration en Europe, notamment musulmane, et de ses conséquences que seul un aveugle ou un menteur ne pourrait pas voir, jour après jour. « Chez nous en Pologne, nous n’avons pas de communautés musulmanes, pas d’enclaves qui constituent une base naturelle pour le développement des terroristes islamistes (…) Nous faisons tout notre possible pour que notre pays soit en sécurité et ne voulons pas accueillir de migrants. » soulignait ainsi le ministre polonais de l’intérieur Mariusz Blaszczak, au soir de l’attentat de Barcelone.

Mais pour le pape François, dont on se demande encore comment il n’a pas pu provoquer de levée de bouclier chez les catholiques décidément bien dociles, ces discours ne sont pas acceptables. Ce dernier explique :

Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus-Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque accueilli ou rejeté », insiste le pape. « Notre réponse commune pourrait s’articuler autour de quatre verbes fondés sur les principes de la doctrine de l’Église : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer. ».

Et le pape de tranquillement déclarer que malgré les menaces, malgré les violences, malgré la civilisation européenne qui se désagrège et qui risque de sombrer dans le chaos, le sort des migrants passerait avant notre sécurité : « le principe de la centralité de la personne humaine (…) nous oblige à toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale ».

Le suite de sa déclaration est un appel à ouvrir grand les portes, à intégrer (et non pas à assimiler), et même à obliger les autochtones , via un formatage mental, à accueillir en masse les migrants : « en documentant et en diffusant les “bonnes pratiques” d’intégration et en développant des programmes visant à préparer les communautés locales aux processus d’intégration ». (voir l’intégralité de son manifeste pour la mort des Européens ici).

Alors que jamais l’Europe n’avait connu un tel afflux de migrants, alors que dans le même temps, quelques délinquants et fanatiques sèment la mort au nom de l’islam comme si ils jouaient à GTA, et tandis que l’apathie généralisée est aujourd’hui ce qui caractérise le plus les populations d’Europe de l’Ouest (le trio Black M / Hanouna / Esprit républicain faisant son chemin), les propos du Pape François ne sont ni plus ni moins que des propos suicidaires.

Tout Européen convaincu – y compris catholique – ne devrait avoir aucun mal à affirmer que les positions du Pape François constituent un crime contre l’Europe, lui qui incite par ses mots à la réalisation du camp des Saints.

Julien Dir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Pierre Malak

    Ce gros pape, au physique vulgaire et au visage de clown, est le premier pape musulman de toute l’Histoire de l’Humanité.

    Il paiera pour ça, l’heure venue.

  • Edith Géo

    À voir certains commentaires sur FB , des catholiques désavouent voire renient le pape actuel!
    Son rôle en tant que représentant de l’Eglise catholique est pourtant de prêcher la Parole de Dieu et de son Fils Jésus, et donc l’accueil de l’autre… quel qu’il soit . Ses propos sont parfois contradictoires puisqu’il a parlé voici quelques temps de vigilance et de précautions à prendre avec les migrants pour protéger les populations… D’où l’incompréhension…. Y compris chez de nombreux catholiques !

    • Nomizoé

      Le message de Jésus : Remplacez-vous les uns les autres !

      En fait, il n’a pas exactement dit ça.

  • Nomizoé

     » quatre verbes fondés sur les principes de la doctrine de l’Église :
    accueillir, protéger, promouvoir et intégrer « 

    On a du pot : le verbe remplacer ne fait pas partie de la liste !

    On prévoit que les Blancs vont devenir minoritaires dans tous les pays européens d’ici la fin du 21ème siècle. Ça revient à désintégrer les Blancs au nom de l’intégration des parasites. Au nom de quoi ?

    Si l’objectif est que tout le monde soit intégré, le mieux est que les gens restent intégrés à leur propre nation. On n’est jamais aussi bien intégré dans une autre race que dans la sienne.

    S’il s’agit d’empêcher les Noirs et les Arabes de crever de faim, on n’est pas obligé de les faire venir chez nous. On peut leur envoyer des boîtes de conserve à domicile. Pour le prix de l’entretien d’un parasite en Europe, on peut en faire vivre une centaine en Afrique.

    S’il s’agit d’apporter aux Noirs et aux Arabes le confort de la civilisation moderne, on peut s’occuper de la maintenance de leurs routes et de leurs usines d’eau et d’électricité en Afrique. Mais si on se laisse remplacer par eux, c’est sûr qu’à un moment les usines s’arrêteront de tourner.

    Normalement, le christianisme est une question de croyance religieuse, d’idéal philosophique, de vie après la mort. Le but n’est pas de génocider la race blanche et de multiplier par mille le nombre de Noirs qui vivent sur la planète.

    On dirait que le Pape François veut transformer le christianisme en un culte du confort matériel, mais il s’y prend comme un manche. Ce n’est pas en détruisant la race blanche et en faisant exploser le nombre de Noirs qu’on va améliorer le confort matériel de l’humanité.

    En fin de compte, on a l’impression qu’il défend le remplacement racial pour le remplacement racial, exactement comme la LICRA. On savait déjà que nos gouvernements et nos médias avaient décidé de nous liquider. Le Pape n’a pas l’air mieux. Au lieu de guider les gens, il se laisse guider par l’idéologie du lobby anti-blanc.

  • Christophe Bouhier

    Heureusement, l’Eglise s’est tellement discréditée que plus personne n’écoute les conneries de François

  • Monique Rocher

    Lisez ou relisez les prophéties de Marie Julie Jahenny….vous avez dit « pape » ? Non juste un instrument du grand remplacement. plan Kalergi.