Géopolitiques de Nantes 2017, le programme complet

Géopolitiques de Nantes

01/09/2017 – 06h00 Nantes (Breizh-Info.com) – Comme chaque année, les Géopolitiques de Nantes reviennent au Lieu Unique. Cette série de débats entre experts sur des questions internationales politiques, économiques et sociétales est devenue une véritable référence. Si l’absence de pluralité des opinions est toujours un problème dans ce genre d’événements,  les Géopolitiques de Nantes offrent cependant un panel  de points de vue divers.

Ce cycle de conférences des Géopolitiques de Nantes aura lieu les 29 et  30 septembre.

L’entrée des Géopolitiques de Nantes est gratuite. Il faudra venir très en avance pour les conférences les plus attendues car il y a généralement beaucoup plus  de monde que de places.

Voici le programme complet des Géopolitiques de Nantes, également disponible en pdf.

Vendredi 29 septembre

14 h : Ouverture des Géopolitiques de Nantes

Lieu : Grand Atelier
Johanna Rolland – Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole,
Pascal Boniface – Directeur de l’IRIS
Patrick Gyger – Directeur du lieu unique

Remise du Prix du Livre des Géopolitiques de Nantes

14h30 : Leçon inaugurale « France-Afrique: de l’ombre à la lumière? »
Lieu : Grand Atelier
Par Jean-Christophe Rufin

15h15-16h45 : « Israël/Palestine: la paix est-elle encore possible? »

Lieu : Grand Atelier
Avec Samy Cohen, Alain Dieckhoff, Marianne Meunier et Dominique Vidal
Présentée par Didier Billion

Cinquante ans après la guerre de 1967, vingt-quatre ans après les Accords d’Oslo, le conflit israélo-palestinien n’en finit pas. La situation se dégrade jour après jour et les protagonistes directs du conflit semblent incapables de trouver les voies menant à la paix, tandis que la communauté internationale est impuissante.
Le statu quo est-il envisageable ou faut-il craindre une nouvelle explosion des violences ? Quels sont les scénarios possibles ?

15h15-16h45 : « Géopolitique des droits des femmes »
Lieu : La Cour
Avec Eric Chol, Geneviève Garrigos, Marie-Cécile Naves et Françoise Picq
Présentée par Bastien Alex

Si nous assistons depuis quelques années à l’émergence de problématiques géopolitiques relatives aux droits des femmes, celles-ci demeurent encore largement méconnues. Pourtant, elles englobent nombre de questions pertinentes: le rôle grandissant des femmes, dans la représentation politique et l’exercice du pouvoir, a-t-il des conséquences sur le plan international? Peut-on mener une diplomatie féministe, comme le revendique la Suède depuis 2014? Quelle place pour les féminismes et les droits des femmes dans les débats identitaires et culturels qui traversent nos sociétés contemporaines?

15h15-16h45 : « Brexit, Trump, Poutine, Chine: quel avenir pour l’Europe? »
Lieu : Atelier 1
Avec Jean-Dominique Giuliani, Nicole Gnesotto, Jean Quatremer et Francis Wurtz
Présentée par Sylvie Matelly

Les 18 derniers mois ont été chargés en surprises et rebondissements politiques.
Qu’il s’agisse des résultats des élections qui ont conduit les Britanniques à engager des négociations pour sortir de l’Union européenne (UE), de l’élection inattendue d’un président américain imprévisible, d’une Chine en plein paradoxe montrant la voie de l’ouverture économique dans un Forum de “happy fews ” capitalistes occidentaux ou encore du repositionnement de la Russie sur la scène internationale, l’UE est mise au défi: défi de légitimité, défi démocratique, défi de relance de l’intégration mais aussi de l’économie, du sécuritaire, du technologique, du social, etc. Sera-t-elle au rendez-vous ?

17h-18h30 : « Le monde selon Trump »
Lieu : Grand Atelier
Avec François Clemenceau, Nicholas Dungan, Ulysse Gosset et Laure Mandeville
Présentée par Pascal Boniface

Avec son slogan America first, Donald Trump a voulu mettre au défi le multilatéralisme et a fait craindre que son imprévisibilité ne déstabilise le monde.
Neuf mois après sa prise de fonction, quel bilan tirer de la politique étrangère de
Donald Trump? Comment ce président atypique et business man appréhende-t-il les relations internationales, notamment sur des dossiers sensibles comme la
Russie, l’Iran, la Syrie, la Corée du Nord, etc. ? A-t-il isolé, voire affaibli, les ÉtatsUnis par rapport au reste du monde? Quelle est sa vision du monde et quelles sont les conséquences géopolitiques de sa présidence?

17h-18h30 : « Quel avenir pour le Maghreb? »
Lieu : La Cour
Avec Sophie Bessis, François Burgat, Béligh Nabli et Pierre Vermeren
Présentée par Alice Baillat

Les défis communs qui assaillent le Maghreb sont nombreux : politiques, économiques, démographiques, militaires, sécuritaires, etc. Pour autant, le Maghreb n’a jamais été un espace régional homogène. Alors que les pays qui le composent semblent incapables de mettre en œuvre des solutions communes et résolus à poursuivre chacun leur propre voie, quelles sont les options encore envisageables pour répondre à ces défis communs ? Quel avenir, régional et international, les mutations en cours dessinent-elles pour le Maghreb ?

17h-18h30 : « La montée des populismes en Europe: quelles analyses et quelles actions concrètes? »
Lieu : Atelier 1
Avec Arnauld Leclerc, André Sobczak et Marc Tarabella
Présentée par Anna Colombo

On assiste aujourd’hui à une montée des populismes dans toute l’Europe et sous différentes formes. Existe-t-il une analyse convergente de ces mouvements sociétaux ? Face aux peurs sous-jacentes qui les alimentent, quelles réponses concrètes apporter, du niveau local au niveau européen?

Samedi 30 septembre

9h30-11h : « Comment parler à Poutine? »
Lieu : Grand Atelier
Avec Jean de Gliniasty, Isabelle Facon, Tatiana Kastouéva-Jean et Mathieu Slama
Présentée par Arnaud Dubien

Comment la France – et plus généralement l’Union européenne – doit-elle aborder sa relation avec Moscou? Comment concilier réalisme et défense des valeurs ?
Poutine affirme avec force la puissance de la Russie. Est-il un partenaire possible pour la France et l’UE, un rival ou un danger pour notre sécurité ? Que veut vraiment Poutine et que peut-il faire réellement ?

9h30-11h : « Sport et rayonnement international »
Lieu : La Cour
Avec Patricia Delesque, Pape Diouf, Victoriano Melero et Etienne Thobois
Présentée par Carole Gomez

Sous-estimé il y a encore quelques années, l’impact du sport sur les relations politiques, économiques et diplomatiques est aujourd’hui incontestable. Les sportifs sont devenus à l’étranger des ambassadeurs et porte-drapeaux reconnus, voire adulés. Conscients du formidable pouvoir d’attraction du sport, de nombreux pays ont mis au point une diplomatie sportive, notamment comme outil de soft power. Comment expliquer ce développement ? Quelles sont ses caractéristiques ?

9h30-11h : « Les conflits oubliés: pourquoi? »
Lieu : Atelier 1
Avec Christophe Deloire, Vincent Hervouët, Ulrich Huygevelde et Françoise Sivignon
Présentée par Michel Maietta

Alors que la guerre en Syrie occupe les écrans et les bureaux politiques, d’autres conflits meurtriers continuent à sévir: Yémen, Kasaï en RD Congo, Sud Soudan, Lac Tchad, Donbass… Ces “no-media lands ” frappés par des crises permanentes ne semblent alors plus intéresser que les organisations humanitaires. Comment expliquer qu’un conflit intéresse davantage que d’autres ? Comment protéger les victimes de crises dont personne ne parle? Comment se rappeler les conflits oubliés ?

11h15-12h45 : « La diplomatie selon Macron »
Lieu : Grand Atelier
Avec Pascal Boniface, Pierre Haski, Jean-Dominique Merchet et Nicolas Tenzer
Présentée par Jean-Pierre Maulny

Alors qu’il était considéré comme peu expérimenté dans le domaine stratégique, Emmanuel Macron a fait des premiers pas diplomatiques remarqués, se plaçant immédiatement au niveau d’Angela Merkel, de Vladimir Poutine ou de Donald Trump. Au cours de la campagne électorale, il s’est réclamé du gaullomitterrandisme: que signifie cette expression? Qu’implique-t-elle sur le plan géopolitique pour la France? Macron va-t-il se distinguer de la politique menée par Nicolas Sarkozy et François Hollande? Quel rôle la France peut-elle jouer sur une scène internationale de plus en plus encombrée? Est-elle encore une puissance capable de faire bouger les lignes ?

11h15-12h45 : « Fin des frontières ou nouveaux murs? »
Lieu : La Cour
Avec René Backmann, Michel Foucher, Pierre Grosser et François Grünewald
Présentée par Samuel Carcanague

La mondialisation, à travers les possibilités accrues de mobilité et de communication, a donné l’impression d’un effacement des frontières. Pourtant, se construisent à divers endroits de la planète de véritables murs pour entraver ces flux. Objet tout à la fois politique, économique, social et culturel, la frontière cristallise de nombreux débats autour de l’identité nationale, la souveraineté étatique et la sûreté collective. Entre ouverture et repli, entre liberté et protection, quelles frontières voulons-nous ?

11h15 – 12h45 : « Que va devenir la Syrie? »
Lieu : Atelier 1
Avec Yves Aubin de la Messuzière, Pierre Conesa, Jean-Pierre Filiu et Bassma Kodmani
Présentée par Marie-France Chatin

La guerre civile syrienne fait rage depuis déjà six années, ayant causé plus de 300 000 morts et des millions de déplacés. Djihadistes, Russes, Kurdes, Turcs, Occidentaux…: comment trouver une solution face aux intérêts divergents des multiples acteurs régionaux et internationaux ? Quelle reconstruction envisager dans un pays ravagé? Quelles sont les solutions militaires, diplomatiques et politiques envisageables ? La Syrie pourra-t-elle connaître la paix et à quelles conditions ?