Violences anti-blancs et pillages, terreur à Saint-Martin

Saint-Martin Pillages Blancs
"Vous pillez, nous tirons." En septembre 2008, les texans avaient la solution pour éviter les pillages après le passage de l'ouragan Ike.

09/09/2017 – 12h10 Saint-Martin (Breizh-Info.com) – Les informations sont encore parcellaires mais les premières nouvelles que le reste du monde reçoit sur la situation à Saint-Martin sont dramatiques.
Après le passage catastrophique de l’ouragan Irma, les malheurs des habitants de l’île de Saint-Martin n’en sont pas restés là. Un véritable climat de terreur s’est en effet installé sur l’île.

Une impréparation française violemment critiquée

De nombreux pillages ont été signalés sur l’île. Et la polémique ne fait qu’enfler sur la gestion de la crise par le gouvernement français. Cette île, coupée en deux, appartient à la France au nord et aux Pays-Bas au sud. Et les réponses à la crise seraient radicalement différentes selon les premiers témoignages sur les réseaux sociaux et dans les médias. Côté néerlandais, l’armée avait déjà été déployée en prévision de scènes de panique. Côté français, le sentiment principal des habitants de Saint-Martin est celui de la consternation devant ce qu’ils estiment être une impréparation coupable.

Résultat, les pillages se sont multipliés. Selon plusieurs rumeurs, la prison de l’île aurait été vidée de ses prisonniers et des stocks d’armes auraient été pillés par des gangs. Difficile de démêler le vrai du faux et la seule certitude de cette affaire est bien que la terreur s’est installée parmi les habitants de l’île.

Pillages après Irma – Dominique

Les pays occidentaux s'émeuvent et s'organisent pour aider les victimes de l'ouragan Irma. Pendant ce temps, des habitants de l'île de Saint-Martin pillent des magasins.

Publié par Breizh-Info sur vendredi 8 septembre 2017

Chasse aux blancs et pillages à Saint-Martin

Des exactions ont bien lieu. Selon plusieurs témoignages concordants et selon La Dépêche, des groupes de pillards terrorisent les habitants. Ces gangs, composés de personnes d’origine africaine selon plusieurs témoignages, n’hésitent pas à instiller dans ce climat de terreur un nouvel ingrédient classique des situations de crise dans une société multi-ethnique : le racisme.

En effet, toujours selon La Dépêche et plusieurs publications sur les réseaux sociaux, les gangs n’hésiteraient pas à mener une véritable chasse aux Blancs.

Une habitante de l’île parle ainsi de « Noirs » criant « Dehors les Blancs » : « Mes amis vivant à la Baie-Nettlé appellent au secours sur Facebook. Il y a des coups de feu dans les parkings de leur résidence et dans les maisons et les noirs crient ‘Dehors les blancs !’ »

Une autre confirme : « Il y a des pillages les jeunes sont masqués et armés. Ils passent par les rez-de-chaussé et montent dans les étages, défoncent les portes et disent ‘Dehors les blancs’. »

Des scènes qui ne sont pas sans rappeler celles ayant eu lieu à Mayotte lors des émeutes d’avril 2016. A l’époque, un Breton présent sur l’île avait dénoncé l’horreur au Télégramme« L’autre jour, une chasse aux « n’zungus » (ndlr, les blancs) a été lancée par des jeunes. On n’ose plus sortir pour aller au travail. »

Décidément, le vivre-ensemble ne semble pas résister aux situations de crise… Et c’est bien Nicolas, interrogé par Le Figaro, qui pourrait bien avoir le dernier mot : « On craint pour la sécurité de nos enfants, et on va finir par former une sorte de milice pour garder la sécurité. »

Crédit photo : Junglecat [CC BY-SA 3.0]
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • LOMBART

    Suis résidant à Mayotte, II n’y a rien eu en avril 2016, effectivement une grosse grève en 2011 et une chasse aux blancs en 2008, qui n’a duré qu’une demie journée. Les chasseurs étaient des comoriens en situations irregulieres et cela en réponse à l’asile offert par la France à leur ancien président dictateur.

  • jzldebretagne

    Ah quand la marche des blancs contre le racisme ? on imagine le scandale si on voyait des blancs crier les noirs dehors !!

  • Alain Helstroffer

    Et que fait l’Europe sensée tout superviser ???? Silence radio !!!

  • PL 44

    Il y a des contextes où on vit bien ensemble, d’autres où malheureusement, les antagonismes raciaux vont s’exacerber. Par exemple dans les prisons.

  • Piero

    Il y avait des indiens caraïbes… Puis les envahisseurs (blancs) et ensuite les esclaves noirs pour le travail, Qui depuis un moment ne sont plus esclaves, ont les mêmes droits que tous les habitants de France. Qui était là d’abord ?? Ceux qui crient dehors les « blancs », je parierai bien que ce sont des étrangers…. et repris de justice

  • Pingback: Ce qu’il faut retenir de la guérilla post-ouragan à Saint Martin – Un regard différent sur l'actualité politico-societale francaise et internationale()

  • Koestler Arthus

    Ce matin le quotidien Le Monde titre : « A Saint-Martin, après la tempête, les rumeurs et la peur
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/11/a-saint-martin-apres-la-tempete-les-rumeurs-et-la-peur_5183746_3244.html#db56cqtVb1lw8iFc.99.
    Comprenez-vous ? il n’y a ni pillage, ni chasse aux blancs, ce que vous voyez ici ne sont que des images « de rumeurs ».

  • Lindépendantiste

    Cest tout de meme
    très étonnant de voir une population de st martin qui passe de 8000 habitants locaux en 1980 presents sur l’ile depuis le 17 eme siecle a 72000 habitants en 2017 soit 64000 habitants étrangers supplementaires !!! une population multiplié par 9 en 30 ans !!!! la plupart de ces blancs se prennent pour des békés esclavagistes ou des blancs locaux et veulent revendiquer st martin comme leur appartenant en prenant les armes contre les locaux cest quand meme incroyable !!! ces gens qui ne sont que des étrangers envahisseurs venus chercher mer plage soleil et sont non comparables aux habitants non blancs des iles voisines venus chercher des vivres a st martin !!! Les d.o.m subissent un procéssus de remplacement ethnique aimé césaire parlait de génocide par substitution il n’avait pas tord !

    Ce que ces blancs fraichement débarqués en vacances longue durée a st martin disent ou font dans les d.f.a ou d.o.m jamais ils le feront en jamaique a haiti a st lucie ou en republique dominicaine car ils savent que leur vie est menacée dans ces iles les noirs ne sont pas idiots au point que vous le croyez… il n’y a pas de touristes longue durée dans ces iles ! Mais seulement des gens venu profiter d’un service touristique temporaire dans les hotels car la consigne pour les touristes est de pas s’éloigner de leurs hotels !!!

    La seule ile des caraibes ou il n’y a pas eu de noirs réduits en esclavage et d’amérindiens caraibes établi est st barthélémy qui recense comme population que des blancs locaux présent sur l’ile depuis le 17 eme siecle mais meme eux vous accepteront ils pour s’installer massivement sur leur petite ile et détruire leur culture et mode de vie vous blancs fraichement débarqués d’europe ?

  • Lindépendantiste

    Les noirs et autres peuples non blancs des caraibes ne sont pas idiots ils ne vous laisseront pas le peu qu’ils ont, leurs terres !!!!!