Finistère. Violences nocturnes contre des gendarmes ce week-end

03/10/2017 – 06h45 Brest (Breizh-Info.com) – Le week-end aurait pu se terminer dramatiquement pour quatre gendarmes qui ont été attaqués par des délinquants dans deux affaires distinctes dans le Finistère. Deux gendarmes ont été attaqués à coups de couteau et deux autres ont vu un véhicule leur foncer dessus. Des attaques qu’a vivement condamnées le préfet du Finistère.

Attaque au couteau contre deux gendarmes

C’est dimanche soir que deux gendarmes ont été attaqués alors qu’ils menaient une opération de contrôles sur le commune de Folgoët. Aux alentours de 22h30, ils veulent contrôler le conducteur d’un véhicule et le soumettre à un test d’alcoolémie. Le conducteur, ivre, refuse et exhibe un couteau avec lequel il tente de poignarder les deux militaires. L’agresseur donne un coup de couteau à la main d’un militaire puis lui porte deux coups de couteau dans la poitrine. Heureusement pour lui, le gendarme avait revêtu son gilet pare-balles. Finalement, l’auteur de l’agression a pu être maitrisé.

Le préfet du Finistère a tenu à souligner la gravité de cette attaque : « Seul le port du gilet pare-balle ainsi que le sang froid et l’efficacité des militaires, qui ont réussi à maîtriser et à interpeller le forcené, ont permis d’éviter le pire. »

Véhicule lancé sur deux autres gendarmes

C’est à Landéda qu’a eu lieu le deuxième acte de violence du week-end contre des gendarmes finistériens.

Toujours dans le cadre d’un contrôle routier, un conducteur a cette fois refusé de s’arrêter. Pire, il a volontairement précipité son véhicule en direction des deux gendarmes. Les deux militaires ont heureusement évité le véhicule lancé vers eux.

Ayant réussi à s’enfuir, le conducteur n’est malgré tout pas allé très loin puisque son véhicule a été retrouvé dans un fossé deux kilomètres plus loin.

Le préfet du Finistère a condamné « ces violences inacceptables contre les forces de l’ordre. »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Pingback: Finistère. Violences nocturnes contre des gendarmes ce week-end - 🔴🔴🔴Agression.eu()

  • Gillic

    Si le préfet l’ a dit !!!!!! Mdr ………..

    • Ludo22

      « l’efficacité des militaires, qui ont réussi à maîtriser et à interpeller le forcené, ont permis d’éviter le pire »

      Et encore peut-on se poser la question de ce qui aurait été le pire dans notre état de droit (de la fermer), la mort d’ un gendarme ou du forcené ?

    • Mervel

      Il faut pourtant comprendre l’émotion de ce « gauleiter » de la raie publique qui n’aime pas voir la feld gendarmerie placée sous ses ordres, ainsi défiée dans son zèle à faire régner un semblant d’ordre là où il le pouvait encore ^^

  • Ludo22

    Il fut un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre où la mort en service d’ un policier ou d’ un gendarme restait exceptionnelle.
    Il faut dire que le coupable était systématiquement raccourci d’ une tête sur la « bascule à Charlot ».
    Cela faisait réfléchir même les brutes avinées…
    Le dernier guillotiné en France et dans le monde (puisque que la machine du docteur Guillotin est demeurée une « spécialité » française), le 10 septembre 1977, fut Hamida Djandoubi, un Tunisien de 28 ans condamné, entre autres, pour la torture et le meurtre d’ une jeune femme.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hamida_Djandoubi

    • Laurent D-L

      Les gendarmes ne font plus peur à personne, ils inspirent juste le dégout. C’est ce qui arrive fatalement à force d’installer des migrants partout.

      • section69

        Donc pour toi c est de la faute des gendarmes si les migrants arrive de partout et si le gouvernement impose du laxisme bravo belle mentalité (ironie)

        • Mickaela

          Les gendarmes sont littéralement la seule chose qui empèche la population de dégager les migrants à coup de pied au cul (sans ironie)

          • section69

            Ha bon c est de la faute des gendarmes maintenant si on renvoie pas les migrants fallait oser pour la sortir celle la

          • Lilou

            Lorsque des bretons ont tenté de prendre d’assaut un centre de migrants pour les cogner et les dégager, qui les en a empéché ? Les gendarmes, ainsi que Ronan Le Gall du parti Adsav. Il y a eu des arrestations, tout le monde s’en souvient. Les gendarmes sont des putes à migrant. Adsav aussi d’ailleurs, sur ce coup là, à la différence près qu’Adsav ne bosse pas tous les jours avec le préfet pour mettre des migrants partout jusqu’au fond des campagnes, alors que les gendarmes, si, et plutot deux fois qu’une. Citez-moi un seul gendarme ayant agressé des migrants. Vous le savez aussi bien que moi, il n’y en a aucun. Cessez-donc de défendre ces merdes, vous allez finir par passer pour l’un d’eux. En fait non, c’est trop tard, on a bien compris dans quel camp vous êtes, celui du préfet et sa racaille immigrée.

          • section69

            Quand ont ne connais pas les gens on évite de parler je ne suis pas pour les migrants loin de la mais les gendarmes ne font que respecter les ordres ce sont des militaires faut il vous le rappeler Lilou ça aurait été des policiers ça serait pareil ce sont les politiques les responsables depuis un sacré bout de temps

  • aghir

    Et biensûr, aucun nom dévoilé……….!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Ludo22

    « Le conducteur, ivre, refuse et exhibe un couteau »
    Un couteau ? Ben oui quoi, toutes les écoles de conduite vous diront que le couteau est un élément indispensable pour la conduite d’ un véhicule.
    Et Laurent Obertone ostracisé parce qu’ il a osé parler d’ ensauvagement de la France (La France Orange mécanique)…

  • Hilarion

    Le préfet a condamné « ces violences inacceptables contre les forces de l’ordre. « Ah! Mais !

  • section69

    Respecter l uniforme,respecte notre pays où tirer vous y en a marre

    • Lilou

      Tout ce qui porte un uniforme est dans le camp du préfet et de sa racaille immigrée. La population sait très bien qui va dégager, et j’ai comme l’impression que ça va vous faire tout drôle.

  • Yvette Prétet

    Les  »jeunes ».
    L’islamo-racaille peut TOUT se permettre: ils ne seront pas punis! Notre  »Justice » et nos gouvernants en ont peur: peur qu’ils saccagent notre mobilier urbain, peur qu’ils brûlent nos voitures,etc..Il faudrait à la tête de la France une personnalité moins trouillarde que celles qui nous gouvernent depuis quelques années et que notre  »Justice » punisse les délinquants comme ils le méritent et… qu’on les EXPULSE dans  »leur » pays!