Sainte-Anne d’Auray. Yann-Ber Calloc’h à l’honneur les 20 et 21 octobre

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

C’était il y a cent ans. Le poète breton Yann-Ber Calloc’h mourrait en 1917 sur le front pendant la Première Guerre mondiale. Tout juste âgé de 28 ans, le jeune homme natif de l’île de Groix léguait alors une œuvre qui, aujourd’hui encore, ne peut laisser indifférent. Yann-Ber Calloc’h ne faisait pas mystère de son amour pour la Bretagne et pour l’idée bretonne.

L’organisation

Une nouvelle occasion de mieux connaître le poète et l’homme se présente au public les 20 et 21 octobre prochains à Sainte-Anne d’Auray. Un colloque intitulé Comment devient-on Jean-Pierre Calloc’h ? va effectivement se tenir à l’Académie de musique et d’Arts sacrés. Ce colloque est organisé par Sébastien Carney, du CRBC (Centre de recherche bretonne et celtique). Un nom qui n’est pas inconnu puisqu’il est l’auteur de Breiz Atao ! Mordrel, Delaporte, Lainé, Fouéré : une mystique nationale. Un ouvrage sur quatre personnalités majeures du nationalisme breton paru à la fin de l’année 2015.

Ces deux journées consacrées  à Bleimor ( pseudonyme utilisé par Yann-Ber Calloc’h et signifiant le Loup de mer ) ne sont cependant pas uniquement mises en place par le CRBC. L’Académie de Musique et d’Arts Sacrés de Sainte-Anne d’Auray mais également l’Institut culturel de Bretagne sont également partenaires de l’événement.

Un programme riche

Le lancement de ce colloque aura lieu à partir de 14 h le vendredi 20 octobre. Dans l’après-midi, sera retracée, notamment à travers la foi, la biographie de Yann-Ber Calloc’h. Aimé Calloc’h évoquera également la famille et l’enfance du poète sur l’île de Groix et à Sainte-Anne d’Auray. Plus tard, il sera question de son parcours en tant que sous-lieutenant pendant la guerre fratricide de 1914-1918.

Dès 9 h le samedi 21, le rapport entre Bleimor et la langue bretonne sera présenté par Erwan Le Pipec, du CRBC. En fin de matinée, Yves Le Berre, lui aussi membre du Centre de recherche bretonne et celtique, reviendra sur l’oeuvre majeure de Yann-Ber Calloc’h, Ar en Deulin (que l’on peut traduire par À genoux).

L’après-midi commencera par un retour sur le succès du poème le plus célèbre de l’auteur, Me zo ganet e kreiz ar mor (littéralement « Je suis né au milieu de la mer »). À partir de 15 h 30, Sébastien Carney articulera une présentation autour du thème « Construction et déconstruction d’une icône nationale » et abordera l’image laissée par Yann-Ber Calloc’h.

La journée se conclura à 20 h 30 par un concert de Yann-Fañch Kemener dans la basilique de Sainte-Anne d’Auray. Il avait par ailleurs déjà repris le titre Me zo ganet e kreiz ar mor sur son album An Dorn en 2004.

Toutes les informations concernant ces deux jours sont disponibles sur ce lien.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...

Finistère : Les déçus de Cueff préparent l’après-Cueff

On se souvient de la surprise de l'entre-deux tours des élections régionales qui a vu le ralliement surprise de Daniel Cueff à la liste...