Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Loi Travail : Lila, SEMITAN, SNCF : ce qui roule ce 10 octobre en Loire-Atlantique

10/10/2017 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) –  Ce 10 octobre, une nouvelle mobilisation intersyndicale est lancée contre la loi du Travail, après des cortèges franchement clairsemés le 21 septembre dernier, jour de la dernière mobilisation intersyndicale contre la loi. Cette fois, rompant avec une tradition qui permettait aux manifestants de Saint-Nazaire, Châteaubriant et Ancenis de faire deux manifestations dans la journée : chez eux le matin et à Nantes l’après-midi, la manifestation de Nantes est fixée à 10 heures place du Commerce.

Des manifestations sont prévues à Belle-Ile, Nantes, Saint-Nazaire (place de la gare 10h), Rennes (place Charles de Gaulle 10h30), Redon, Fougères (17h30 place Aristide Briand), Saint-Malo (10 h devant l’Hôpital), Dinan (place Kléber), Saint-Brieuc (11 h parc des promenades), Lannion (11h parking de la Poste), Morlaix (10h30 place des Otages), Brest (10h30 place de la Liberté), Quimper (10h30 place de la Résistance), Lorient (10h30 maison des syndicats), Vannes (10h30 la Rabine), Belle-Ile (10h30 au port), Pontivy, Carhaix et Châteaubriant.

A Nantes, les syndicalistes de la CGT et l’ultra-gauche se sont donnés rendez-vous à 6h15 place du Commerce pour aller bloquer des lycées publics. Parmi ceux susceptibles de suivre le mouvement, on trouve comme souvent des établissements basés dans des quartiers sensibles ou accueillant les jeunes qui en sont issus, et les lycées habitués à « bouger » en centre-ville. Pour la quasi-totalité d’entre eux ce sont des établissements de l’enseignement public.

Du côté de la fac de Nantes, pas de nouvelles, même si des cours ne seront certainement pas assurés du fait de professeurs ou d’étudiants dans les cortèges – à Rennes la levée de l’assiduité a été obtenue dans l’université Rennes II suite à une forte mobilisation du personnel.

A Nantes, les transports en commun seront une fois de plus coupés dans l’hyper-centre, cette fois le matin au lieu de l’après-midi ; donc de 9h30 à 14h. Les tramways, busways et chronobus circulent en jours « verts », les autres normalement.

Les coupures ont lieu aux points habituels : de Médiathèque à Manufacture sur la ligne 1, de Motte Rouge à Pont-Rousseau pour la 2, de Bretagne à Hôtel-Dieu pour la trois, de Trébuchet à Copernic pour le bus 11, de Trébuchet à Talensac pour la 12, de Talensac à Copernic pour la 23, de Delorme à Gaston Veil pour la 26, de Copernic à Chanzy pour le Chronobus C1, de Copernic à SNCF Sud pour le C3, de Delorme à Lallié pour le C6. La ligne 4 (Busway) s’arrête à la Cité des Congrès au lieu de la place Louis XVI, le bus 54 à Delorme, le chronobus C2 à Talensac, la navette aéroport à la gare SNCF Sud.

Du côté des Lila (bus de Loire-Atlantique), les services scolaires et de ligne sont fortement impactés. Les cars scolaires fonctionnement normalement, sauf les suivants qui ne circulent pas :

  • 15, 17, 19, 20, 21, 22, 23, 26, 32, 33, 37, 65 dans la Communauté de communes du pays d’Ancenis

  • 01, 03, 04, 06, 07, 10, 13, 14, 15 et 18 dans le secteur de Nozay

  • 41 et 83 dans le secteur de Châteaubriant.

De 9h30 à 15h (plus tard s’il y a toujours des émeutes en ville), les lignes qui traversent le centre-ville finiront à leur terminus respectif, à savoir le Cardo pour les lignes 10, 10E, 11, 22 et Lila Premier, Beauséjour pour les lignes 20 et 71, Maison Blanche pour la ligne 50 et Haluchère pour les lignes 46, 48 et 60.

La ligne 24 n’a aucun service.

Les lignes qui ne sont pas citées ci-dessous circulent normalement.

Pour celles qui sont perturbées, voilà ce qui roule :

  • Lila Premier de et vers Grandchamp-des-Fontaines : voir le PDF

  • Lignes 10 et 10 E de et vers Conquereuil/Pierric/Nozay : voir le PDF

  • Ligne 11 : ne sont maintenus que les départs de 7h10 et 12h34 depuis le Gâvre (7h20 et 12h44 à Blain place Jollan de Clerville) ainsi que les départs de 6h20, 6h55 et 7h30 depuis cette même place ; pour les retours, ne sont maintenus que les retours de 11h22 (probablement à 11h50 au Cardo) et 17h52 vers le Gâvre, ainsi que les retours de 15h57, 17h04, 18h27 vers Blain

  • Ligne 20 de et vers Savenay/Bouée/Malville : voir le PDF

  • Ligne 48 : ne sont maintenus que le départ de 6h30 depuis Joué sur Erdre (6h48 Petit Mars la Furetière, 7h09 Carquefou Centre) ainsi que les départs de 8h25 et 11h20 depuis la Furetière ; pour les retours, ne sont maintenus que le 10h40 qui part de la Haluchère (Carquefou centre 10h55, Petit Mars la Furetière 11h13) et le 17h15 depuis Saint-Jean-Baptiste de la Salle (Carquefou centre 17h41).

  • Ligne 50 de et vers Savenay : ne sont maintenus que les départs de 7h38 et 17h25 depuis la gare routière (7h40 et 17h27 à la gare SNCF), il n’y a pas de retour

  • Ligne 59 de et vers Saint-Etienne de Montluc : ne sont maintenus que les départs de 7h et 7h35 au Chêne Creux (7h26 et 8h02 au lycée Rieffel), il y a un seul retour à 17h05 à Beauséjour (17h25 au lycée Rieffel)

  • Ligne 60 de et vers Ligné/Riaillé/Saint-Mars-la-Jaille : voir le PDF

  • Ligne 71 de et vers Blain/Bouvron : ne sont maintenus que les départs de 6h15 (6h30 à Bouvron, 6h44 à Notre-Dame des Landes, 7h03 à Orvault-mairie) et 8h30 depuis Blain (8h45 à Bouvron, 8h59 à Notre-Dame des Landes, 9h17 mairie d’Orvault), ce dernier étant probablement limité à Beauséjour. Pour les retours, ne sont maintenus que ceux de 7h25 à Beauséjour (8h25 à Blain) et 16h57 à la gare SNCF sud (17h25 à Beauséjour s’il y a des débordements en ville).

Du côté de la SNCF, la CGT n’appelle pas à la grève et le trafic est annoncé comme normal sur les TER sauf sur la ligne Nantes-Cholet (par Clisson), dont voici les horaires ce jour-ci : seuls les TER de 7h29 à Nantes (8h23 à Cholet), 6h08 à Cholet (7h03 à Nantes) et 7h10 à Cholet (8h02 à Nantes) sont supprimés. Les trains nationaux et internationaux devraient eux aussi circuler normalement, tout comme le réseau Transilien (Ile-de-France). Seuls les Intercités pourraient être perturbés, ainsi que les TER selon les régions, avec de fortes disparités locales.

Enfin à l’aéroport de Nantes, 10 vols sont annulés : voici leur liste ainsi que celle des autres vols annulés dans tous les aéroports bretons.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes (44) : cinq hommes de nationalités turque et géorgienne mis en examen pour une fraude aux cotisations sociales dans le BTP.

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Tourisme

La Slovénie au départ de Nantes en mai, juin et septembre et de Brest en juin 2024

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Economie

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

NANTES, Sélection de la rédaction

Violences et vols : en 2024 Nantes reste le paradis des délinquants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍