Nantes. Octobre, de la tempête aux soupirs : du cinéma pour le centenaire de la révolution bolchevique

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

12/10/2017 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) –  Les cinéphiles passionnés d’histoire ont rendez vous du 14 au 21 octobre à Nantes, à l’occasion d’une semaine intitulée « Octobre, de la tempête aux soupiers ». Il s’agit bien évidemment de revenir sur la révolution bolchevique de 1917 à travers le prisme du cinéma, et notamment du film de propagande d’époque.

Voici comment les organisateurs (et notamment Jérôme Baronà présentent la semaine :

« Le cinéma soviétique a sans doute eu plusieurs âges, mais a-t-il jamais eu celui de raison ? Nous n’en réécrirons pas ici son histoire, qui nous étonnerait pour peu qu’on décide d’en bousculer les étagères souvent trop vite rangées. Mais à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution d’Octobre 1917, nous avons eu la tentation d’en retrouver la folle jeunesse.

En (re)donnant à voir quelques films emblématiques de ce qu’aura été le premier âge du cinéma soviétique, c’est le reflux jusqu’au trouble d’un rare et sublime moment que nous espérons rendre à l’écran : celui où l’on ne sait plus distinguer comment une part de la jeunesse la plus innovante acquise à la révolution déplace sa foi dans le socialisme vers le médium qu’elle utilise pour en écrire la légende. En appuyant à peine le trait, on irait même jusqu’à dire qu’à leurs yeux le cinéma devenait une condition de l’accomplissement de la révolution.

Dernier-né parmi ces arts que les formalistes russes s’étaient employés à théoriser en attendant leur heure, le cinéma de Koulechov et Vertov emportait la peinture, la musique et le théâtre dans une succession d’élans et de gestes contradictoires, inédits, rêvant l’avènement d’un monde nouveau et d’un homme émancipé. Des fresques d’Eisenstein, à la poésie de Barnet, à l’esprit frondeur de Dovjenko… les images avaient rendu l’Histoire à la fougue utopique de son mouvement. »

Le programme ci-dessous :

cinema

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Nantes. Le festival Univerciné russe au Katorza cette semaine

13/02/2018 - 05h00 Nantes (Breizh-info.com) - L'association interculturelle russophile  " Russies étonNantes " a pour objectif : faire connaître et promouvoir les cultures des pays russophones et...

Des communistes nostalgiques traversent Berlin sur un char soviétique

L’Allemagne compte encore quelques rares nostalgiques des grandes heures de l’URSS. C’est ce qu’a prouvé une poignée de communistes dimanche 5 novembre au matin...

Polémique à Gaël (35). La brasserie La Gaëlle fait l’apologie de la révolution Bolchevique et du communisme

20/10/2017 – 07h15 Gaël (Breizh-info.com) – Ce samedi 21 octobre, et dimanche 22 octobre, les habitants de Gaël, petite commune d'Ille et Vilaine , vont...

Une remarquable sélection de films russes à Nantes avec Univerciné

07/02/2017 - 07H00 Nantes (Breizh-info.com) ‑ Avant même que ne s’achève le Tour de la Russie en 20 jours de l'association Russie étonnantes commence...