Nantes. Des travaux et des fouilles sur le mur gallo-romain des Cordeliers

A LA UNE

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Immigration et invasion de l’Europe. Pour Jean-Yves Le Gallou, « Tous les pays européens ont été victimes d’un coup d’Etat, des médias et des...

Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, enchaine les livres majeurs, avec la sortie de « L'invasion de...

Covid-19. Second pic épidémique planétaire 2020 franchi en 2ème quinzaine de novembre : l’hémisphère nord est le plus touché

Résumé de la situation  Au niveau planétaire, la contamination poursuit sa progression principalement en Europe et en Amérique du...

01/11/2017 – 06H00 Nantes (Breizh-info.com) – Ces jours-ci, ça bouge à nouveau aux Cordeliers, au cœur de Nantes. Alors que l’ancien couvent, qui accueillit la première Université de Bretagne (1480) puis l’école Saint-Pierre (1924) est toujours en friche après avoir été racheté par la Ville de Nantes au diocèse – bien que des fouilles y ont lieu l’été depuis trois ans – c’est maintenant dans la cour que ça se passe.

Le mur de l’église situé le long de la rue des Cordeliers percée en 1835 sur la nef sud de l’église a été consolidé et ravalé au début de l’automne. L’attention s’est déplacée sur le mur gallo-romain ; au sud, c’était l’ancienne église, au nord, la cour toujours utilisée de l’école Saint-Pierre. Désormais, deux ouvriers de l’entreprise briochine EL.TEC y montent un échafaudage supportant un toit. Il s’agit en effet non seulement de pouvoir accéder au haut du mur – ce qu’on peut faire depuis un escalier pratiqué dedans – mais de le protéger. Il sera débarrassé de la végétation qui le recouvre et des fouilles, qui s’annoncent très intéressantes, auront lieu à ses abords.

Fondés au début du XIIIe siècle, les Cordeliers commencèrent à bâtir leur église en 1232. Ce fut un lieu central pour la ville : ils offraient un lieu de réunions et une salle d’archives à une vingtaine de corporations (cordonniers, boulangers, maçons…) dont chacune avait sa confrérie et sa chapelle. Le couvent des Cordeliers ferme en 1793, l’église en grande partie démolie en 1874. Trois sondages archéologiques ont déjà eu lieu dans l’ancienne église et ont permis de découvrir à 3 mètres de profondeur une ancienne voie romaine.

LBG

Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Castex, l’homme à rien faire de Macron – JT TV Libertés du jeudi 26 novembre 2020

Au programme ce soir, les explications de Jean Castex. Deux jours après la prise de parole d’Emmanuel Macron, le...

Serbie. Arnaud Gouillon (Solidarité Kosovo) nommé Secrétaire d’État en charge de la Diaspora

En Serbie, le gouvernement réuni en Conseil des ministres vient de nommer Arnaud Gouillon au poste de Directeur du...