05/11/2017 – 08h00 Nantes (Breizh-Info.com) – Le cours du Bitcoin franchit tous les jours de nouveaux paliers. Et ce sont les mineurs de Bitcoin qui sont aux anges. Explications.

Qu’est-ce que le minage de Bitcoin ?

Il s’agit de l’activité consistant à crypter et rassembler des transactions réalisées avec le bitcoin dans ce qu’on appelle un « bloc » qui est ajouté à la « blockchain » qui est ensuite partagée – rassemblée et cryptée – à tous les utilisateurs du Bitcoin.

Selon le site Bitcoin.fr, « c’est le procédé par lequel les transactions Bitcoin sont sécurisées. A cette fin les mineurs effectuent avec leur matériel informatique des calculs mathématiques pour le réseau Bitcoin. Comme récompense pour leurs services, ils collectent les bitcoins nouvellement créés ainsi que les frais des transactions qu’ils confirment. Actuellement cette récompense est de 12,5 bitcoins par bloc. Elle est divisée par deux tous les quatre ans environ.

Les mineurs (ou les coopératives de mineurs) sont en concurrence et leurs revenus sont proportionnels à la puissance de calcul déployée. »

Qui peut « miner » ?

Si l’activité était rentable aux débuts du Bitcoin, aujourd’hui, seuls les professionnels peuvent véritablement gagner de grosses sommes.
Mais, lorsque les capacités informatiques le permettent, les installations de minage produisent des revenus affolants.
Par exemple, en 2015, le magazine Motherboard visitait une installation chinoise.

Cette usine produisait alors 20 à 25 Bitcoins par jour. Aujourd’hui, le Bitcoin vaut environ 6 374 €. Cela signifie qu’une installation de cette taille permet de gagner jusqu’à 159 000 € par jour. Soit 4 780 000 € par mois. Soit 57 366 000 € par an.

Une consommation d’énergie dantesque

Pour faire fonctionner leurs installations, les mineurs doivent dépenser des sommes aussi folles que leurs gains chaque mois. Ainsi, cette usine visitée par le magazine Motherboard consommait environ 80 000 $ d’électricité par mois ! Une somme considérable, même si elle n’est évidemment rien comparée aux bénéfices potentiels.

Selon New Scientist, une des dernières estimations de la consommation annuelle du minage de Bitcoin est de 23,07 terawatt. Cela correspond à la consommation électrique annuelle de l’Equateur.

La problématique environnementale n’est cependant rien comparée à l’attrait financier. Encore faut-il que le cours du Bitcoin ne baisse pas mais, pour l’instant, ces grosses usines à Bitcoin sont bien de véritables mines d’or.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

7 Commentaires

  1. Quelques erreurs dans cet article, qui conduisent à des contresens.
    Vous prenez les chiffres de la production 2015 d’une mine (20 -25 BTC/jour), Vous les multipliez par le prix actuel pour déterminer le chiffre affaire quotidien d’une mine. Or, la difficulté de minage augmentant et la récompense diminuant, cette mine chinoise que vous évoquez ne produit aujourd’hui que deux ou trois bitcoins.
    plus grave: Les 23 et 24 TW évoqués ici sont en fait la consommation au-delà de laquelle le minage n’est plus rentable, pas du tout la consommation totale du minage. Ce chiffre est d’ailleurs une estimation tout à fait discutable ce marché ne communique pas ses chiffres. Comme vous expliquez que le minage est extrêmement rentable, cela signifie qu’on est loin des 23 TW. L’idée que la consommation énergétique de bitcoin serait une véritable catastrophe écologique est répandue par ses opposants (ceux qui se sentent menacés…), et docilement reprise par des journaux qui ne vérifient absolument pas ces données. Bizarrement, personne ne parle de la consommation Énergétique de la finance mondiale… Bitcoin est un moyen de paiement 100 % sûr, quand nos systèmes de paiement traditionnels permettent le vol de plus de 100 millliards de dollars par an. Quand on sait qu’il faudrait 6 milliards d’investissements par an pour éradiquer la faim dans le monde, on peut penser que bitcoin est une bénédiction plutôt qu’une menace environnementale. Ce d’autant plus que la plupart des mineurs achète une électricité verte et sont des moteurs Puissants de la transition énergétique.
    Il existe une société de Mining à Nantes, Bigblock data Center, dommage de ne pas les interroger lorsque l’on fait un article sur ce sujet…

Comments are closed.