Sécurité. Ces techniques de cambriolage dont raffolent les cambrioleurs

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Entre août 2016 et août 2017, plus de 245.000 logements ont été cambriolés en France. La Bretagne est loin d’être épargnée par ce phénomène, en campagne comme en ville.

Et pour parvenir à leurs fins, les cambrioleurs emploient des techniques parfaitement rôdées donc voici quelques exemples ci-dessous – trouvés sur le site de l’entreprise bretonne Kiwatch dont nous reparlerons ci-dessous.

1. La technique du Porte à porte !

Dans ce cas de figure, deux personnes se présentent en tant que policier grâce à de fausses cartes de Police. Ils prétendent qu’un cambrioleur sévit actuellement dans le quartier. Leur but, est de repérer les lieux pour revenir plus tard ou de vous distraire pendant qu’un autre cambrioleur s’introduit chez vous.

Ce procédé est aussi utilisé avec d’autres fausses identités telles que les agents EDF…

2. L’appel sous une fausse identité

La technique de cambriolage de l’appel sous une fausse identité, consiste à vous appeler en prétendant être une personne de la mairie. Elle vous annonce que des travaux vont être effectués dans votre quartier. Ceci lui permet de connaître vos dates de vacances pour revenir visiter votre domicile en votre absence..

Cette pratique peut être déclinée avec d’autres identités comme les télécoms…

3. Procédé de vol avec un enfant

Cette technique est simple ; un groupe organisé surveille votre domicile pour connaître vos habitudes, dans le but d’infiltrer un enfant par une petite fenêtre laissée ouverte pendant votre absence. Celui-ci va alors ouvrir aux autres et ils vont procéder au vol.

4. Principe de cambriolage : Faux déménageurs

La technique des faux déménageurs est l’une des plus connue : de faux déménageurs cambriolent votre domicile pendant vos vacances. Les voisins n’y prêtent pas attention car ils le font dans des quartiers où les voisins ne se côtoient pas.

5. La technique de la panthère

La technique de la panthère est simple : vous êtes à votre domicile et occupés dans votre jardin. Un malfaiteur va profiter de ce moment pour s’introduire par une porte ou une fenêtre laissée ouverte. Celui-ci va se cacher et attendre que vous quittiez votre domicile pour sortir et vous dévaliser.

6. Procédé de cambriolage : le faux accident

Dans ce dernier procédé de cambriolage, une personne affolée prétend être le témoin d’un accident, qu’une personne est blessée et qu’elle a besoin d’aide. Bien entendu, le blessé est un complice. Pendant que vous portez secours à la victime, l’autre personne s’introduit dans votre domicile.

Kiwatch, l’entreprise bretonne de « vidéo bienveillance »

Pour se protéger, pour protéger ses biens et son foyer, de nombreuses sociétés redoublent d’inventivité, ce qui est notamment le cas de la société Kiwatch, entreprise nantaise spécialisée dans la « vidéo bienveillance ».

Arrivée sur le marché de la vidéosurveillance en 2011, la start-up nantaise Kiwatch vient de lever 3 millions d’euros pour accélérer son développement technologique et commercial dans la vidéo-bienveillance, et accroître sa visibilité sur un marché en plein développement.

Moyennant un abonnement à partir de 9,90 € par mois pour les particuliers et l’installation de caméras reliées à un smartphone, votre domicile peut ainsi être en partie sécurisée. Actuellement, ce sont  déjà 20.000 caméras connectées, le plus souvent à domicile, qui ont été installées.

« La première caméra « intérieur » est à 29 euros et à 59 euros pour un modèle extérieur. Les suivantes sont à 139 et 159 euros. Sourcées en Asie, elles sont dotées de fonctions micro et haut-parleur, permet de voir, d’entendre et de parler de jour comme de nuit, grâce à une vision infra-rouge. Connectée en Wifi, elle diffuse des images en HD (720p) 24H/24, et est capable d’envoyer des alertes par mail, SMS ou des appels vocaux en cas d’incident détecté. L’ensemble des données est crypté.» peut-on lire sur La Tribune.

Crypté vraiment ? Nous avons contacté la société afin de savoir si ces vidéos pouvaient être utilisées dans d’autres cadres, et notamment judiciaire. Voici sa réponse :

Les flux vidéos Kiwatch sont cryptés, c’est à dire qu’ils ne peuvent pas être interceptés par une personne malveillante qui piraterait la box du client ou son réseau, une clé de cryptage unique est présente sur la caméra qui réalise la séquence et nos serveurs. En revanche, et très logiquement, si le client télécharge une vidéo il peut la lire sur n’importe ordinateur ou tablette et donc il peut aussi l’échanger avec des amis.
 
Les serveurs sont en France. Comme un opérateur telecom par exemple, sur requête police/justice bien entendu nous devons faire notre possible pour fournir les données demandées dans le cadre d’une enquête.
 
Aujourd’hui une vidéo est prise en compte, dans les enquêtes et les décisions de justice, comme un début de preuve.

Dans tous les cas, le marché de la surveillance et de la sécurité a de beaux jours devant lui : les joies du « vivre ensemble » sans doute …

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

2 Commentaires

  1. Le début de l’article est intéressant, par contre la fin est une publicité déguisé ; dommage, cela nui a la crédibilité de l’article.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Crise économique, troubles sociaux, aggravation de la délinquance, comment vous protéger chez vous ?

Au fil des années, de plus en plus d’entités internationale, ambassades, bases militaires, bureaux de représentation d’organisations internationales et même des ONG ou des...

Tensions à Ploërmel après l’agression d’un jeune breton par un allogène [La vidéo]

La ville de Ploërmel, dans le Morbihan, connait quelques tensions depuis plusieurs jours, suite à l'agression gratuite et filmée courant janvier d'un jeune breton...

Loire-Atlantique. Les cambrioleurs ne respectent pas le couvre-feu…

Le couvre-feu, imposé par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid, ne semble guère  avoir de résultats contre une autre épidémie, celle des...

Nantes. Nombreuses interpellations pour cambriolages et recel

À Noël, il n'y a pas que le Père Noël qui se fraie un passage avec sa hotte dans les cheminées. Il y a...