Santé. Le cancer a touché toujours plus de personnes en 2017

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

09/01/2018 – 07h00 Paris (Breizh-info.com) – Plus que jamais, le cancer est l’une des maladies les plus présentes chez les Français. Une étude dresse le bilan de l’année 2017 sur le sujet.

400 000 nouveaux cas

Afin de voir l’évolution de ce fléau au fil des ans, l’Agence de Santé publique France ainsi que l’Institut National du cancer viennent de publier une étude d’incidence et de mortalité par cancer. Celle-ci nous révèle que près de 400 000 nouveaux cas de cancer se seraient déclarés en France au cours de l’année 2017.

Point encourageant cependant, la mortalité est en baisse malgré l’augmentation du nombre de personnes touchées. Ainsi, 150 000 décès pour cause de cancer sont à recenser l’année dernière.

Des hommes plus concernés

Parmi les enseignements, on retient aussi que les hommes sont plus impactés que les femmes. Ils représentent 54 % des malades contre 46 % pour les femmes.

Quant aux types de cancers les plus fréquents chez les hommes, ce sont ceux de la prostate (48 400 nouveaux cas estimés en 2013), du poumon (32 300 cas en 2017) et du côlon-rectum qui sont les premières causes de la maladie.

Le cancer de la prostate est notamment médiatisé par l’association Movember France, branche locale de la Movember Foundation. L’association organise un évènement désormais célèbre en invitant les hommes à se laisser pousser la moustache tout au long du mois de novembre. Une opération destinée à alerter sur ce cancer typiquement masculin.

Chez les femmes, il s’agit d’abord du cancer du sein avec 59 000 nouveaux cas dénombrés en 2017. Arrivent ensuite ceux du côlon-rectum et du poumon. Un cancer du poumon en augmentation dans la gente féminine et inéluctablement lié au tabagisme.

150 000 décès causés par le cancer

En ce qui concerne le nombre de décès, 150 000 personnes ont perdu la vie des suites d’un cancer lors de l’année écoulée. Près de 56 % étaient des hommes. Qui ont principalement succombé à un cancer du poumons (20 800 décès). Le cancer du foie, en quatrième position, est aussi très meurtrier.

Les femmes ont été victimes en premier chef du cancer du sein (11 900 décès). Mais c’est aussi l’augmentation du nombre de décès par cancer du poumon (10 200 cas) qui inquiète.

Les principales causes

Les facteurs favorisant le développement des cancers sont régulièrement sujets à toutes les interprétations. Plus ou moins sérieuses. Mais certaines des causes sont réellement des sources de risque.

Le tabac et l’alcool arrivent en tête. Mais de mauvaises habitudes alimentaires sont aussi génératrices de la maladie. Une faible consommation de fruits et légumes ou l’excès de viande rouge et de charcuterie sont autant de facteurs aggravants.

L’exposition professionnelle à des substances cancérigènes comme le manque d’activité physique et le surpoids sont aussi à prendre en compte.

Pour les fatalistes estimant qu’un développement de la maladie est inéluctable, il est bon de rappeler que 40 % des cancers pourraient être évités.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Laura Sofia Muñoz Oquedo)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

1 COMMENTAIRE

  1. Très tristes les 3700 morts par accident de la route malgré les débordements d’imagination ,tant de la part de l’état que des associations bidon subventionnées pour SANCTIONNER avec zèle,et par n’importe méthode ( même indécente )ce délinquant d’automobiliste, relayer par de grands renforts de médiatisation.

    Si tout ce petit monde mettait autant d’ardeur a se préoccuper des 150000 décès par an du cancer….Sans compter les morts de maladies nosocomiales,accidents du travail ,causes médicamenteuses suicides ,etc ….
    Tous ceux qui relaient en boucle l’importance des décès par accident routier ,n’ont ils pas honte du ridicule ?,parce cela devient ridicules.Informer,oui matraquer,Non

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tyrannie sanitaire. « Le peuple français ne se laissera pas faire ». La lettre ouverte d’un citoyen

Michel Massonier nous adresse une lettre ouverte adressée aux députés français en réaction aux mesures tyranniques qu'Emmanuel Macron a annoncé récemment avec la mise...

Patrick Buisson – Requiem pour la France d’avant

Qu’est-ce qui fait tourner le monde ? L’argent, le sexe, l'envie ? Rien de tout cela, répond Patrick Buisson. Le carburant des hommes, c’est...

La planète financière se noie dans la fausse monnaie – Politique & Eco 305 avec Pierre Jovanovic

Ultimes conséquences de la planche à billet, les banques en situation précaire, l’or acheté en masse par les états et voilà l’inflation qui pointe....

Nos économies sur la voie d’une «soviétisation» ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’intéressent à la «soviétisation de l’économie». Face aux mesures prises par les Etats occidentaux...