12/01/2018 – 06h00 Rennes (Breizh-info.com) –  La recherche ADN a parlé : un étudiant irakien basé à Lannion sera convoqué au tribunal en juillet prochain. Il est accusé de s’être livré à des attouchements sexuels lors d’une soirée, en septembre dernier, à Rennes.

La victime se trouvait dans un appartement pour un anniversaire, et était restée dormir sur place pour ne pas prendre la route. Elle dit s’être alors réveillée alors que l’étudiant irakien la touchait sexuellement. Elle a déposé plainte dans la foulée, et des prélèvements ont été faits. Placé en garde à vue, confronté à la victime présumée, l’étudiant a nié les faits.

Laissé libre, les analyses étaient ensuite réalisées par un laboratoire scientifique, qui a retrouvé notamment l’ADN de l’accusé sur la poitrine de la victime. Ce dernier a toutefois continué à nier les faits, en expliquant avoir longuement « touché les mains » de la victime pour…la protéger du froid.

Le tribunal tranchera donc en juillet prochain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.