Japon. Avec « Human Uber », les absents n’auront plus d’excuse !

Human Uber

Les Japonais ne manquent pas de créativité. L’Empire du Soleil Levant se distingue une nouvelle fois par une invention tout aussi saugrenue que géniale. Le concept de cet « Human Uber » pourrait bien être une nouvelle petite révolution sociétale.

Un œil sur la planète

L’idée est celle d’un chercheur de l’Université de Tokyo, Jun Rekimoto. Partant du principe simple qu’un individu ne peut pas toujours se rendre là où il le souhaite, il a solutionné le problème en imaginant une parade : payer quelqu’un pour y aller à votre place.

Voilà résumé en quelques mots le but de ce « Chameleon Mask », aussi appelé « Human Uber ». Le produit a ainsi été présenté à la fin du mois de janvier dernier lors de la conférence EmTech Asia de Singapour.

Comment ça marche ?

La technologie fonctionne en reliant une tablette au visage d’un « porteur » humain, doté d’un haut-parleur afin de pouvoir tenir une discussion avec les personnes environnantes… à distance. Le porteur est alors un remplaçant rémunéré par les soins du commanditaire pour porter son « image ».

Le visage de la personne à représenter s’affiche donc en direct sur la tablette. L’acheteur peut ainsi avoir des yeux sur place et converser avec les individus présents. Une sorte de Skype très amélioré. Avec une vision à la première personne pour l’utilisateur du service.

Le créateur de ce masque caméléon ne lésine pas sur les détails puisqu’il conseille même de demander au porteur de se vêtir de manière semblable à celle de son client dans un souci de ressemblance. Idem pour le physique où, afin de pousser la ressemblance au maximum, il indique qu’il vaut mieux choisir un Uber de corpulence semblable.

Des avantages certains

Une fois passé le temps de l’étonnement légèrement amusé, les avantages de ce nouveau produit sont indéniables. Le commanditaire peut bien entendu donner des instructions au porteur afin que celui-ci se déplace vers les lieux et les personnes souhaités.

Au-delà de venir en aide aux individus surbookés ne pouvant se rendre à un événement, professionnel notamment, le « Human Uber » pourrait être d’un grand secours aux malades et aux handicapés. La question de la mobilité ne serait alors plus un problème.

Crédit photo : Pexels.com (CCO License)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine