« Europe, jeunesse, reconquête ». Des Allemands marchent contre Merkel

A LA UNE

En Allemagne, les habitants de la ville de Cottbus ont manifesté contre l’immigration extra-européenne le 24 février dernier. Une colère qui fait suite à de nombreux incidents entre habitants et demandeurs d’asile. Angela Merkel est la première visée par les critiques.

Affrontements entre locaux et migrants

Cottbus est une ville d’un peu plus de 100 000 habitants située au sud-est de Berlin, à la frontière polonaise. Mais la tranquillité de la vie locale a été remise en cause récemment suite à de violents affrontements entre des autochtones et des migrants. Au mois de janvier, Cottbus a ainsi connu une série d’incidents entre deux catégories de population qui ont visiblement du mal à mettre en œuvre le « vivre ensemble » prôné par Angela Merkel.

Voilà pourquoi entre 2 000 et 5 000 personnes selon les sources ont défilé dans le centre-ville samedi 24 février alors que d’autres rassemblements anti-immigration ont eu lieu ces dernières semaines. La marche de ce weekend était organisée par le collectif « Zukunft Heimat ». Une partie des présents avaient fait le déplacement depuis Berlin ou la Saxe.

« Europe, jeunesse, reconquête »

Angela Merkel figurait d’ailleurs parmi les principales cibles des manifestants et a essuyé de nombreux slogans hostiles. Mais, derrière son image, c’est tout le gouvernement allemand qui était visé par les critiques. Des « traîtres au peuple » et autres « Merkel doit s’en aller » ont notamment résonné dans les rues de Cottbus.

En ce qui concerne la présence politique, des membres du parti AfD (Alternative pour l’Allemagne) avaient pris part au rassemblement. Un rassemblement qui, bien que vivement critiqué par la presse allemande, n’a donné lieu à aucun débordement. Et pour cause, la marche regroupait des familles et des individus de tous âges, des enfants aux retraités. Le signe d’une exaspération générale face à la situation.

Par ailleurs, le slogan « Europe, jeunesse, reconquête » a été lancé à de nombreuses reprises par certains participants. Un clin d’œil aux autres territoires européens connaissant les mêmes maux causés par l’immigration extra-européenne.

De leur côté, les autorités allemandes redoutent surtout que Cottbus ne devienne un nouveau Dresde. Une ville où le mouvement PEGIDA (Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident) a mis à mal l’image de la politique multiculturelle d’Angela Merkel. Et quand un peuple commence à ouvrir les yeux…

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Shopopop et la livraison à domicile entre particuliers arrivent à Carhaix

Après Rostrenen, le Centre Bretagne est de nouveau la cible de la plateforme de livraison collaborative Shopopop, qui vient...

Articles liés