Code-RNO, la chaine youtube sur les armes à feu qui cartonne

A LA UNE

Code-RNO, ce nom ne vous dit peut être rien : pourtant, avec 71 000 abonnés, cette chaîne Youtube fait partie des chaines particulièrement suivies par de nombreux internautes. On y trouve des renseignements sur les armes à feu, sur la législation qui entourent ce monde si particulier, mais surtout, le personnage principal de la chaîne, qui a su capter un public grâce à des vidéos dynamiques, insolentes, et surtout, pratiques.

Alors que les tireurs sportifs, chasseurs, de ball trap sont de plus en plus contrôlés en France et que la presse subventionnée adore surjouer sur les armes à feu à chaque fusillade se déroulant aux États-Unis, nous avons interrogé le principal animateur de la chaine, pour qu’il la présente, tout simplement.

Breizh-info.com : Qu’est ce qui vous a motivé à monter votre chaine, il y a deux ans ?

Code-RNO : J’ai vu arriver les toutes premières chaines d’armes à feu sur la plateforme et il n’y a toujours eu que des vidéos de présentation et de tir. Les seules vidéos de réflexion autour de ce sujet étaient soit des chaines de survivalisme (donc d’une autre vision des armes à feu), sois des anti-armes qui n’avaient que des clichés et fantasmes pour critiquer ce domaine qu’ils ne connaissaient pas du tout

Il n y avait aucune chaine sur les armes à feu lançant des débats, tenu par une personne s’y connaissant un minimum.

Je me suis donc lancé avec comme but de lancer une chaine politique pour débattre intelligemment du sujet.

Breizh-info.com : Manifestement, à l’heure du bilan, vous avez du succès, étant donné les centaines de milliers de vues sur plusieurs de vos vidéos ?

Code-RNO : En effet, ma chaine a aujourd’hui dépassé les 5 millions de vues pour 37 vidéos avec une communauté de plus de 70 000 personnes.

Je pense que ce succès vient du fait que je ne suis ni pro-arme extrémiste, ni anti-armes. Je ne suis pas neutre non plus, mais les débats soulevés ne se retrouvent que sur les forums.

De plus, avec les derniers attentats et même la montée massive de la délinquance, les ventes d’armes légales ont explosé, beaucoup ont acheté des armes en profitant de la souplesse de l’achat d’armes en France, et donc sans prendre la peine d’apprendre à s’en servir.

Je pense que même si beaucoup se sont contentés d’acheter une arme à feu en se disant que c’était suffisant, beaucoup d’autres veulent en savoir un peu plus dans ce domaine.

De plus, quand j’ai commencé ma chaine je me suis promis de ne pas m’autocensurer et de parler naturellement, sans politiquement correct… et je pense que ça, ça plait aussi.

Les gens en ont plein le dos du caressage dans le sens du poil et du politiquement correct, et ça se ressent un peu partout sur internet.

https://www.youtube.com/watch?v=DRn02-BXikI

Breizh-info.com : Dernièrement, vous avez publié une vidéo sur la restriction sur les armes en France, à long terme. Pouvez vous revenir dessus ? Les tireurs sportifs et chasseurs sont ils menacés aujourd’hui ?

Code-RNO : Aujourd’hui, la France est l’un des pays les plus armé d’Europe, surtout si l’on rajoute les armes qui circulent illégalement. Pour avoir moi même bien connu le marché illégal après avoir fréquenté des grossistes pendant ma période à l’armée, je pense même que cette estimation est sous estimée (mais ça, c’est mon avis personnel)

Les nouvelles restrictions ne concerneront que les possesseurs d’armes les plus honnêtes et l’État continue malgré tout l’ouverture des frontières qui est le moyen le plus simple pour se procurer des armes illégales.

On en est arrivé à interdire les mousquets à blanc utilisés pour les reconstitutions historique pour éviter une prolifération des armes à feu, mais à maintenir l’ouverture des frontières et donc avec cela l’import d’armes illégales . Il est par exemple possible d’acheter facilement des fusils automatiques pour une poignée d’euros.

Les collectionneurs et historiens vont finir par perdre toutes leurs armes neutralisées, même si elles l’ont étés correctement par un professionnel. Le but, ici, c’est de retirer le symbole de l’arme pour détruire à la longue toute culture des armes à feu.

Pour les tireurs sportif, ball-trap et chasseurs, c’est encore pire bien sûr.

Breizh-info.com :  Les armes à feux sont elles dangereuses ?

Code-RNO : Les armes sont toujours dangereuses, mais un camion le sera toujours bien plus qu’un fusil… surtout un fusil provenant du marché légal.

De plus en plus de personnes s’en rendent compte, ils voient bien que le danger vient des armes illégales et que le jour où ils seront confrontés à un criminel, quel qu’il soit (voleur, violeur, terroriste, etc…) si ils n’ont rien pour se défendre, il n’auront comme seul choix que de s’enfuir ou de se laisser faire, et ça, de plus en plus de personnes n’en veulent plus. Ils commencent à remettre en question la capacité du gouvernement à les protéger (ce n’est pas très compliqué, ce ne sont pas les exemples qui manque).

En France, les médias utilisent le sentimentalisme pour retirer tout débat sur certains sujets sensibles, comme l’immigration, l’insécurité et donc les armes à feu. Je suis très content de voir que ça ne marche plus, beaucoup viennent sur ma chaine en se disant « anciens anti-armes qui ont ouvert les yeux » et c’est un plaisir de voir que les Français commencent à vouloir se sortir les doigts et que cette pensée unique se casse la gueule.

Pour protéger les Français, l’État préfère lutter contre les outils potentiellement utilisables par les criminels, plutôt que lutter contre la délinquance. Ils ne sont pas si idiots, ils sont conscient que c’est totalement inutile mais ils savent qu’ils sont complètement submergés et favorisent simplement le fait de montrer qu’ils font des actions inutiles. Oui mais pour l’instant, l’idée c’est simplement de faire croire.

Les idiots utiles seront toujours contents en voyant dans les journaux la saisie d’une centaine de vieux chassepots rouillés avec comme gros titre « véritable arsenal trouvé, attentat déjoué »

Breizh-info.com : La dernière fusillade aux États-Unis semblent avoir déclenché une vague quasi hystérique contre la NRA et les armes à feu. Pourtant, les États les plus criminogènes sont ceux avec le plus de restriction concernant les armes. Comment expliquez vous cet acharnement anti NRA et armes à feu, très bien relayé en France ?

Code-RNO : Le fait que cette tuerie sois très bien relayée en France est logique, les médias Français sont tous anti-armes et les articles sont toujours tournés de façon à faire oublier ce qui les arrange, c’est à dire qu’un criminel, aux USA ou en France n’a aucun mal à se procurer des armes, alors qu’un citoyen honnête n’aura jamais de réel moyen de se défendre.

Encore une fois, le tueur n’a eu aucun mal à se trouver un fusil, encore une fois la police n’était pas là à temps et encore une fois ils ont attaqués une gun-free-zone (c’est à dire une zone ou les armes à feu légales étaient interdites).

Pour l’acharnement anti-NRA (association nationale pour les armes à feu) contrairement à beaucoup de pro-armes, je suis moi même très critique envers cette association.

C’est un lobby très puissant, qui a beaucoup d’argent en jeu, qui fait passer beaucoup de lois qui ne sont clairement pas dans l’intérêt des Américains et qui rend le contrôle des armes complètement ingérable. Cette association n’a pas pour but de défendre les citoyens, mais bien de gagner de l’argent, quitte à faire voter des lois complètement barrées (comme la non-nécessitée de déclarer et de présenter des papiers pour l’achat d’armes d’occasion dans certains États)

Cet acharnement est, je trouve, parfaitement justifié, beaucoup d’armes se retrouvent sur le marché parallèle de leur faute, ils ont donc une grande responsabilité dans les tueries.

Breizh-info.com : Vous avez servi dans l’Armée française. Quelle expérience en retenez vous en matière d’armes et de maniement des armes ? Il semblerait qu’aujourd’hui, gendarmes, policiers, et même militaires tirent finalement moins qu’un tireur sportif… Inquiétant non ?

Code-RNO : J’ai eu beaucoup de chance pour l’armée, je suis rentrés dans un régiment d’infanterie un an avant un départ régimentaire en Afghanistan, dans une section très rude, niveau entrainement.

J’ai eu une très bonne formation au combat, et je complétais cette formation en faisant de l’airsoft et du tir.

Pour le tir en lui-même, le budget restreint à été revu à la hausse justement pour la préparation Afghanistan, donc pareil, j’ai pu avoir une bonne formation au tir de combat.

Malheureusement, retour de mission, l’accent à simplement été mis sur « l’entrainement au froid » et plus du tout sur celui du combat ou du tir.

Aujourd’hui, avec des recrutements à l’arrache qui misent tout sur le quantitatif plutôt que le qualitatif, notre armée ressemble de plus en plus à une armée de conscrits.

Presque plus d’entrainement au combat, presque plus de tir, et de toute façon, ces entrainements sont de plus en plus déconnectés avec le combat réel.

Désormais, l’armée recrute de plus en plus, mais avec de moins en moins de budget, il n’y a plus que des missions Vigipirate et les entrainements ne se sont plus que dans cette optique, ce qui explique aussi la médiocrité de la qualité des entrainements. Pourquoi payer cher pour former un militaire qui, de toute façon, quittera l’armée une fois qu’il se sera rendu compte de ce qu’elle est devenue.

Breizh-info.com : Quelles sont les prochaines thématiques que vous pensez aborder ? Il semblerait que vous ayez été censuré par Youtube il y a quelques temps ?

Code-RNO : En effet, Youtube a censuré deux de mes vidéos qui avaient pour thèmes le port d’arme et la législation sur les armes à feu.

Les deux parlaient d’insécurité, et donc des « chances pour la France » qui nous enrichissent culturellement avec les spécialités de chez eux, j’ai donc du les refaire entièrement, mais en évitant de parler d’eux.

Si les sujets autour de l’insécurité sont difficiles à traiter, parler des causes l’est encore plus.

Pour la suite, je commence la réalisation d’une série de quatre vidéos sur le thème du combat urbain, généralités et combat en lui-même, de petite échelle, jusqu’au combat niveau section.

Vidéos difficiles à écrire, réaliser et monter vu que tout se fera avec des acteurs qui joueront les scènes de combat pendant que je commenterais, j’aurais donc besoin de leur donner des cours de combat avant de tourner.

Ces vidéos seront étalées sur plusieurs mois. En attendant, je sortirais quelques vidéos rapides sur ma chaine secondaire.

Propos recueillis par Yann Vallerie

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Littérature pour enfants. Madame la Chouette vous propose sa sélection de Noël [Partie 1]

Madame la Chouette est de retour, pour vous proposer sa sélection de Noël afin de gâter vos enfants, petits...

Territoires perdus | Histoire du trafic de drogue Partie 3

Comment, deux siècles durant, les pouvoirs en place ont fait naître et prospérer le commerce des drogues, envers occulté...

Articles liés