pelerinage

Avec l’arrivée des beaux jours vient le temps de planifier les vacances. Et pourquoi ne pas en profiter pour se lancer dans une aventure à la fois sportive et spirituelle ? Et notamment sur des chemins de pèlerinage bien moins fréquentés que les chemins menant à Compostelle.

On vous présente ci-dessous 5 idées de pèlerinage à accomplir. A noter que vous pouvez retrouver toutes les informations précises sur ces pèlerinages sur les sites Internet que nous mettons en lien en dessous de chacun de ceux-ci, mais aussi des informations pratiques synthétisées ici (distance, carte des étapes, lieux à visiter, hébergements à proximité et bien plus).

Tro Breiz : Le « Tour de Bretagne »

Saint-Pol-de-Léon, Tréguier, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Dol-de-Bretagne, Vannes, Quimper Cette boucle de plus de 600 km appelée Tro Breiz, « Tour de Bretagne » en breton, est un itinéraire qui relie les villes des Sept Saints Fondateurs de la Bretagne. Chemin à la fois historique et culturel, il peut facilement être parcouru en effectuant une étape par an.

Pour les familles ou les marcheurs souhaitant un peu de compagnie, il est possible de se faire accompagner par un âne pour rendre cette aventure encore plus spéciale.

Plus d’informations sur trobreiz.com

Saint-Gilles : La « voie Régordane »

Du Puy-en-Velay à Saint-Gilles-du-Gard Saint-Gilles était un ermite d’origine grecque devenu abbé et ayant vécu entre le VIe et le XIe siècle. Il fût blessé par un roi wisigoth au cours d’une partie de chasse en tentant de sauver la biche qui le nourrissait de son lait. Pour s’excuser, le roi lui construisit une abbaye. Ce pèlerinage a connu son apogée entre le XIe et le XIIIe siècle, puisque la ville de Saint-Gilles était, au Moyen-Âge, un carrefour pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle, Rome ou encore Jérusalem. Le pèlerinage est ensuite tombé dans l’oubli jusqu’aux années 1960.

Plus d’informations sur cheminstgilles.fr

Saint-Michel : Les chemins « montais »

De Paris au Mont-Saint-Michel Longtemps oubliés, les chemins de pèlerinage qui mènent à l’abbaye du Mont-Saint-Michel sont de nouveau parcourus par les marcheurs ces dernières années. Peu importe l’itinéraire emprunté, l’arrivée au Mont, dominé par l’archange Saint-Michel, après la traversée de la baie et des sables mouvants est un moment fort. Que vous décidiez de le faire en famille, avec un âne ou à vélo, vous trouverez l’itinéraire le plus adapté grâce aux nombreux chemins balisés qui ont été créés depuis les années 2000.

Plus d’informations sur lescheminsdumontsaintmichel.com

La Via Francigena : Le chemin de Sigéric

De Canterbury à Rome La Via Francigena, dont l’itinéraire le plus connu est le chemin de Sigéric, amenait les pèlerins venus du pays des Francs jusqu’à Rome. Au Xe siècle, l’archevêque de Canterbury rendit visite au Pape et rédigea un récit détaillé des 80 étapes de sa route. Reconnu par le Conseil de l’Europe comme « grand itinéraire culturel », le chemin permet aux marcheurs aguerris de découvrir la diversité des paysages de la Manche à Rome.

Plus d’informations sur viefrancigene.org

Saint-Martin : Le chemin de l’Été de la Saint-Martin

De Chinon à Tours Le chemin de l’Été de la Saint-Martin reprend l’itinéraire que suivit la dépouille de Saint Martin, évêque de Tours, pour remonter la Loire en bateau de Candes-Saint-Martin à Tours en 397. On raconte qu’au passage de l’embarcation en plein mois de novembre, la végétation se couvrit de fleurs blanches, ce qui valu à ce chemin cette appellation.

Plus d’informations sur saintmartindetours.eu

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine