Les entrepreneurs de légende : un livre pour mieux les connaitre

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Ecrit par Sylvain Bersinger, jeune économiste de 30 ans et préfacé par Philippe Bloch, fondateur de Columbus Café, auteur et animateur sur BFM Business, « Les entrepreneurs de légende » retrace le parcours exceptionnel des plus grands entrepreneurs de l’histoire contemporaine, de Thomas Edison à Steve Jobs en passant par Henry Ford, Mark Zuckerbers ou Ingvar Kamprad.

Il y a quelque chose d’incroyable dans le parcours des plus grands entrepreneurs, ceux qui, partis de rien, ont bâti des fortunes colossales et, bien plus encore, ont contribué à façonner le monde dans lequel nous vivons. Leurs tempéraments, leurs trajectoires, leurs compétences diffèrent et pourtant, à l’arrivée, toujours la même fulgurante réussite.

Thomas Edison (General Electric), Henry Ford, Steve Jobs (Apple, Pixar), Jeff Bezos (Amazon), Mark Zuckerberg (Facebook), Elon Musk (Paypal,Tesla), William Hewlett & David Packard (HP), Larry Page et Sergueï Brin (Google), Ingvar Kamprad (IKEA), Amancio Ortega Gaona (Zara, Massimo Dutti), Jack Ma (Alibaba), vous allez découvrir l’histoire de ces aventuriers du monde de l’économie, leurs faces sombres parfois également.

Sylvain Bersinger est un économiste de tout juste 30 ans et déjà l’auteur de plusieurs titres : L’économie en clair édité par Ellipses et L’entreprise édité par L’Harmattan. Sa passion pour l’économie et l’écriture n’empêche pas une fascination pour les entrepreneurs de génie. Fascination qu’il tente de faire partager au long de ces pages.

Le livre cherche à synthétiser les histoires hors de l’ordinaire de ces entrepreneurs de talent. Ce qui parfois laisse le lecteur sur sa faim, puisque la lecture est finalement assez rapide. Mais elle donnera sans aucun doute à ceux qui le lise l’envie d’en savoir plus sur tel ou tel entrepreneur cité dans l’ouvrage. Même si beaucoup, une large majorité, de ces personnes représente souvent une société hors sol, déconnectée du pays réel, impitoyable désormais dans le monde des affaires, et au premier rang des vainqueurs de la mondialisation, leur parcours est toujours très intéressant à suivre, à découvrir, à comprendre.

Les entrepreneurs de légende – Sylvain Bersinger – Enrick Editions – 14,95€

3 leçons à retenir des vies des « entrepreneurs de légende »

1. Pas d’unité de parcours ou de formation Il n’y a pas de parcours type ou de formation particulière pour devenir un grand entrepreneur. L’entrepreneuriat n’est pas une profession fermée ou ayant des lignes clairement définies, à l’instar des médecins, par exemple, pour qui des statuts définissent qui l’est et qui ne l’est pas. Toute personne peut, un jour, décider de se lancer dans l’entrepreneuriat (à ses risques et périls) sans avoir à demander la permission à qui que ce soit. Et il serait bien difficile de parier sur la réussite de tel entrepreneur plutôt que de tel autre. En effet, aussi bien des génies scientifiques – comme Thomas Edison ou Elon Musk – peuvent réussir, que des personnes ayant un bagage scolaire plus modeste et un profil moins intellectuel, à l’exemple d’Henri Ford ou de Jack Ma (créateur d’Alibaba.com). Cette pluralité des parcours rajoute d’ailleurs du charme à la vie des grands entrepreneurs car elle apporte une originalité jusque dans la personnalité de individus concernés.

2… Mais tous ont apporté une idée nouvelle S’ils n’ont pas de parcours identiques, tous ont apporté un concept nouveau, même s’il peut sembler trivial. Les idées ayant fait la renommée et la fortune des entrepreneurs résultent parfois d’une recherche scientifique poussée ou d’un éclair de génie. L’exemple typique est celui de Thomas Edison, certainement le plus grand inventeur de son temps, à qui l’on doit entre autres l’ampoule électrique. Ou Larry Page et Sergueï Brin, qui ont mis au point un algorithme révolutionnaire qui a fondé la réussite de Google. Cela étant, beaucoup d’entrepreneurs n’ont rien inventé qui soit, en apparence, révolutionnaire. La réussite peut venir d’un produit ou d’un service déjà existants, mais que l’on fabrique, conçoit ou vend différemment. Henri Ford a fabriqué des voitures en série pour la classe moyenne, IKEA doit notamment son succès à la vente de meubles non plus assemblés mais en kits, et Jack Ma n’a pas inventé la vente en ligne mais l’a développée en Chine où elle était balbutiante. C’est un peu, dans ce cas, l’histoire de l’œuf de Christophe Colomb : une idée d’apparence toute simple, tellement simple que personne n’y avait pensé avant !

3. Tous sont passionnés… Et obstinés Tous les grands entrepreneurs sont des passionnés et des obstinés, la réussite ne leur est jamais tombée toute cuite dans la main. Pour certains, c’est vrai, elle est venue très jeune et du premier coup. Steve Jobs ou Mark Zuckerberg ont réussi à leur première tentative et ont bâti des empires avant leur trentième anniversaire, quoiqu’ils aient dû se bagarrer pour y parvenir. Pour d’autres, comme Henri Ford, le succès n’a commencé à se manifester qu’à partir de quarante ans, et après plusieurs essais avortés. Mais, dans tous les cas, ces grands entrepreneurs confondent leur vie avec leur projet. Ils ne comptent jamais leurs heures car ils sont entraînés dans leur passion. Une passion qui n’a d’ailleurs pas pour objectif premier l’enrichissement personnel. Ce qui compte aux yeux des entrepreneurs est la réussite de leurs projets, la fortune n’est qu’une conséquence agréable de cette motivation première…

Un lien également intéressant au sujet des entrepreneurs qui réussissent

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

Kan Ar Mor. Un film sur la ville d’Ys, en breton et en gallois

Le projet Kan Ar Mor, mené à bien par un groupe d’étudiants Bretons et Gallois passionnés de langues et de culture celtiques, vise à...

Comptalib. L’avenir du logiciel comptable pour les entrepreneurs ?

Comptalib, est un logiciel en ligne qui entend venir en aide à tous les entrepreneurs et experts-comptables en balisant tout le parcours de la...

Les entrepreneurs bretons particulièrement attachés à leur territoire et à leur identité ?

La Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur dévoile, pour la troisième année, les résultats de son baromètre OpinionWay sur les entreprises et leur attachement...

Concours Sardine Trophy. Les startups maritimes peuvent gagner gros !

Le Sardine Trophy, concours pour les startups et entreprises innovantes de l'économie maritime, est encore accessible jusqu'au 15 mai. Avis aux porteurs de projets...